yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

67 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 déc. 2021

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

L’origine est basée sur un FAUX acte authentique où la justice à couvert le NOTAIRE ?

-Cet acte ne pouvait être retenu pour vendre en saisie immobilière les biens de la SCI DANMARINE puisqu’il s’agissait en effet d’une défaillance, à elle seule déterminante, dans l’accomplissement de la mission de sécurité juridique qui était impartie à Me CHOIX et qu’au surplus les fonds n’ont jamais été versé .

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                                                 SOS VICTIMES DE NOTAIRES 

 130 rue du Four à Chaux 18200 BOUZAIS – Tél : 02.48.96.57.28 – Port : 06.89.27.73.22

                                                            Secrétaire Générale : Gisèle NERON  

   Bouzais le 02 Novembre 2021                                                                                                                 

                                                                                                                                              Mr Le Président de l’Instruction                                                                                                                                                                              Mmes et Mrs les Hauts Conseillers                                                                                                                                                                                    De la Chambre de l’Instruction

                                                                                                                                                 Cour d’Appel – 5, rue Carnot

                                                                                                                                                             78000 VERSAILLES

 LETTRE RECOMMANDEE  AR N°1A 165 206 3945 3

                                                                                                                                                                                                                                         OBJET : Partie Civile de Mme MICHAUD

Partie CIVILE de S.O.S. Victimes de Notaires représentée par Mme   NERON  sa  Secrétaire Générale.

                                                       Audiencement : 23 Novembre 2021 à 9heures

                                                                           10ème Chambre -Section  A                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               En ma qualité de Partie Civile représentante l’Association de Défense des Victimes de Notaires dans l’affaire ci-dessus référencée mémoire au soutien de l’affaire MICHAUD SCI DANMARINE son Adhérente

où le Procureur de la République près la Cour d’Appel de VERSAILLES a rendu une ordonnance de NON-LIEU en date du 19 MARS 2021.

 Au vu du lourd dossier qui a été obligeamment transmis à notre Association on prend malheureusement conscience que c’est une affaire, qui, à l’origine est basée sur un FAUX acte authentique où dès le début la justice à couvert le NOTAIRE au mépris des formes légales de procéder et de juger en toute partialité

 Je ne sais pas si en ces temps de tension accrue entre l’institution judiciaire et la puissance étatique, il reste encore des chances à la justiciable Mme Yvette MICHAUD de garder confiance dans le Ministère Public pour faire respecter les sceaux de la République, pour qu’ils ne puissent plus être trafiqués, falsifiés, entraînant la ruine des familles.

 Cette affaire donne clairement l’impression   que le Procureur de la République dans ses réquisitions n’a pas pris connaissance de tout le dossier, tant ses propos semblent en décalage avec les faits réels, ne serait-ce que :

 1)-L’acte authentique de Me Bernard CHOIX notaire en date du 12 Avril 2000 où est noté avec la participation de Me ROUSSEL qui n’était déjà plus Notaire, mais au surplus où Me CHOIX raye son nom pour y mettre celui de Me ROUSSEL ?

 -Cet acte ne pouvait en aucun cas être retenu pour vendre en saisie immobilière les biens de Mme MICHAUD, puisqu’il s’agissait en effet d’une défaillance, à elle seule déterminante, dans l’accomplissement de la mission de sécurité juridique qui était impartie à Me CHOIX et qu’au surplus les fonds n’ont jamais été versé à Mme MICHAUD.

2)-Me CHOIX fournira 16 versions de ce même acte, ce qui n’alerte même pas Le Vice-Président LE LOIRE pas plus que ce dernier interrogeant le Procureur de la République du TGI de Nanterre sur l’habilitation de Mme SANNIE à recevoir des actes authentiques, en réponse Il reçoit qu’il n’existe pas d’habilitation ….. ? Il n’en fait rien .

 3)-On nomme un Brigadier de police Mr Dominique COTTEREAU pour faire un rapport de synthèse où tout est expliqué clairement on ne s’en sert absolument pas ! Une dépense de l’Etat pour rien.

 4)-Messieurs HASSANI et CHABOO qui s’étaient portés acquéreurs des biens de Mme MICHAUD, de la vente sur saisie immobilière sans   titre exécutoire, les supposés nouveaux acquéreurs n’avaient pas réglé

dans les délais le prix de leur acquisition  ce qui a permis à Mme MICHAUD de diligenter   une procédure de folle enchère STOPPEE IMMEDIATEMENT, bien qu’ils aient récupéré les loyers préalablement, sans que la justice n’y retrouve à redire.

 Me CHOIX a commis en sa qualité de NOTAIRE une faute inexcusable de concert avec la Banque HSBC  puisqu’il était lui-même notaire de la Banque.

 5)-Pourquoi ne pas avoir tenu compte du procès -verbal de Me Florence FOUILLADE huissier de justice à  Asnières-sur-Seine, qui n’est même pas repris par les juges.

  6) Me PICHON Avocat de Mme MICHAUD n’a cessé de dénoncer les faits, qui n’ont donné aucun résultat.

 7)- Me Charles PONCET huissier de justice à PARIS (Ier) précise que le notaire CHOIX a donné moulte copies d’actes, copies différentes, jamais les mêmes. Le juge LE LOIR en prend connaissance sans en tenir compte. Aucune réaction de sa part et ce qui est dramatique dans ce dossier c’est que le Vice-Président TOURNAIRE se trouve dans le même état d’esprit !

 Me BRANE avocat de Mme MICHAUD avait immédiatement flairé l’arnaque ? on peut se poser la question s’il existait un lien avec l’attentat dont il a fait l’objet puisque gravement atteint physiquement et la mort de sa secrétaire, l’enquête n’a rien donné , aucun coupable!

 C’est vraiment une justice désaxée qui n’arrive pas à contrôler les menteurs et les fraudeurs ? Le justiciable à le droit et l’exigence de savoir comment son dossier est traité, des honoraires dépensés  par Mme, MICHAUD pour des frais de procédures qui n’ont servi strictement à rien et tout cela sans explication.

La Chambre des notaires était au courant de l’affaire de Mme MICHAUD pourquoi n’a-t-elle pas réagit, le notaire officier public n’est pas une personne isolée qui mène son activité de façon strictement individuelle, NON, il est pris dans une Organisation professionnelle très structurées qui se manifeste par l’existence d’organismes professionnels :

Chambre Départementale des Notaires, Conseil régional correspondant au ressort de chaque Cour d’Appel, Conseil Supérieur du Notariat au plan national…A quoi sert toute cette organisation si les notaires n’ont aucun contrôle ?

 Le notaire ce n’est plus le confident des familles il  est le destructeur des familles, la ruine  des familles par ses combines.

 Vous comprendrez Monsieur Le Président de l’Instruction, Mmes et Mrs les hauts Conseillers, que le justiciable ne peut pas être soumis systématiquement aux puissances dirigeantes de la justice, il faut que la justice passe normalement sans servir les objectifs définis par ses maîtres de l’ombre.

Il s’agit de savoir si le dossier de Mme MICHAUD devra rester inscrit dans le fichier des dossiers bâclés par la justice française ? Pour ma part en ma qualité de Partie Civile je demande un supplément d’informations avec la convocation de Mme MICHAUD accompagnée de l’Association.

 Par ces motifs

Plaise à la chambre de l’instruction déclarer recevables les parties en leur APPEL et ordonner le supplément d’informations qu’elles réclament.   

       Mr le PRESIDENT de l’instruction, Mmes Mrs les hauts Conseillers de la Chambre de l’Instruction, mes respectueuses salutations.

 Bouzais le 08 NOVEMBRE 2021

                                                                                                La Secrétaire Générale : Gisèle NERON

PIECES ANNEXEES   :

Acte de prêt du 12 AVRIL 2000

Rapport de synthèse ( COTTEREAU)

Courrier adressé au juge LE LOIRE

Courrier de Me CHOIX justifiant avoir reçu (par moi) l’acte

Constitution Partie Civile incidente ASSOCIATION victimes de Notaires

Réquisitions du Parquet à l’Association du 24.03.2021

Réplique de l’Association aux réquisitions du Parquet 16.04.1921.

Lettre de l’Association à Mr Le Procureur Général de Versailles

Justificatif lettre détournée par la CHAMBRE DES notaires.

13.08.2021 réponse de Mr Le Procureur Général   

27.08.2021 décision rendue

  Copie à Monsieur Le Garde des Sceaux

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Shtar Academy » : sortie sous haute surveillance d’un album de rap enregistré par des détenus
Ce projet musical unique en son genre a permis à quatre détenus de la prison de Fresnes de travailler avec les plus grands noms du rap français. Un projet de réinsertion qui pourrait subir le contrecoup de la polémique déclenchée cet été autour d’une course de karting.
par Yunnes Abzouz
Journal
Pénurie de places en lycée technologique : des élèves « oubliés » ou forcés de redoubler
Des centaines d’élèves se sont retrouvés sans affectation à la rentrée, en particulier dans les classes STMG, filière négligée par les autorités depuis des années. Alors que des lycéens n’ont toujours pas d’établissement, le mutisme du rectorat nourrit un sentiment d’abandon.
par Névil Gagnepain (Bondy Blog)
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot peut mener au pire lorsque l’on a définitivement quitté les vestiaires par la mauvaise porte. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze