Yann GAUDIN

Lanceur d'alertes

Rennes - France

Sa biographie
Conseiller Pôle emploi à Rennes de 2006 à 2020, engagé pour servir le public avec honnêteté, rigueur, dévouement et bienveillance. « Un lanceur d'alertes c'est comme un laboratoire d'analyses : il n'est responsable ni de la maladie, ni du diagnostic, ni du traitement. »
Son blog
241 abonnés Pôle emploi : le droit de savoir
Voir tous
  • Non, le taux de chômage n'est pas du tout au plus bas !

    Par
    guy-2617866
    C'est le taux de "recherche d'emploi" qui est au plus bas, tandis que le nombre d'actifs en France et le nombre d'inscrits à Pôle emploi est le même aujourd'hui qu'au début du mandat d'Emmanuel Macron. Et ça n'est pas du tout une bonne nouvelle, et pas du tout de bon augure.
  • Qui est au bout du fil ?

    Par
    Lorsque vous appelez Pôle emploi au 39 49 et qu'un conseiller vous répond, vous pensez logiquement qu'il s'agit d'un salarié de l'institution publique. Mais de plus en plus fréquemment, sans le savoir, vous parlez en fait à un téléopérateur d'une société privée cotée en Bourse.
  • Journalistes : un différé bien gonflé !

    Par
    woman-6380562
    Lorsqu'un média change de propriétaire ou de ligne éditoriale, les journalistes peuvent quitter leur emploi et bénéficier quand même d'une indemnité de licenciement puis d'allocations chômage. Et si l'indemnité se limite au minimum légal, il n'y a pas de carence spécifique qui repousse l'indemnisation par Pôle emploi. Sauf qu'avec l'institution, les comptes ne sont pas bons...
  • Le révisionnisme statistique

    Par
    entrepreneur-2904772
    Les chiffres communiqués par Pôle emploi sont très utilisés en matière de politiques publiques, notamment pour justifier auprès de la population de nouvelles mesures prises en matière d'emploi, de formation ou d'assurance chômage. Il est donc essentiel que ces données soient parfaitement fiables, or voici un exemple flagrant de falsification.
  • Chômeurs en fin de droits : n'attendez pas !

    Par
    alarm-3122687
    La réforme de l'assurance chômage est un mauvais feuilleton qui dure depuis deux ans déjà et, faisant fi de l'avis du Conseil d'État attendu sur le fond, la macronie le martèle : cette réforme sera pleinement mise en œuvre dans les prochaines semaines. Cette réforme va faire mal, très mal pour celles & ceux qui alternent contrats courts et périodes sans emploi, à moins de...