Billet écrit à la lueur de ma lampe à huile

Monsieur le Président, un petit mot pour te dire que je n'ai aucune religion, ni celle anabaptiste des Amish ni celle de ta start-up nation. Va falloir arrêter de te prendre pour un évangéliste du progrès. Je refuse le baptême des Gafam, même si je dois subir le sort de Jeanne...

Monsieur le Président, il a fallu que je sorte de ma grotte, quelque part dans la campagne française (tu sais, dans toute la partie du pays qui n'est pas start-upée), pour pouvoir t'envoyer cette petite bafouille.

J'ai heureusement pu trouver une carriole pour m'amener jusqu'à ton pays dit civilisé et trouver un Marcheur qui veuille bien faire entrer mon petit mot dans le tuyau d'internet en XG.

Je t'écris d'abord pour te dire que je ne suis pas, mais alors pas du tout un Amish. Je n'ai carrément pas de religion, ce qui fait sans doute moi un péquenot encore plus ignare. Et j'ai encore moins la religion du progrès et refuse d'entrer dans le temple de ta start-up nation. Mais les Amish (et les cléricaux en général) et toi, Monsieur le Président, avez ceci en commun que vous voulez par tous les moyens évangéliser les « ignorants » qui n'ont pas à comprendre ni donner leur assentiment mais à accepter le jugement divin qui va nous arriver par la 5G. Le montant de la quête dominicale du curé comme celui des bénéfices des actionnaires des opérateurs n'ont pas non plus à être portés à notre connaissance puisque nous n'avons pas cette capacité à comprendre des enjeux qui nous sont forcément supérieurs. Seuls le Pape et toi même , Monsieur le Président, dans votre immense bonté, êtes en mesure de nous mener, troupeau d'incultes, sur la bonne voie (à moins que ce soit en bateau).

La bourrique que je suis (c'est finalement faire insulte à mon ânesse, Jonquille, qui est beaucoup plus intelligente que moi), le bourricot que je suis donc, cherche désespérément les avantages de la 5G pour l'avenir riant que nous dessine l'apocalypse biblique du changement climatique. Mon voisin de grotte me dit qu'il va enfin pouvoir visionner tous les pornos qu'il veut sans que l'image se fige au pire moment. Car ici, ce serait plutôt zone blanche sous l'arbre à parole du village. Ce qui fait de nous forcément des arriérés du progrès. Un insolent gamin de la ville, qui courrait à travers champ avec son smartefône à bout de bras, m'a dit que, grâce à la 5G, je pourrai me faire palper la prostate du fond de ma grotte grâce à la télémédecine. J'ai marqué mon scepticisme vu que j'ai eu beau traverser dix fois mon chemin départemental, je n'ai même pas trouvé de médecin traitant. Le gamin insolent, encore lui, m'a expliqué qu'avec la 5G et Amazon, je pourrai recevoir un aïe-fône, largué par drone, avant même d'avoir fini de rédiger ma commande. Du coup, j'ai mal au crâne et lui n'a toujours pas trouvé un réseau qu'il a apparemment perdu en route.

Ah, une dernière chose, Monsieur le Président : vu que la religion du progrès, la 5G et tes prêtres start-upiens sont capables de tout, est-ce qu'ils ne pourraient inventer un smartefône rafraîchissant pour un vieil imbécile comme moi qui souffre à chaque record de température ? Le gamin insolent (encore lui) m'a dit que Amazon, Microsoft et compagnie installaient leurs data-sans-terre près du bac à glace du pôle Nord pour les refroidir. Vu que les Russes ont déjà des problèmes avec leur permafrost1, pas sûr que les gaffes-à-meuh aient encore longtemps de quoi mettre des glaçons dans leur ouiski.

Mais dans la bible macronienne, c'est comme dans les Evangiles, il y a toujours un verset pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Au plaisir de ne pas te voir, Monsieur le Président.

PS : excuse ce tutoiement, mais chez les Cromagnons, en plus d'être arriérés, on n'est pas très bien élevés non plus.

1 : https://korii.slate.fr/biz/russie-milliardaire-vladimir-potanine-norilsk-nickel-chute-fortune-infrastructures-mines-permafrost-fonte-arctique-changement-climatique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.