Yves GUILLERAULT

Paysan et journaliste, tous les deux en retraite active

A la campagne - France

Son blog
82 abonnés Le blog de Yves GUILLERAULT
Ses éditions
Voir tous
  • Les jobs à la con n'existent pas selon The Economist

    Par
    Le prolétaire, une marchandise comme une autre ? © clement127 Le prolétaire, une marchandise comme une autre ? © clement127
    Le livre du défunt David Graeber avait mis en évidence ces « bullshit jobs » dont il estimait que la société pouvait se passer, voulant démontrer un des aspects de nuisance du capitalisme. Une thèse anthropologique dont le journal du bizness, The Economist, estime qu’elle est « une vaste connerie » biaisée, selon lui, par les positions idéologiques d’une figure de proue d’Occupy Wall Street.
  • Batailles paysannes en rase campagne

    Par
    "Bio à poil" © Public "Bio à poil" © Public
    La langue de bois vert du gouvernement ayant accompagné la mise en place d'une Convention citoyenne pour le climat s'est traduite par des défaites en rase campagne... pour l'agriculture paysanne et agro-écologique. Les abandons discrets de mesures et les ripolinages en vert des discours démontrent la complicité servile du pouvoir avec le lobby agro-industriel. Les paysans sont traités avec mépris.
  • Quand une élue fait la promo des épandages agricoles

    Par
    Confirmant le constat d’échec des très onéreux plans « Écophyto », la valse des épandeurs printaniers se poursuit, notamment sur les grandes cultures. Malgré les pollutions chimiques de plus en plus prégnantes et l’opposition de plus en plus grande de la population, une élue municipale d’une commune rurale, chargée de l’environnement, fait la promotion de la pulvérisation : « Dédramatisons-la ! »
  • Calamités agricoles: réponse aux députés Andrieu et Potier

    Par
    Deux députés socialistes proposent de réformer le régime des calamités agricoles et inclure les assureurs privés, au risque d’une privatisation rampante et surtout en oubliant les différents niveaux de responsabilités dans les désastres présents et à venir. Il y a deux mondes agricoles, deux avenirs opposés, qui ne relèvent pas du même régime de protection.
  • Terres citoyennes

    Par
    Des citoyens aux champs © Terres citoyennes albigeoises Des citoyens aux champs © Terres citoyennes albigeoises
    Pour redessiner un modèle d’organisation résilient, démocratique et de proximité, des citoyens libres et volontaires ont lancé en terre albigeoise un projet d’autonomie alimentaire locale et semé des liens entre monde agricole et communauté urbaine pour se réapproprier « l’usage qui est fait de leur territoire ». Une expérience qui trace un chemin alternatif, une voie éclairante.
Voir tous