HSBC-RAPHANEL:Aprés enquête B.GRIVEAUX est un héritier il a menti comme BENALLA.

Il faut cliquer sur le site HATVP et aller sur la déclaration de patrimoine de monsieur Benjamin GRIVEAUX pour découvrir l'étend de son patrimoine dont a HERITE , apprendre que son épouse est une avocate dans un grand cabinet et elle aurait du lui faire lire l'article de F.MARTINEAU "Rien que la Vérité paru dans la Gazette du Palais, le mensonge continu en France et il vient d'en haut.

 

1vieux-fourneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un pauvre  « Héritier « qui ne peut acheter un appartement ?

Le très agaçant Benjamin, qui est même parvenu à faire sortir de ses gonds Gérard Larcher, vient à l’instar de Manu, son maître à penser, de se vautrer dans le ridicule et le lamentable. Ce fils de notaire de province et d’une avocate,  est  mariée à Julia Minkowski, pénaliste  réputée, avocate associée au sein du très prestigieux cabinet Temime.

Julia Minkowski, petite fille du professeur de médecine Alexandre Minkowski, a planché sur une partie du programme Justice du candidat Macron, a travaillé sur des dossiers sensibles comme ceux de Clearstream ou Bygmalion. Titulaire d’un master de droit des Affaires et d’un DEA de droit privé général, elle  intervient donc en droit pénal des affaires, droit pénal général, contentieux des affaires, mais aussi dans les dossiers de droit de la presse et droit du marché de l’art comme l’indique son portrait sur le site du cabinet.

Julia MINKOWSKI

Julia MINKOWSKI est inscrite au Barreau de Paris depuis 2006, date à laquelle elle rejoint Hervé TEMIME, avant de devenir associée du cabinet TEMIME. Elle intervient principalement en droit pénal des affaires, droit pénal général, contentieux des affaires, mais aussi dans les dossiers de droit de la presse et droit du marché de l’art. Elle a développé une maîtrise approfondie des dossiers internationaux, en particulier anglo-saxons.
Julia MINKOWSKI est titulaire d’un Master de Droit des affaires, et d’un DEA de droit privé général obtenus à l’Université Paris II Panthéon-Assas. Elle est également diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences-Po) et a réalisé une partie de sa scolarité en échange avec l’Université Columbia à New York.

Julia MINKOWSKI est cofondatrice et Présidente du Club des Femmes Pénalistes.
Elle a été sélectionnée par la French-American Foundation pour faire partie des vingt français et américains âgés de 30 à 40 ans appelés à jouer un rôle important dans la coopération entre la France et les Etats-Unis : les « Young Leaders ».
Elle est enseignante à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences-Po).

Cette dame a cofondé le Club des Femmes Pénalistes dont elle est présidente, donne aussi des cours à Science-Po Paris et  Nicole Belloubet, la Garde des Sceaux, vient de lui confier une mission pour réfléchir au “sens et à l’efficacité des peines.”

A juste titre, madame Griveaux doit avoir des revenus très confortables… peut-être beaucoup plus élevés que ceux de son époux.

Alors, qu’est-ce qui a pris à l’arrogant Benjamin d’aller raconter à Brut qu’il n’avait pas les moyens d’acheter un appartement à Paris, au lieu d’éluder le sujet?

Comme Manu, dominé par un inconscient dangereusement bavard, il lui faut parler tout le temps, quitte à tenir des propos se retournant contre lui?

Car ce n’est pas la première fois qu’il raconte n’importe quoi… affichant ostensiblement un grand mépris de classe et de caste comme son copain Macron.

“Je ne vis pas dans un château, a-t-il déclaré “Je suis locataire, je ne suis pas propriétaire à Paris parce que le prix du mètre carré est trop cher.”et de préciser: “Je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers. “

Malheureusement, sa  sa déclaration de patrimoine, établie fin 2017 et consultable sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique,  indique  qu’il est propriétaire en indivision et en nue-propriété de plusieurs maisons et locaux issus de successions et de donations…

Quant à sa voiture… pourquoi s’en acheter une quand on peut rouler avec chauffeur dans plusieurs et aux frais du contribuable?

Le salarié Griveaux dit  percevoir “7 900 euros nets par mois”, déclarant aussi : “Ce n’est pas un avantage financier d’être élu.”, précisant qu’il a divisé son salaire “par trois” – ou plutôt “deux et demi”,  en entrant au gouvernement. “Avant, j’étais dans une grande boîte et je gagnais très bien ma vie”, quand il était directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco.

Immédiatement, plusieurs internautes au grand coeur ont volé à son secours, ouvrant de  vraies fausses cagnottes pour qu’il puisse s’offrir enfin un appartement dans la capitale…

Qui peut croire que le très suffisant Griveaux a délaissé un salaire 23 700 euros pour une misère de 7900 euros?

Quels  sont les avantages et privilèges  dont il ne parle pas?

L’on sait qu’il brigue la mairie de Paris, 7900 euros, est-ce le prix du tremplin pour parvenir à un somptueux appartement de fonction?

Sybilline Bavastro

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.