yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

67 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 oct. 2021

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

CRIME SANS CHATIMENT AUSTERITE POUR LE PEUPLE ET LES CLASSES MOYENNES !

L’austérité POUR LE PEUPLE ET LES CLASSES MOYENNES et la folie fiscale pour les beaux yeux de la finance des notables et de Bruxelles !

yvette michaud
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

HSBC  : CRIMES SANS CHATIMENT

L’austérité POUR LE PEUPLE ET LES CLASSES MOYENNES et la folie fiscale pour les beaux yeux de la finance des notables et de Bruxelles !

On nous a annoncé que les 85 personnes les plus riches au monde détenaient autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité, réveillant la fibre morale chez la plupart d’entre nous. 1789 ne sera rien à côté de ce qui se prépare. Nous devons nous battre ensemble, à l’échelle internationale comme à l’échelle locale, pour construire un nouveau monde fondé sur la justice veritable  et sur une véritable égalité

. Les inégalités grandissantes  

sont devenues la principale menace à la paix dans le

monde et, de fait, à la survie de l’espèce humaine. La

concentration croissante des richesses dans les mains

d’une petite minorité a aggravé les crises écologiques et

économiques, qui, à leur tour, ont entraîné une escalade

de la violence aux quatre coins de notre planète en feu.

ROSA PAVANELLI

  . Pourtant, une part trop importante

de la croissance actuelle n’est ni inclusive ni durable.

Les riches s’enrichissent pendant que les pauvres et la

planète en paient le prix. Oxfam explique comment nous

pouvons et devons changer les choses : une fiscalité plus

juste, la fin des paradis fiscaux et du secret fiscal, un

accès égalitaire des riches et des pauvres aux services de

base, notamment la santé et l’éducation, et la rupture du

cercle vicieux de la richesse et du pouvoir en vertu duquel

les riches manipulent nos politiques afin de s’enrichir

davantage. Oxfam établit une ligne directrice claire pour

l’avenir. Nous devrions tous nous rallier à la cause de la

Inégalités croissantes. Le rapport d’Oxfam est un tremplin

Précieux pour atteindre cet objectif.

Écrivaine et militante égyptienne

Le rapport d’Oxfam révèle un nouveau défi pour le monde

Capitaliste patriarcal et son soi-disant marché libre. Nous

devons-nous battre ensemble, à l’échelle internationale

Comme à l’échelle locale, pour construire un nouveau

Monde fondé sur une véritable égalité entre les gens,

Quels que soient leur sexe, leur classe, leur religion, leur

race, leur nationalité et leur identité.et surtout la justice ?

ANDREW HALDANE

Économiste en chef de la Banque d’Angleterre

Lorsque Oxfam nous a annoncé que

Les 85 personnes les plus riches au monde détenaient

Autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité,

L’organisation a fait vibrer la fibre morale chez la plupart

D’entre nous. Exhaustif, ce rapport va désormais au-delà

Des statistiques pour explorer la relation fondamentale

Entre les inégalités et la pauvreté grandissante. Il

Présente également certaines solutions. En mettant en

avant le problème des inégalités, Oxfam ne parle pas

uniquement des intérêts des personnes les plus pauvres,

mais bien de l’intérêt commun : des preuves de plus en

plus nombreuses montrent que les inégalités extrêmes

nuisent, durablement et significativement, à la stabilité

du système financier et à la croissance économique. Elles

retardent le développement du capital humain, social et

physique nécessaire pour augmenter le niveau de vie et

améliorer le bien-être. Les décideurs et responsables

politiques commencent à en prendre conscience ?(avant les élections)  ?

Nous avons le devoir, moral, économique et social, d’élaborer

des mesures politiques publiques visant à résoudre les

inégalités croissantes. Le rapport d’Oxfam est un tremplin

précieux pour atteindre cet objectif.

JEFFREY SACHS

Directeur de l’Earth Institute à l’Université

de Columbia

Oxfam l’a refait : lancer un appel à l’action puissant pour

lutter contre la tendance croissante des inégalités dans

le monde entier. Et son rapport arrive juste à temps,

alors que les gouvernements s’apprêtent à adopter

les objectifs pour le développement durable (ODD) en

  1. Le développement durable est synonyme d’une

prospérité économique inclusive et durable sur le plan

environnemental. Pourtant, une part trop importante

de la croissance actuelle n’est ni inclusive ni durable.

Les riches s’enrichissent pendant que les pauvres et la

planète en paient le prix. Oxfam explique comment nous

pouvons et devons changer les choses : une fiscalité plus

juste, la fin des paradis fiscaux et du secret fiscal, ? un

accès égalitaire des riches et des pauvres aux services de

base, notamment la santé et l’éducation, et la rupture du

cercle vicieux de la richesse et du pouvoir en vertu duquel

les riches manipulent nos politiques afin de s’enrichir

davantage. Oxfam établit une ligne directrice claire pour

l’avenir. Nous devrions tous nous rallier à la cause de la

croissance inclusive et durable, intégrée au coeur des ODD

de l’an prochain.

JAY NAIDOO

Président du Conseil d’administration et président

du Conseil de partenariat de la Global Alliance for

Improved Nutrition

Tous ceux qui s’intéressent à notre avenir commun

devraient lire ce rapport. Les inégalités grandissantes

sont devenues la principale menace à la paix dans le

monde et, de fait, à la survie de l’espèce humaine. La

concentration croissante des richesses dans les mains

d’une petite minorité a aggravé les crises écologiques et

économiques, qui, à leur tour, ont entraîné une escalade

de la violence aux quatre coins de notre planète en feu.

ROSA PAVANELLI

Secrétaire générale, Public Services International

Les réponses apportées par Oxfam sont simples,

intelligentes et tout à fait réalistes. Ce qui empêche leur

mise en œuvre et le véritable changement n’est qu’un

manque de volonté politique. Notre travail, c’est de faire

entendre ce cri pour le changement. D’agir de toute

urgence. D’exposer sans cesse les injustices et d’en

demander leur fin. Agissons dès maintenant.

KATE PICKETT ET

RICHARD WILKINSON

Co-auteurs de The Spirit Level: Why Equality

is Better for Everyone

Ce rapport est la première étape pour amender des

Politiques qui ont enrichi la minorité au détriment de

la majorité. C’est une lecture essentielle pour tous les

gouvernements, les décideurs politiques et tous ceux qui

ne veulent plus sacrifier le bien-être public au bénéfice

des 1 % les plus riches de la population.

HA-JOON CHANG

Économiste à l’Université de Cambridge

À égalité ! est, à ce jour, la publication qui résume le mieux

les raisons pour lesquelles la réduction des inégalités est

essentielle au développement mondial. L’énorme fossé

qui existe entre les démunis et les nantis est mauvais

par nature et s’avère une source de gaspillage humain

et économique inutile. Je vous invite vivement à le lire et

à vous unir à la campagne internationale pour un monde

plus juste.

À ÉGALITÉ !

IL EST TEMPS DE METTRE

FIN AUX INÉGALITÉS EXTRÊMES AUX INJUSTICES EXTREMES

AUX NON LIEU AUX CLASSEMENTS SANS SUITES IRRECEVABILITE etc… PAR UNE CASTE de magistrats notables financiers intouchables  

Que vont donner les états généraux sur la justice ???

Ce rapport a été rédigé et coordonné par Emma Seery et Ana Caistor Arendar,

avec les contributions pour différents chapitres de Ceri Averill, Nick Galasso,

Caroline Green, Duncan Green, Max Lawson, Catherine Olier, Susana Ruiz

et Rachel Wilshaw.

De nombreux collègues ont également apporté leur contribution et aidé

à la rédaction de ce rapport. Nous tenons à remercier tout particulièrement

Gregory Adams, Ed Cairns, Rosa María Cañete, Teresa Cavero, Katharina

Down, Sarah Dransfield, Kate Geary, Jessica Hamer, Deborah Hardoon,

Mohga Kamal‑Yanni, Didier Jacobs, Roberto Machado, Katie Malouf,

Araddhya Mehtta, Pooven Moodley, Jessica Moore, Robbie Silverman,

Katherine Trebeck, Daria Ukhova, Katy Wright et Andrew Yarrow.

Oxfam remercie également les personnes suivantes pour leur collaboration

lors de la première ébauche du rapport, ainsi que pour leur aide et précieux

commentaires : Andrew Berg (FMI), Laurence Chandy (The Brookings Institution),

Professeure Diane Elson, Chris Giles (Financial Times), Professeure Kathleen

Lahey, Professeure Kate Pickett, Michael Sandel (auteur de l’ouvrage

«What Money Can’t Buy: The Moral Limits of Market », Harvard), Olivier de

Schutter (conseilleur honoraire pour Oxfam), Mark Thomas (PA Consulting

Services), Kevin Watkins (Overseas Development Institute).

La production du rapport a été gérée par Jonathan Mazliah. Le texte a été

révisé par Mark Fried et Jane Garton. Design par Soapbox.

Le rapport a été traduit de l’anglais par Cécile Joffrin et eXceLingua

(Jérôme Richard et Pierre Le Grand), et révisé par Leila Bodeux, Samira Daoud,

Catherine Olier, Barbara Scottu et Cécile Unternaehrer avec la participation

de François Kergoat.

Couverture :

Un homme poussant son vélo chargé de pastèques passe

Devant un panneau publicitaire d’Oman Air, faisant la promotion

de ses prestations en première classe, Népal (2013).

Photo : Panos/GMB AKASH

1

2

3

3

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Guerre en Ukraine : des Français collaborent avec la « justice » de Poutine
Depuis le lancement de l’invasion de l’Ukraine, plusieurs militants français d’extrême droite fabriquent des preuves de crimes de guerre ukrainiens pour un faux tribunal russe.
par Elie Guckert
Journal — Afrique
Burkina Faso : récit d’un putsch sur fond de rejet de la France
Huit mois après avoir pris le pouvoir par la force, le lieutenant-colonel Damiba a été déchu à son tour. Les « néo-putschistes » et des activistes l’ont présenté comme le suppôt de la France afin de mobiliser la jeunesse. Sans cela, ils ne seraient peut-être jamais arrivés à leurs fins.
par Rémi Carayol
Journal
Comment l’exportation de lait et de viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost