Yves Lenoir

Retraité. Président de l'association Enfants de Tchernobyl Belarus

Paris - France

Sa biographie
Ingénieur de recherche à l'Ecole des Mines de Paris (1971-2010) Membre du Groupe interministériel d'évaluation des options techniques pour les déchets radioactifs (1974-1975) Expert du Gouvernement de Basse-Saxe pour l'évaluation du projet d'usine de retraitement et de stockage de déchets de Gorleben (1978-1979) Membre des Amis de la Terre (1974-1981), Membre du bureau de Greenpeace en France (1984-1987), membre du GSIEN (1975-) Fondateur du Comité de liaison Tchernobyl (1988-1991) Membre de la mission Rivasi sur les déchets radioactifs (2000)
Son blog
37 abonnés Le blog de Yves Lenoir
Voir tous
  • The mini-series CHERNOBYL, a perverse pseudo-fiction

    Par
    The effectiveness of this work blurs the line between truth and falsehood. For the quality of its production gives it the authority to admit as true all sorts of alternative facts and errors, some of which are intended to be educational. The truth is unexpected, complex: it would surprise, it would tire, it would disappoint, it would bore. CHERNOBYL erases Chernobyl.
  • La gestion du désastre de Tchernobyl, point d'étape au 26 avril 2021

    Par
    Tchernobyl reste un désastre : la santé publique continue de se dégrader. Tchernobyl est une tragédie. Une décision s'imposait : éviter de fortes retombées sur les grandes villes et les industries stratégiques. Les circonstances, vents et pluies, ont conduit à précipiter la radioactivité sur des zones peu peuplées. L'essentiel soviétique a été préservé… dont le secret sur l'opération.
  • Biélorussie - Témoignage d'un chirurgien à Brest-Litovsk

    Par
    Le 10 août, la police de Brest-Litovsk a tiré sur les manifestants. Selon le chirurgien-chef de l'hôpital de la ville, le Dr Alexey Vasilyevich Shpoka, il y a eu une guerre ce jour-là. A 22 h, lorsque les victimes ont commencé à affluer, Alexey est entré dans la salle d'opération. Il en est sorti à 6 h. Voici son témoignage, recueilli le 21 août. On m'a prié de le transmettre.
  • La mini-série Chernobyl, une pseudo-fiction perverse

    Par
    Par son efficacité, cette œuvre efface la ligne de démarcation entre vérité et mensonge. Car la qualité de sa réalisation lui confère l’autorité de faire admettre comme véridiques toutes sortes de faits alternatifs et d’erreurs, certaines à prétention pédagogique. La vérité est inattendue, complexe : elle surprendrait, elle fatiguerait, elle décevrait, elle ennuierait. CHERNOBYL efface Tchernobyl.
  • 33ème anniversaire du début du désastre : In memoriam Tchernobyl… 1987

    Par
    Un an après l'accident de Tchernobyl, le biologiste V. Soïfer publia un "j'accuse" contre la technocratie soviétique, responsable premier du déclenchement de la catastrophe. Les milieux atomiques occidentaux étaient au courant… Ce qui incite à préciser l'histoire des idées qui ont persuadé le monde de l'innocuité des radiations et de la sûreté des centrales. Ce papier est le premier d'une série.