Lettre "ouverte " aux journalistes

En ce temps de crise pour les journalistes qui se font attaqué de partout depuis les révélations du Canard Enchaîné sur l'affaire François Fillion il est primordial de rétablir la vérité sur quel est le rôle d'un journaliste au sein de notre démocratie qui est à bout de souffle.

En tant que jeune citoyenne qui s'intéresse fortement au journalisme depuis un certain temps je m'interroge fortement sur les attaques que subissent les journalistes depuis quelques jours. Pourquoi les politiques s'en prennent aux journalistes qui font leur travail ? Certes ce que dénonce les gardiens de l'information est parfois gênant pour l'opinion publique mais faut t-il censurer leur liberté ? Interdire la liberté d'expression alors que la France sait faite attaquer le 7 Janvier 2015 à cause d'individus qui voulaient réduire ce droit qui nous est chère à tous et à toutes ? Non, certainement pas, notre liberté est un privilège acquis, comment ne pas se sentir offusqué lorsque dans certains pays les journalistes sont tués, violenté pour avoir trop parler comme ont dis ? Ce qui se passe dans ces pays où règne l'absence de démocratie, de droit fondamentaux, l'absence de liberté d'expression va t-il nous arriver ? Lorsque les journalistes sont montré du doigt en réalité c'est nous peuple Français qui est en danger, ces politiques, ces femmes et hommes puissant voudraient nous prendre en otage afin que nous citoyens Français savent peu de choses sur ce qu'ils font. Je ne défends pas les médias, les médias ont eux aussi leurs défauts, ils doivent ce remettre en questions constamment afin d'assurer à bien leurs métiers et ne pas entrer en conflit d'intérêt avec nous et les puissants mais c'est grâce à eux que nous savons ce qui se passe en France et dans le monde et je pense qu'il faut les remercier. Ce que je dénonce c'est les calomnies qu'éprouve les journalistes depuis un certain temps. Non, les journalistes ne devront pas s'excuser d'avoir révélé l'affaire François Fillion et toutes les autres affaires embarrassante qu'ils ont déclarés. Ce qu'on fait les journalistes du Canard Enchaîné est simplement leur métier.

Je tiends également à rappeler quelle est la profession du journalistes qui consiste à collecter des informations, vérifier les informations qu'on lui donne, enquêter sur des sujets que lui ou elle présentera au public sous forme d'article en ligne, sur papier ou à l'antenne et à la radio.  Le journaliste dois néanmoins respecter des règles de déontologie ( Charte de Munich), il ne peut publier quelque chose de faux afin de nuire à une personne, rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte,  garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement. Il est impératif de préserver les droits et la sécurité de nos journalistes.

Notre liberté est trop précieuse – et, par les temps qui courent, trop nécessaire – pour que nous ne soyons pas vigilants sur les conditions qui la garantissent. - Edwy Plenel. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.