La Semaine de Jupiter : Salaire, Réferendum et 20 millions

Tous les lundis, on débriefe avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu’il vaut mieux en rire… La France en chiffres, c'est 30 millions d'amis, 60 millions de consommateurs, 20 millions de vaccinés. Et 70 millions de mécontents.

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Salaire de Macron

Cette semaine, l’Elysée a refusé de révéler le salaire de Jupiter à une chercheuse qui le lui demandait.

C’est con, à deux lettres près c’était bon : si elle avait juste inversé le V et le L pour lui demander de « relever » son salaire, ça ne leur aurait posé aucun problème.

Lucie Sponchiado, la chercheuse à l’origine de cette demande, fait partie de l’Observatoire de l’éthique publique, un think tank français. Ou « Réservoir de pensées » en français du Québec. Ou « grosse arnaque de propagande néolibérale » en français anticapitaliste.

Bon en fait un think tank c’est juste l’autre nom pour dire un lobby, mais avec une connotation positive auprès des électeurs.  

L’Elysée a donc refusé de rendre public le bulletin de salaire du Président. Comme ça c’est bien, chaque Président de la 5ème aura eu son problème de bulletin : Mitterrand il trichait sur ses bulletins de santé, Hollande son problème c’était les bulletins météo, et Sarko il a dû avoir beaucoup beaucoup de mal avec ses bulletins scolaires.

La Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) avait pourtant estimé qu’il était « possible de consulter ces documents, à condition d’occulter les mentions relevant de la vie privée, en particulier celles liées à la situation familiale et personnelle et à la situation fiscale du président de la République ». Mais l’Elysée s’y oppose fermement. Moralité pour tous les Gérard Majax en herbe : un Abra-CADA-bra est moins fort qu’une poudre de perlimpinpin. 

La ligne de défense de l’Elysée étant qu’une fois tout occulté, il ne reste que des chiffres déjà publics et connus, il n’est donc pas nécessaire de les publier. Tiens c’est marrant venant d’eux : qui a dit lors des débats sur la collecte de données personnelles ou sur la loi de surveillance globale que quand on a rien à cacher, on a rien à craindre, déjà ???

Bon surtout ça permet de ne pas faire apparaître les versements réguliers des labos qui produisent les vaccins.

Et puis comment ça, on ne peut même pas vérifier que Jupiter a bien perçu la prime Macron ?

Ni s’assurer qu’il a bien cotisé pour sa retraite ?  Parce qu’après un job de Président, c’est coton pour retrouver du boulot. Le pauvre, il faudrait quand même pas qu’il en soit réduit à retrouver un "emploi" dans une grande banque privé ou à devoir vendre des conférences à 100 000 € pour survivre.

Certaines mauvaises langues ont immédiatement réagi en affirmant que ce refus donnait une bien piètre image de la transparence de la vie politique. Au contraire, c’est transparent, très transparent : c’est tellement transparent qu’il a rendu sa fiche de paie complétement invisible.

Mais bon ça va, même si on n’y a pas accès, son salaire est contrôlé tous les ans par la Cour des Comptes. Ouf, on est rassurés, merci, ses anciens camarades de promo ainsi que les copains qu’il a nommés aux plus hautes fonctions vont pouvoir le surveiller : la démocratie est sauvée !

Il faut savoir que son salaire brut est calculé « par référence au traitement des fonctionnaires occupant les emplois de l’Etat classées dans la catégorie dite Hors-échelle. Il est au plus égal au double de la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie ». Les Décrets officiels sur Légifrance c’est comme le cinéma : C’est bien de respecter la VO, mais quand y a des sous-titres c’est quand même plus pratique !

En gros, son salaire pourrait être estimé à environ 15 000 € par mois. C’est vrai que c’est un peu juste pour les fins de mois, surtout quand on loue un 365 pièces Faubourg Saint-Honoré en plein cœur de Paris.

On rigole mais c’est sûr que 15 000 euros c’est mérité : il a fait des études, il a beaucoup de responsabilités, et les postes de Président de la France sont assez rares chez Pôle Emploi.

Non je déconne, en vrai il n’a aucun mérite : Tout le monde sait bien qu’il a été élu grâce à un complot des illuminatis, des francs-maçons, du Protocole des sages de Sion, de Big Pharma, des Reptiliens et de la présence de Marine Le Pen au second tour. Bon y a que pour la dernière que je suis sûr, pour les autres on a encore un léger doute.

Peut-être qu’au fond s’il ne veut pas publier son bulletin de salaire, c’est parce qu’il a honte de ne pas gagner assez d’argent ?

 

Référendum sur le climat

Lundi 10 mai, on a appris le refus du Sénat d’adopter le texte sur la protection de l’environnement destiné à compléter l’article Premier de la Constitution : 

« La République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et lutte contre le dérèglement climatique »

Bruno Retailleau juge en effet que la formulation introduit « le virus de la décroissance dans notre Constitution ». Ah sacré Bruno, toujours partant pour un bon mot. à mon avis celle-là il a dû la piquer à Laurent Ruquier tellement elle est bonne. Ça m’étonnerait qu’à moitié qu’il finisse bientôt dans les Grosses Têtes ou chez Carambar.

J’en ai une autre bien bonne pour lui : il a raison d’avoir peur du virus de la décroissance, vu sa faible constitution.AhAh.

La majorité de droite a donc retravaillé le texte. Bon, retravailler, c’est vite dit, apparemment ils ont juste supprimé le terme « garantir ». Et ça, c’est au moins trois semaines de sessions harassantes pour un sénateur. Faut dire qu’à leur âge, ça turbine moins vite là-haut. Puis faut aussi compter le temps de changer les couches confort toutes les deux heures.

Quelle idée aussi : vouloir faire voter une loi sur l’avenir de la planète par des gens qui n’en ont aucun !

Moi je pense sincèrement qu’ils ont bien fait de retirer le mot « garantir ». C’est un piège, y a qu’à regarder, dès que t’achètes un truc sous garantie chez Darty ou chez Boulanger, tu peux être sûr qu’il tombera en panne deux jours après la fin de la garantie.

Vouloir commencer à rajouter des phrases, c'est bien, mais il faudrait déjà relire correctement l’Article 1er de la Constitution :

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

La Loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales »

Mais c’est pas possible : tout est faux ! ça correspond pas du tout à la France d’aujourd’hui ! Merde, encore du boulot pour les Sénateurs !

Donc « le référendum est enterré » selon le JDD. Attends, on sait quelles étaient ses dernières volontés au moins ? Si ça se trouve lui il voulait juste être incinéré, et que ses cendres soient dispersées dans la nature ? 

L’organisation d’un référendum nécessite l’accord préalable de l’Assemblée Nationale et du Sénat, « La navette parlementaire va donc se poursuivre ». Par contre on ne sait pas à quelle énergie fossile elle carbure, la navette... S’ils voulaient vraiment être dans le thème écolo, ils remplaceraient la navette parlementaire par un simple directeur. Deux chambres reliées par un cadre, ça fait un vélo.

 

20 millions de français vaccinés

Ça y est, on y est : 20 millions de français ont reçu leur 1ère dose de vaccin. Bon c’est super, mais ça ne suffit pas : le vaccin c’est comme le Ricard, une dose c’est mieux que rien, mais avec deux t’es sûr de passer une bien meilleure soirée.  Faites comme moi, demandez directement 3 doses, c’est plus sûr.

Macron s’en est félicité sur Twitter en publiant un magnifique emoji « check » ✅. Pour Jupiter, agir contre le covid, c’est comme cocher sa liste de courses au supermarché. J’espère au moins qu’il cumule des points de fidélité pour pouvoir s’acheter la batterie de cuisine en Inox à la fin de l’année.  

Et bim, encore un objectif atteint par le Président, trop fort ! Macron, c’est le seul chef de l’État qui non seulement ne tient pas ses promesses de campagne, mais qui en plus atteint des objectifs qui ne lui ont même pas été fixés. Chapeau.

Enfin, le seul : à l’exception de tous les autres chefs de l’État qui l’ont précédé ou lui succèderont, évidemment. 

Bon pour être sûr, on va quand même attendre le recompte des seringues avant de valider le résultat, parce qu’avec eux on ne sait jamais : la triche c’est comme les vaccins, ils ont ça dans le sang.

Le gouvernement annonce maintenant son envie d’atteindre le palier suivant, à 30 millions de primo-vaccinés, pour le 15 juin. (Primo-vaccinés ça veut pas dire qu’à chaque vacciné, le gouvernement touche une prime des labos. Ça veut dire : 1 seule dose reçue). En fait la campagne de vaccination en France, c’est une gigantesque cagnotte Ulule, à chaque palier atteint, ses contreparties qui nous facilitent la vie :

- à 20 millions de vaccins, on ré-ouvre les terrasses

- à 30 millions, on recule le couvre-feu d’une heure

- à 40 millions, on arrête de porter des masques

- à 100 millions,  on invente la housse de couette qui s’enfile toute seule sur la couette

Pour Jupiter et sa bande, lutter contre le covid c’est comme faire une gigantesque partie de Super Mario : on passe de niveau en niveau, et c’est de plus en plus dur à chaque palier, jusqu’à atteindre le boss final au dernier palier vers avril 2022.

Spoiler : Jupiter va être foutu à la porte. Il va devoir dormir sur le palier.

à lundi prochain. 

Zantrop

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.