«Le Monde d'Après»

Enfants de Tchernobyl Belarus, Institut Belgrade de Minsk, Rights in Russia - Planet of Hope, Association Henri Pézerat, Pousse de Vie, Les Enfants de Tchernobyl ASBL, To Help Chernobyl Chubu District, et la Fondation pour le Progrès de l'Homme vous invitent à participer au Séminaire de Villarceaux sur la survie dans «Le Monde d'après» la catastrophe atomique, 16-18 novembre 2017.

Le 26 avril 2016, la chaine ARTE a diffusé un "documentaire" intitulé "Tchernobyl, Fukushima : vivre avec". L'œuvre financée par l'IRSN et réalisée sous le contrôle de Jacques Lochard, vice-président de la CIPR (commission internationale de protection radiologique) et de plus directeur du CEPN, une association créée par le CEA et EDF. Les téléspectateurs ont pu en toute bonne foi se persuader que la vie dans les territoires très contaminés par les retombées de Tchernobyl et Fukushima ne présente pas tant de contraintes et de risques et constitue une expérience enrichissante qui vaut la peine d'être vécue.

Cette imposture a motivé l'organisation d'un séminaire de "mise au point" intitulé Tchernobyl : de Prométée à Sisyphe. Les situations autour du centre militaire de Mayak et dans la région de Fukushima seront également évoquées.

La Fondation pour le Progrès de l'Homme offre le gîte dans son établissement de la Bergerie de Villarceaux (cf. <http://www.bergerie-villarceaux.org/>).

On peut prendre connaissance de la présentation détaillée de cet événement et trouver le bulletin d'inscription à l'URL <http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php>.

Les thèmes seront débattus selon le programme suivant :

Jeudi 16 novembre

17 h 30 : présentation de l'association / pourquoi ce séminaire ? par un membre de l'association (20 min) ;

présentation des deux jours par un membre de l'association (5 mn).

18 h 00 : Rapide tour de table des intervenants et des personnes présentes. Les médias invités auront autour de 5 minutes pour se présenter. Livres, DVD et revues liés aux thèmes du séminaire seront proposés.

Apéritif et discussions off.

19 h 30 : dîner.

21 h 00 - 23 h 00 : projection du film The Dead Sea (2004, 110 mn VOSTeng) sur l'incroyable exhumation de la tragédie des victimes des retombées radioactives des tests thermonucléaires de la série Castle à Bikini entre mars et mai 1954. Discussion sur la lutte contre l'oubli. Le cas des victimes ignorées de Mayak est tout d'actualité.

Vendredi 17 novembre

9 h 00 : Yves LENOIR, Enfants de Tchernobyl Belarus, rappel des conséquences physiques et sanitaires des catastrophes de Mayak, Tchernobyl et Fukushima (30 mn + échanges avec la salle)

9 h 40 : projection du film City 40 (2016, 110 mn VOSTfr) sur l'histoire de la ville secrète d'Ozërsk, située à quelques km du complexe de Mayak et officiellement connue jusqu'en 1996 sous le nom de Tcheliabinsk 40.

11 h 30 : pause.

11 h 45 : exposé de Nadezhda KUTEPOVA, avocate russe réfugiée politique en France, fondatrice de l'ONG Planète de l'Espoir ; Nadezhda KUTEPOVA lutte pour la reconnaissance et l'indemnisation des victimes des pollutions radioactives répandues par Mayak, et de leurs descendants (20 mn + échanges avec la salle).

12 h 15 : exposé en anglais d'Alexey NESTERENKO directeur de l'Institut BELRAD de Minsk, sur l'histoire de l'institut fondé en octobre 1990 par le Pr Vassily NESTERENKO pour assurer la protection radiologique des enfants (30 mn sans traduction simultanée + échanges avec la salle).

13 h 00 : pause déjeuner.

14 h 15 : exposé de Tatiana KOTLOBAÏ, assistante médicale à Krasnoye en bordure de la zone interdite de Tchernobyl, fondatrice de l'ONG Pousse de Vie en 2003 (45 mn dont traduction russe -> français + échanges avec la salle).

15 h 15 : exposé, suivi d'un échange avec la salle, de Masahumi TAKEUTI, membre de l'association 福島原発告訴団 Les Accusateurs de la Centrale Nucléaire Fukushima-Daiichi ; Masahumi Takeuti a pris l'initiative de traduire le recueil des minutes du Tribunal des Peuples sur Tchernobyl et de le faire publier ; il a aussi établi la version japonaise de La Comédie Atomique, qui sera prochainement publiée à Tokyo (25 mn + échanges).

16 h 15 : pause.

16 h 30 : exposé du Pr Annie THEBAUD-MONY, Directrice de recherche à l'INSERM et Présidente de l'association Henri Pézerat, sur l'histoire des conditions faites aux travailleurs sous rayonnements (30 mn + échange avec la salle).

17 h 15 : exposé conjoint de Bernadette VASTRADE et Henri LECOMTE de l'association Enfants de Tchernobyl ASBL, sur les liens établis depuis 1991 entre familles biélorusses et belges et sur les relations avec les acteurs biélorusses – BELRAD, autorités administratives, scientifiques, médecins (20 mn + échanges avec la salle).

17 h 45 : pause.

18 h 00 : table ronde regroupant les intervenants et les invités au titre des ONG, des organisations politques et syndicales et des mass media autour des questions : le « monde d’après » est-il seulement radioactif ? n'avons-nous pas perdu toute possibilité de comparaison avec la vie dans le « monde d’avant ». Les discussions seront animées et modérées par les jousnalistes Hervé KEMPF et Lydia BEN YTZHAK.

19 h 30 : dîner

21 h 00 : projection du film Le Monde d'après produit par Enfants de Tchernobyl Belarus et réalisé par le documentariste et écrivain Marc Petitjean (~ 60 mn, 2017 VOSTfr) + discussion.

Samedi 18 novembre

Petit-déjeuner à partir de 8 h 00.

9 h 00 : table ronde sur les thèmes : maîtrise sociale de l'existence dans le « monde d’après » – un monde d'après en perpétuel devenir, philosophie du développement humain, et interpellation des acteurs politiques et médiatiques. Préparation d'une motion. Corinne LEPAGE, ancienne ministre de l'Environnement animera les échanges.

11 h 00 : pause, discussions informelles pendant qu'un petit groupe rédige la motion.

11 h 30 : présentation de la motion, amendements et adoption par l'assemblée.

11 h 45 : photo de groupe.

12 h 00 : déjeuner.

14 h 00 : Fin du séminaire.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.