La semaine de Jupiter : Innovation 2030, peine de mort, mini centrales

Tous les lundis (et même parfois le mardi) on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire... De la magie, des apprentis sorciers : l'illusion En Marche !

Plan innovation 2030

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

À l’occasion du quatrième « One Planet Summit », Macron a réuni en visioconférence à l’Elysée les « dirigeants des plus grands investisseurs institutionnels mondiaux pour un point d’étape de leur action en faveur de la transition climatique ».

Le « One Planet summit » ? Mais moi la seule planète que je connais c’est Jupiter, sur laquelle se trouve le sommet de la bêtise !

Le président a ensuite déjeuné avec des investisseurs français et étrangers pour préparer le plan Innovation santé 2030.

Ce plan secret et mystérieux sera « révélé » à la presse le 12 octobre. Le mec fait carrément des teasers maintenant... On ne sait pas vraiment si le Président anticipe l’industrie du futur, ou s’il fait simplement campagne aux frais de l’État. Même si personnellement j’ai bien ma petite idée…

Le plan est tellement secret qu’il a fuité dans toutes la presse la semaine précédant son annonce. Il a pour but de « construire des acteurs technologiques de demain dans l’hydrogène, dans les batteries, dans l’espace, dans la santé et la culture aussi ». Ou comment continuer à produire et à s’enrichir tout en faisant croire que c’est écolo et en passant pour le sauveur de la planète.

Une source au gouvernement déclare qu’il s’agira de « mettre l’accent sur la fission de l’atome ». Attention c’est très très sérieux là, ça doit forcément être l’accent grave.

Attends j’ai pas compris, il voulait dire la « fiction » de l’atome, non ?

On parle également de développer « l’aviation verte ». Dis tonton Zantrop, c’est quoi un oxymore ? Et bah tu vois mon p’tit gars, c’est quand on associe deux termes absolument incompatibles pour créer un effet poétique ou comique. Mais qui ne correspond à aucune réalité tangible.

L’aviation verte c’est comme Yannick Jadot : c’est pas si vert que ça et ça vole vraiment pas haut.

Macron souhaiterait aussi ouvrir une dizaine d’usines de puces en France pour ne plus subir les pénuries comme c’est le cas actuellement. Quand la presse dit "Macron souhaiterait", comprendre : les fabricants de puces lui ont susurré à l’oreille que ce serait une super idée... Vite, mais que fait la commission chargé d’enquêter sur le complotisme ???

« La France est sur le point de réussir son pivot » vers une économie de l’innovation. Qu’est-ce que vous voulez : Sarko c’était « j’irai chercher la croissance avec les dents », Macron c’est l’économie du pivot. Vive les Prési-dentistes de la Vème République.

Dans le même contexte de l’innovation, Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée chargée de l’industrie, nous a gratifié d’un superbe discours au Forum « Bpifrance Inno Génération » (BIG) :

« J’aime l’industrie car c’est un des rares endroits au 21è siècle où on trouve encore de la MAGIE. La MAGIE de l’atelier où on ne distingue pas le cadre de l’ouvrier […] Lorsque tu vas sur une ligne de production industrielle, c’est pas la punition, c’est pour ton pays, c’est pour la MAGIE ! » 

Oh non : elle a encore suivi le lapin blanc et mangé des champignons hallucinogènes !!! C’est Agnès au pays des merveilles !

Voilà ce que ça fait de sniffer le sapin magique accroché au rétroviseur.

Magie Magie, et vos industries ont du génie. 

Si ça se trouve elle est coincée dans un monde merveilleux à la Walt Disney, la pauvre :

- Peter Pan : tu peux voler si tu y crois

- Agnès Pannier-Runacher : le travail à l’usine c’est magique si j’y crois

Vite vite, arrêtez-la avant qu’elle ne se mette à danser l’amoroselle-tendroselle et monte dans la gloriette à tranquille papotte qui compte cinq échelons fleurs et dix échelons cœur !!! 

(Oui, j’ai beaucoup trop lu Claude Ponti à mes enfants)

Agnès c’est sûr, elle a reçu la boîte de magie Gérard Majax en cadeau de noël quand elle était petite.

Quelqu’un a pensé à lui dire que la magie n’existe pas ? Que c’est que des trucs, des illusions, de la mise en scène et du détournement d’attention ? Tiens, comme le gouvernement Macron en fait !

Désolé Agnès mais faut que je te quitte, c’était plus possible : y a plus de magie entre nous.

Ce discours prouve bien (si c’était encore nécessaire) que les ministres ne savent absolument pas de quoi ils parlent. Elle vient juste présenter sa version mythifiée et glorifiée de l’industrie du haut de son ministère, devant des grands patrons, des actionnaires et des étudiants en école de commerce qui de toutes façons n’y foutront jamais les pieds. Sauf pour licencier. 

Le projet « France 2030 » couterait entre 20 et 30 milliards. D’euros, sans doute. À moins que ne soit officialisé d’ici là le passage à la nouvelle monnaie qui remplacera l’euro : l’Argent Magique.

 

Quarantième anniversaire de l’abolition de la peine de mort

(Allez vas-y, fait nous rire avec ça maintenant… et voilà, je savais bien qu’il fallait pas faire l’impasse sur le sommet Afrique-France)

Une fois n’est pas coutume, on va se réjouir d’une des actions menées par Monsieur le Président. 

Samedi, Jupiter et Badinter ont donc fêté ensemble les quarante ans de l’abolition de la peine de mort au Panthéon. Youpi !

Comme quoi, des fois avec Jupiter, on a pas le même maillot, mais on a la même passion.

Il est comme ça, Macron, il s’approprie les victoires du passé pour se faire mousser sur la scène française et même internationale. Parce que : pourquoi s’emmerder à réaliser de nouveaux progrès, quand on peut tout simplement récupérer les réussites de nos prédécesseurs sans se fouler ?

Et puis franchement, entre nous, on est bien sûr que c’était un progrès, l’abolition de la peine de mort ? Parce que si on y réfléchit, ça a augmenté le chômage dans la profession de bourreau, les prisons étaient moins encombrées à l’époque, et puis ça faisait un peu de distraction !

(Excusez-moi, j’ai fêté l’abolition de mon discernement avec beaucoup d’alcool ce week-end, c’est possible que ça se ressente)

(En plus c’est con ce que je dis pour les bourreaux, ça n’aurait rien changé, on aurait forcément inventé des guillotines connectées pour faire le travail de manière automatique à la place d’un être humain.)

Franchement, il aurait quand même pu faire l’effort de chercher des nouvelles abolitions à célébrer, c’était pas si compliqué, moi j’en ai plein en tête :

- l’abolition de la police

- l’abolition du travail

- l’abolition de l’argent

- l’abolition du gouvernement

- Et surtout l’abolition du « pop-it » parce que j’en peux vraiment plus de voir mes gosses jouer avec cette merde en plastique

À sa décharge, Jupiter a promis qu’il allait profiter de la Présidence de la France à la tête de l’UE en 2022 pour organiser une « rencontre au plus haut niveau » pour convaincre les derniers dirigeants récalcitrants de l’abolir. Oui je sais, dit comme ça on dirait vraiment qu’il a prévu d’organiser un match de foot…

Et puis qu’est-ce qu’il va leur dire, aux mecs ? ‘tention les gars, déconnez-pas, si vous abolissez pas la peine de mort, on vous fait la guerre et on vous tue…

Selon les différents recensements, trente-trois pays ont encore recours à la peine de mort, notamment l’Iran, l’Égypte, l’Irak, ou l’Arabie saoudite.

Donc d’un côté on va aller leur dire que la peine de mort, ça va bien, faut pas déconner, et de l’autre on continue à leur vendre des armes de guerre (La France est le 3ème exportateur mondial derrière les USA et la Russie). Y a faute là M’sieur l’arbitre ! carton rouge pour flagrant délit d’ « En Même Temps » par le FC Jupiter.

Moi je te le dis, profitons-en tant qu’on peut encore la célébrer. Dans quelques mois, quand on sera condamnés à la peine de vie sous Zemmour, la peine de mort pourrait bien faire son grand retour.

Tu verras que bientôt on commémorera l’anniversaire de l’abolition de l’abolition de la peine de mort.

L’abolition de la peine de mort va-t-elle bientôt mourir ? à quarante ans c’est un peu jeune quand même.

Si ça se trouve la peine de mort c’est comme les privilèges, les variants du covid ou les fachos au pouvoir en France, on croit qu’on les abolit mais en fait ça revient de manière cyclique.

 

Mini centrales nucléaires

Cette semaine, Macron a également laissé entendre qu’il allait encourager le développement de mini centrales nucléaires appelées SMR (pour Small Modular Reactors). 

Avant l’ASMR c’était quand une meuf te faisait des bruits de bouche "relaxants" dans les oreilles pour t’endormir. Maintenant la SMR c’est quand Macron veut tout faire péter et irradier la population. Tu parles d'une séance de relaxation !

Après le déploiement de la 5G sur tout le territoire, le vaccin partout et pour tous, place à la nouvelle grande idée du phare de la démocratie moderne : la centrale nucléaire directement à domicile.

Des mini centrales de poche, en vrai c’est trop choupi ! Avec des mini-explosions, des mini-irradiations, des mini-cancers et plein de mini-déchets à stocker !!! Mini youpi !

Macron il a cru qu’il suffisait de rajouter « mini » devant un truc pour que ça le rende tout de suite plus mignon. On essaye ? mini-capitalisme ? mini-oligarchie ? mini-injustices ? mini-Macron ? Bof, c’est toujours aussi moche.

Miniaturiser les centrales, ça m’étonne pas de lui : il a dû avoir l’idée alors qu’il était en train de bricoler ses maquettes le dimanche après-midi dans son sous-sol.

Après la magie de l’industrie, place aux apprentis-sorciers de l’atome.

Ces nouveaux équipements seraient « beaucoup plus petits et beaucoup plus flexibles », et permettraient de « simplifier la construction, standardiser, diminuer les coûts ». Macron il aime ses centrales comme ses employés d’usine : à bas coût, flexibles, uniformes … et explosifs ?

Des mini réacteurs qui seraient plus économiques et plus écologiques, donc bons pour la planète. Visiblement Jupiter il a jamais entendu parler de sobriété (écologique comme alcoolique) :

- Le scénario Négawatt ? Négatif !

- La saturation du centre de stockage des déchets à la Hague ? connais pas

- Fukushima ??? Ah non j’en ai jamais mangé, je vais jamais au restaurant chinois…

Attends, il est au courant que l’URSS avait déjà développé exactement le même projet dans les années 80 ? Des réacteurs transportables par camions ou hélicoptères, dans le but d’alimenter des lieux isolés, et surtout de fournir l’énergie suffisante pour lancer des missiles depuis n’importe quel endroit. Les soviétiques auraient bizarrement abandonné ce superbe projet à cause d’un petit incident méconnu appelé « Tchernobyl » …

C’est comme avec l’abolition de la peine de mort, il se réapproprie le passé. Sauf qu’avec des mini-centrales partout, c’est plus une condamnation à mort générale qu'une abolition. 

Tu vas voir que bientôt dans toutes les villes de France t’auras des témoins de Jupiter qui viendront frapper à ta porte :

« Avez-vous déjà entendu parler de Notre Seigneur Jupiter ? Il a multiplié les centrales, miniaturisé les réacteurs, réinventé l’eau chaude et augmenté de manière exponentielle les cancers ! »

Selon les apprentis sorciers du nucléaire chargés de faire le SAV de Jupiter sur tous les plateaux de télé, « Les petits réacteurs sont plus sûrs parce qu’ils génèrent moins de puissance et c’est donc plus facile de mettre en place des systèmes de sûreté passifs et de faire en sorte que la puissance dissipée soit beaucoup plus faible ».

Les petits réacteurs je sais pas, mais les petits réacs, eux, sont bien en place en tout cas…

Il parait que la question du nucléaire sera l’un des enjeux de la campagne Présidentielle. Attends, Quelle est la position de Zemmour sur le nucléaire déjà ? Ah oui, la même que sur tout le reste : c’est la faute de l’Islam !

Allez, à la semaine prochaine.

Zantrop

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.