HSBC-RAPHANEL:JOHN FLINT Direc. Général HSBC Holding 7°patron le plus aimé.

BRAVO avec un patron aimé , celà doit être un homme compréhensible je vais écrire en Angleterre au siège d'HSBC peut être mettra t il un terme a mon calvaire.

Entreprises: le classement des dix patrons préférés des Français

Chaque année, pendant les fêtes de fin d’année, l’Ifop publie son classement des personnalités préférées des Français. Un classement dans lequel Jean-Jacques Goldman caracole en tête. Parmi les 50 consacrés pour le cru 2019, aucune personnalité de l’économie! Un manque que le site de recherche d’emploi Glassdoor a décidé de combler en dévoilant un classement spécifique, dédié aux personnalités du patronat préférées des Français. Un prix annuel qui est le fruit de la récolte de votes déposés par les salariés français sur le site Glasdoor. Ces derniers fournissent volontairement des avis anonymes, en laissant un commentaire sur leur employeur. Au menu, on trouve seulement ces informations concernant les votants: la description de leur travail, de l’environnement de travail et de l’entreprise, au cours de l’année passée. Et ce «prix du choix des employés» honore des PDG français mais aussi étrangers.

» LIRE AUSSI - Salaires: voici les 15 entreprises qui paient le mieux en France

Le prix inclut cette année six catégories distinctes, récompensant les meilleurs employeurs en France, aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, et en Allemagne. 

 

 

 

1vieux-fourneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour la France, en tête du classement, on trouve le PDG de L’Oréal, Jean-Paul Agon. Le patron du géant industriel français de produits cosmétiques a reccueilli un taux d’approbation avoisinant les 100%. En deuxième place, Jean-Pierre Letartre, PDG de EY - l’un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil au monde - avec un taux de 99% d’approbation. C’est Nicolas Dufourcq, patron de la Bpifrance, qui occupe la troisième place du podium. 

Tous les secteurs d’activité sont représentés

Quelle est la méthodologie de cette étude? Les lauréats du «Prix du Choix des Employés 2019» sont déterminés en tenant compte de la quantité, la qualité et la cohérence des avis d’entreprises partagés par les collaborateurs basés en France entre le 2 mai 2018 et le 1er mai 2019. Durant cette période, les PDG classés doivent avoir reçu, au minimum, 20 évaluations de leur entreprise, 20 avis sur le PDG et 20 avis sur l’équipe de direction. Près de 900 000 employeurs ont été évalués sur Glassdoor et la moyenne d’approbation des PDG est de 69 %.

» LIRE AUSSI - Google déploie en France un outil ambitieux pour trouver un emploi

«Aujourd’hui, les chercheurs d’emploi sont à la recherche de dirigeants partageant leurs valeurs et les poussant à donner le meilleur d’eux-mêmes dans leur travail, déclare Christian Sutherland-Wong, PDG et directeur Général de Glassdoor. De plus en plus, nous voyons des PDG prendre des décisions qui façonnent la culture de leur organisation, facilitant le recrutement et la rétention des talents. Ceci a un impact direct sur le succès de l’entreprise.» La suite du classement réserve quelques «surprises»: ainsi, François Jacq, PDG du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), occupe la quatrième place, suivi par Emmanuel Faber, PDG de Danone (98 %), Antoine Frérot, PDG de Veolia (98 %), et Stéphane Richard, PDG d’Orange(97 %). La fin du classement est davantage diversifiée vers l’international: John Flint, PDG de HSBC Holdings, occupe la septième place,tandis que la patronne d’ENGIE Isabelle Kocher - unique femme du classement - et Jeff Bezos, PDG d’Amazon, ferment ce top dix. 

Si ce classement ne consacre qu’une seule femme dans les dix premières places, il comprend des PDG d’entreprises opérant dans divers secteurs d’activité: conseil, finance, énergies, commerce de gros de biens de consommation, recherche ou encore télécoms... Tous les secteurs - ou presque - qui dessinent l’économie sont représentés. On note aussi que ce «top dix» n’est pas figé: sept personnes qui y figurent y font également leur entrée pour la première fois. Cette année, 15 PDG ont été nominés dans plusieurs pays à la fois, c’est notamment le cas de Bill McDermott, PDG de SAP à la fois lauréat des classements aux États-Unis, Royaume-Uni, Canada et Allemagne.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.