Meurtres en Syrie, meurtres en série

Devant ma tasse de café à la fenêtre un ciel dégagé

Je pense à Alep submergée Alep tuméfiée Alep bombardée

Nom lointain désormais dans mon quotidien

Alep pêle-mêle Alep la belle Alep la rebelle

Les météores délétères délestées par les militaires

Rythment les jours et les nuits dans les airs

Debout encore contre les bombes incestueuses que faire 

Quand les amitiés russes se mêlent à ce bras de fer

Demain ta liberté gagnée dans le sang et le combat

Sous les décombres rejoindra les espoirs à grands fracas

Meurtres en Syrie, meurtres en série

Voici venu le temps des Assassins

-       Et moi qui ne fait rien

Mauvaise conscience européenne hantée

Par des monstres incertains nos peurs nos replis nos dénis

Face à un monde infernal mais somme toute assez banal

Qui est responsable

Faites entrer l’accusé au tribunal

Dommage la justice dissipée s’en est allée

Comme les sourires à Alep - éclipsés

Trous noirs des bouches béantes des nations dormantes

Des destins happés par des appétits voraces

Des chars d’assaut des charognards dégueulasses

Il faut changer la vie

Je suis bien de cet avis    

Et Alep doit l’être aussi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.