Yves Lenoir

Retraité. Président de l'association Enfants de Tchernobyl Belarus

Paris - France

Sa biographie
Ingénieur de recherche à l'Ecole des Mines de Paris (1971-2010) Membre du Groupe interministériel d'évaluation des options techniques pour les déchets radioactifs (1974-1975) Expert du Gouvernement de Basse-Saxe pour l'évaluation du projet d'usine de retraitement et de stockage de déchets de Gorleben (1978-1979) Membre des Amis de la Terre (1974-1981), Membre du bureau de Greenpeace en France (1984-1987), membre du GSIEN (1975-) Fondateur du Comité de liaison Tchernobyl (1988-1991) Membre de la mission Rivasi sur les déchets radioactifs (2000)
Son blog
33 abonnés Le blog de Yves Lenoir
Voir tous
  • Bouquet d'effets vs respect des faits : autopsie de la mini-série CHERNOBYL

    Par
    Le succès de CHERNOBYL pose le problème de la constitution d’une mémoire de ce désastre. Cette fiction « réaliste » met au défi de la réfuter. Cherchez Tchernobyl sur internet et vous tombez sur des images de la série. La critique s'est montrée incapable de traiter la question : que dire d'une invention « crédible » basée sur une falsification systématique de la chronologie et des faits ?
  • La mini-série CHERNOBYL, une pseudo-fiction perverse

    Par
    Le succès de CHERNOBYL pose le problème de la constitution d’une mémoire de ce désastre. Cette fiction « réaliste » met au défi de la réfuter. Cherchez Tchernobyl sur internet et vous tombez sur des images de la série. La critique s'est montrée incapable de traiter la question : que dire d'une invention « crédible » basée sur une falsification systématique de la chronologie et des faits ?
  • 33ème anniversaire du début du désastre : In memoriam Tchernobyl… 1987

    Par
    Un an après l'accident de Tchernobyl, le biologiste V. Soïfer publia un "j'accuse" contre la technocratie soviétique, responsable premier du déclenchement de la catastrophe. Les milieux atomiques occidentaux étaient au courant… Ce qui incite à préciser l'histoire des idées qui ont persuadé le monde de l'innocuité des radiations et de la sûreté des centrales. Ce papier est le premier d'une série.
  • On attend François de Rugy au tournant des 6 EPR…

    Par
    L'annonce d'un dossier préconisant la construction de 6 EPR dans la décennie 2020 a valeur de décision. La brève analyse ci-dessous en décrit la portée.
  • La bombe atomique, une arme de politicien ?

    Par
    Depuis 1945, les hommes politiques se sont montrés incapables de comprendre que les armes atomiques n'ont pas d'intérêt proprement militaire. Au gré d'errements sémantiques conditionnés par la limite incontournable du financement, ils ont sans cesse prétendu qu'elles occupent une place privilégiée dans la défense du pays, ce qui par corollaire implique leur mise en œuvre dans d'éventuels conflits.