yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

67 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mai 2015

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

SCI DANMARINE/KERVIEL/ - AFFAIRE DREYFUS

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La SCI DANMARINE/ l'affaire KERVIEL/ égal affaire DREYFUS 

Les mensonges passent mieux que la vérité ,

le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal ,mais par ceux qui regardent sans rien faire

HSBC , corruption mensonges ,La crise de la Société générale a révélé un mal moins connu que la spéculation d'HSBC  mais tout aussi corrupteur : le démon de la narration. "Quelqu'un a construit une entreprise au sein de l'entreprise et dissimulé ses positions. Il avait travaillé depuis plusieurs années au back office du groupe, où il a appris à déjouer les contrôles. Le fraudeur connaissait tous les calendriers et nos techniques de contrôle. Il changeait les positions sur des indices européens selon les besoins pour les masquer." A écouter Daniel Bouton, le PDG de la Société générale, le récit était presque parfait. !!! 2 poids 2 mesures !

lamentable et dire que des Magistrats sensés nous défendre se rallient aux mensonges des banques .

Pour la SCI DANMARINE d'après les banques ,elle faisait de nombreuses dettes ! du moment qu'elle a reçu l'argent .

Ce qu'ils ne disent pas ,c'est que le TEG est faux ! et que HSBC a refusé les règlements de la SCI DANMARINE HSBC a fermé son compte !

Toutes les preuves sont là

Afin d'organiser la saisie immobilière juteuse sur un capital de 708.000 euros le minima récolté frauduleusement par les conseils de HSBC PLACIER et la caisse des dépôts et de plus de 400.000 € en  5 ANS .Ils ont dépossédé la SCI DANMARINE  de son patrimoine évalué à 2.000 .00 d'euros vendu à des marchands de biens 1.160.00 € qui n'avaient pas un sous , obligés de faire un prêt en  Rackettant les locataires de la SCI DANMARINE  15.000 € HT par mois  .ils obtiendront ce prêt, beaucoup trop tard , après une décision de justice qui rendait le titre à la SCI DANMARINE 

Cependant Gros mic mac avec la greffière de CRÉTEIL qui malgré cette ordonnance remettra en douce le titre aux adjudicataires annulant de ce fait la folle enchère.et ceci sans avoir payé article 713 le titre ne sera remis qu'après paiement du principal et des frais , avec de nombreux protagonistes aux hypothèques ,les adjudicataires inscriront le titre à leurs noms ! en fraude

10 ans de calvaire pour la SCI DANMARINE ; Dans sa défense HSBC ironise sur les délais , qu'est ce que vient réclamer la SCI DANMARINE après tout ce temps ! sauf que les délais sont imputables à HSBC ,avec les notaires ,qui VONT FAIRE QUE MENTIR et  falsifier les actes de prêts .(le directeur STUART GULLIVER mis en examen va écrire ironiquement à la SCI DANMARINE le 4 mai 2010 "que toute les décisions de justice étaient en FAVEUR d'HSBC  "Quoi faire ,sinon une révolution ! 

Aucune lecture ni signature n'a été recueillie le 12 avril 2000 chez Maitre CHOIX contrairement à ce qu'il veut faire croire ,auprès des magistrats qui valident tous ses mensonges ,pas plus que l'acte du 25 juillet 2001 avec Maitre ROUSSEL il s'agissait d'un  projet sur le quai de la gare de LYON entre 2 trains

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica