Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

76 Billets

3 Éditions

Billet de blog 18 oct. 2021

La semaine de Jupiter : théorie du ruissellement, Marseille en grand, match de foot

Tous les lundis, on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire... Cette semaine, c'est la charité qui se moque de l'hôpital.

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Théorie du ruissellement

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Cette semaine, plusieurs études sont venues annoncer dans la presse que la théorie du ruissellement chère à notre président ne profitait qu’aux riches. 

OH BAH ÇA ALORS !!! C’EST PAS POSSIBLE ??? LES BRAS M’EN TOMBENT !!! ON NOUS AURAIT MENTI ??? C’EST SCANDALEUX !!! MAIS QUE FAIT LA POLICE ???

(Quoi ? c’est moi qui en fait trop ? Et Macron alors ?)

Attends attends : hé, la presse française, y a une porte ouverte juste à côté, tu veux pas venir l’enfoncer steuplé ?

C’est quoi la une de demain :

- l’eau, ça mouille ?

- le feu, ça brûle ?

- les policiers abusent de leur pouvoir ?

- Nos gouvernants sont incompétents ? 

 En France, pays de la gastronomie, c’est officiel : on nous prend vraiment pour des jambons.

« Un rapport de France Stratégie estime que la suppression de l’ISF et l’instauration d’un prélèvement forfaire unique sur les revenus du capital n’ont pas eu les effets escomptés. À savoir : booster l’investissement dans l’économie française. »

Conclusion : le ruissellement c’est du flan. Après le Président Flamby, le président flan bis !

Bon, on va pas faire les innocents, en fait on le savait depuis le début que c’était l’arnaque ce truc.

Et Macron savait qu’on savait.

Et nous, on savait qu’il savait qu’on savait.

Et Macron savait que Etc…Etc…

La politique de Macron, c’est une gigantesque partie de poker menteur, mais bizarrement c’est toujours lui qui a les meilleures mains. (Surtout celles des manifestants…)

La vraie question c’est : Est-ce qu’il bluffait depuis le début ?

Non je déconne, la vraie question c’est : quand est-ce qu’on va arrêter de subir ces politiques incompétentes qui nous prennent pour des imbéciles ?

C’est officiel, la théorie du ruissellement rejoint donc la longue liste des mensonges du gouvernement Macron :

- Il n’y a pas d’argent magique

- Il suffit de traverser la rue pour trouver du boulot

- on met un pognon de dingue dans les minimas sociaux

- Le passe sanitaire ne sera jamais obligatoire

- Macron est le meilleur candidat pour 2022

Macron, allongé sur le divan du psy :

« Et c’est là que j’ai introduit la notion de théorie du ruissellement »

« Très bien, oui… Et, cette "théorie du ruissellement", elle est dans la pièce avec nous en ce moment ? »

Lu dans la presse : « Le comité d’évaluation des réformes de la fiscalité du capital a publié le 14 octobre un avis plus que circonspect sur les effets de la réforme de l’ISF et de la ‘flat tax’. Selon cette étude, aucun élément ne permet à ce stade de démontrer l’impact de ces mesures sur l’économie réelle ».

"À ce stade" : oh non, ça veut dire qu’il va encore faire un match de foot ???

« Si enrichissement il y a eu, la redistribution attendra encore. Cette réforme a provoqué une augmentation sensible des dividendes, mais sans effet observable à ce stade pour l’économie, souligne le comité. »

Il faut savoir décrypter : une augmentation "sensible", ça veut dire que les mecs se sont goinfrés comme des porcs. C’est comme quand un agent immobilier te parle de « beaux volumes », de « potentiel » ou d’une « belle hauteur sous plafond », tu sens bien que ça cache quelque chose de pas net.

Les dividendes c’est génial, on vient récompenser les actionnaires qui branlent rien plutôt que d’augmenter les salaires, d’investir dans du matériel, d’embaucher du personnel ou de réduire le temps de travail. Tout le contraire de ce qu’il faudrait faire.

Bizarrement, les riches qui ont eu des cadeaux fiscaux ont préféré partager le gâteau entre richards et n’ont pas réinjecté leur argent dans l’économie. Étonnant, non ? Qui s’en serait douté, chez des gens qui ont une morale aussi droite et un sens de l’intérêt général aussi fort ?

Tu crois que Macron va s’excuser publiquement et demander aux riches de rembourser ? 

Bon, il serait peut-être temps de passer de la théorie à la pratique du ruissellement...

Ou alors, encore mieux, de venir pomper directement à la source ?

 Déplacement à Marseille

Vendredi soir, Macron était de retour à Marseille pour « relever les copies » six semaines après son premier déplacement. Puis il reviendra constater l’avancement en février. C’est bien, c’est très bien, on regrette seulement qu’il ne soit pas aussi assidu et exigeant avec lui-même.

Le maire de Marseille attend maintenant les gros sous pour pouvoir engager les réformes annoncées. Il paraît que Macron voudrait conditionner le montant des aides distribuées à l’organisation d’un match de foot par le Variétés club, parce qu’il a trouvé que c’était une idée géniale pour subventionner les hôpitaux…

Macron s’est d’abord rendu au « Cloître des faiseurs d’avenirs », un pôle d’innovation et d’entrepreneuriat du 13ème arrondissement de Marseille. Drôle de nom quand même pour un lieu censé innover et faire l’avenir. On y croit pas tellement.

Selon la presse, Macron a noté « douze idées qu’il faut mettre en œuvre dans le mois qui vient » : Les idées de Macron c’est comme les œufs, ça vient toujours par douzaines, calibre gros, parce qu'avec lui plus c’est gros, plus ça passe.

Bon par contre on a beau chercher, on a aucune trace de ces fameuses idées dans la presse. 

« Les difficultés ici sont si exceptionnelles et les potentialités tellement grandes qu'il y a quelque chose à inventer. […] Il y a une concentration de la pauvreté dans certains endroits, et il y a une jeunesse qui, si on n’arrive pas à coordonner notre action, part du mauvais côté ».

En fait Marseille pour Macron, c’est le Viêt Nam pour les américains.

À les écouter, c’est plus Marseille, c’est Bagdad, Sarajevo, Bogota, et le Chicago des années 30 réunies en une seule cité. 

Les chrétiens quand ils sont pas sages, il paraît qu’ils ne se retrouvent pas en enfer, ils vont directement à Marseille.

Marseille c’est simple, c’est le mal absolu :

- La Seconde Guerre mondiale a été déclenchée à Marseille.

- Les attentats du 11 septembre ont été fomentés à Marseille.

- Le covid a été fabriqué dans un laboratoire à Marseille.

- Et le pire : c’est Marseille qui a inventé la torture de l’épluchage de pomme de terre chaude pendant la raclette…

Avant de partir, Jupiter a assisté à la clôture du 127ème Congrès National des Sapeurs-Pompiers de France. Finir dans un style pompier, c’est tout à fait lui ça.

Tu crois qu’il leur a demandé de sortir la lance à incendie pour asperger les manifestants et illustrer la théorie du ruissellement ?

Match du Variétés club de France

Jeudi, Emmanuel Macron a participé à une rencontre de foot entre le Variétés Club de France et une sélection de soignants de l’hôpital de Poissy.

Le ‘Variétés Club de France’, c’est juste un nom un peu prestigieux pour rassembler une équipe de has been, de ringards et d’ex-gloires du football. Et donc Macron a joué AVEC eux, CONTRE le personnel hospitalier. Tu vois ce que je veux dire ? C’est quand même dommage quand tu veux te la jouer Président jeune, moderne, dynamique, et qui casse les codes…

Les deux équipes se sont rencontrées pour un match caritatif au profit de la fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. Non mais quelle audace :  Jupiter c’est le Président qui ferme des lits, qui réduit les budgets des hôpitaux, qui les vide de leurs effectifs, bref, qui tacle sans arrêt le système hospitalier, et juste après, le mec a le culot de venir te faire les poches pour l’hôpital !

Avant on disait que c’était l’hôpital qui se moque de la charité, avec Jupiter, c’est vraiment la charité qui se fout de l’hôpital.

Décidément, après l’épisode avec McFly&Carlito, l’inauguration de la Samaritaine, ou encore son pèlerinage à Lourdes, il sait vraiment tout faire cet homme-là. Jupiter il est tellement multifonctions, c’est plus un Président, c’est un couteau suisse.

Ce soir-là, Macron en maillot bleu ciel s’est donné de bon cœur contre les hospitaliers en jaune. Par contre bizarrement, il a déclaré forfait dans l’autre match de la semaine, qui l’opposait samedi aux gilets jaunes...

Jupiter jouait au poste de milieu récupérateur. Pour un Président qui se dit centriste, et qui récupère tout ce qui bouge, c’est plutôt cohérent.

Selon la légende, Zinédine Macron aurait marqué 12 buts, réalisé 43 passes décisives puis serait parti planquer son pognon de footballeur dans des banques en Suisse. 

Bon, en vrai, il a surtout marqué un but, sur pénalty. Ah c’est sûr que ça, les pénalités il connait. Enfin sauf quand c’est pour ses copains qui ne payent pas leurs impôts en France, là il s’en fout.

Macron a été intouchable tout au long du match. Pas parce qu’il joue comme Maradona, non non, mais plutôt parce qu'il était un peu comme ce gosse qui apportait son ballon sur le terrain vague quand on était gamins : On pouvait rien lui refuser, parce que sinon il repartait avec son ballon et le match était foutu.

Là c’est pareil, on aurait bien aimé qu’un des soignants ose lui mettre un petit tacle par derrière. (Juste avant d’aller passer un sale quart d’heure avec ses 27 gardes du corps…)

Macron, en football comme en politique, c’est avant tout un style bien à lui :

- Un Président qui joue à droite, à droite, toujours plus à droite

- Un joueur qui refuse de tirer les coups francs : Pas tellement son style, la franchise. 

- Un homme qui veut jouer les prolongations en 2022

- Et un fervent défenseur du « but en or », parce que les buts c’est comme les dents, les investissements ou les parachutes, quand c’est en or c’est toujours plus intéressant

Finalement, il a été remplacé avant la fin du match. À la surprise générale, il a pas été remplacé par Zemmour… pour cette fois seulement…

Jupiter a célébré cette belle victoire par une 3ème mi-temps à l’Elysée avec d’anciens joueurs. Il a même été filmé en train de chanter I Will Survive.  Mais bien sûr : On se demande qui va vraiment survivre à tout ça, entre ceux qui n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois, ceux qui n’en peuvent plus de Jupiter, ou même la pauvre Gloria Gaynor qui n’avait rien demandé.

I Will Survive, franchement ?  Le gars est resté bloqué en 98, c’est pas possible. Et puis quoi encore : il s’est entretenu avec Footix pour parler du mythe de la France Black-Blanc-Beur ? Il a interrogé Aimé Jacquet pour savoir comment muscler son jeu et avoir des réducs au Casino Cafétéria ? Il a demandé à Thierry Henry de lui faire l’anaconda dans les vestiaires ? 

La dernière fois qu’on a vu une tentative aussi grossière de politiser un match de foot, c’était dans le führer en folie de Philippe Clair, et c’était beaucoup plus drôle.

On retiendra surtout l’image d’un Président hilare et ruisselant de sueur. Finalement, c’est peut-être ça la théorie du ruissellement : un Président des riches qui va jouer un match pour récolter l’argent des pauvres. 

 Allez, à la semaine prochaine.

Zantrop

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : le président réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau