Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

117 Billets

3 Éditions

Billet de blog 21 févr. 2022

La Semaine de Jupiter : Espace, SMS, Education Nationale

Tous les lundis, on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire...

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jupiter sur orbite

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Mercredi,lePrésidentétaitàToulousepourune«réunioninformelle»desministreseuropéenschargésdel’espace.

Quoi ??? Ah merde, c’est vrai, j'ai oublié l’espace. Je recommence.

Mercredi, le Président était à Toulouse pour une « réunion informelle » des ministres européens chargés de, donc : l’espace.

Comme quoi, il a bien raison de s’y intéresser finalement : c’est là qu’on se rend compte que c’est assez utile dans une phrase. Quand on pense que tout l’univers serait né dans un simple espace, ça laisse rêveur. 

Après l’espace, vous pourrez retrouver Macron le mardi 22 février pour un rendez-vous avec les ministres de l’apostrophe, le jeudi 17 mars avec les ministres de la parenthèse, et, on croise les doigts, le dimanche 24 avril 2022 pour un grand meeting du point final.

Bon j’ai pas tout bien saisi, mais apparemment il n’était pas uniquement question de typographie. Jupiter souhaiterait en effet élaborer une stratégie spatiale européenne. Quand on est Président de la République française, élaborer une stratégie, rien de plus simple en vérité : on paye très très très très cher (des millions) un obscur cabinet privé, de préférence avec un nom à consonance anglaise, ça fait plus sérieux, qui fait semblant de travailler sur la question, et qui te pond généralement un rapport de synthèse à chier. C'est là qu'on comprend pourquoi ça s’appelle des « cabinets » …

Il voudrait que l’UE ait « une vision ambitieuse de la conquête spatiale ». Pour Jupiter, une « vision ambitieuse » de l’espace, ça doit vouloir dire abaisser les minimas sociaux sur Saturne, réduire les effectifs de personnel sur Uranus, emmerder les non-vaccinés sur Neptune et ouvrir les services publics à la concurrence sur Mars…

(C’est une vision très « système-solaire-centrée » de l’espace)

La question de la « souveraineté » est revenue à de nombreuses reprises dans son discours. La souveraineté de qui ? à qui appartient donc l’espace ??? Avant on disait « la propriété c’est le vol », bientôt on dirait « la propriété, c’est le vol spatial ». 

Car il y a gros à gagner à remporter la guerre des étoiles :

- accès internet

- navigation par satellite

- observation des mouvements des différentes armées sur la planète

- espionnage discret des voisines qui bronzent dans leurs jardins

Toujours selon M. Macron, l’UE doit absolument rattraper son retard spatial face à ses concurrents. Bon le social, la santé, l’emploi, les salaires … etc… on s’en tamponne, hein, ce qui compte c’est d’être les premiers à balancer un nouveau satellite géostationnaire, à tirer un missile sur Poutine depuis l’espace ou à forer du pétrole sur Mercure.

Mais qui sont nos concurrents directs ? C’est simple : États-Unis, Chine, et Russie. Soit on est reparti pour un tour de guerre froide, soit c’est une nouvelle épreuve des Jeux Olympiques. 

Aux États-Unis on dit un astronaute, en Russie on dit un cosmonaute, en Chine on dit un taïkonaute, et en France on dit un macronaute, pour nommer un explorateur de la bêtise intersidérale. Vers l’infini, et au-delà !

Mais surtout, on trouve aussi parmi nos concurrents des multimilliardaires comme :

- Richard Branson (non non pas l’homme à l’harmonica dans Il était une fois dans l’ouest, ça c’était Charles Bronson) connu surtout pour l’empire Virgin,

- Elon Musk (SpaceX) dont la fille née le 04 mai 2020 s’appelle X Æ A-12. Alors oui bon d’accord, je sais qu’on juge pas sur les prénoms, mais bon là c’est pas un prénom, c’est une plaque d’immatriculation ! je sais bien qu'il y a plein d’autres raisons bien pire pour lesquelles détester Elon Musk, mais vous irez faire le boulot vous-mêmes, hein.

- Jeff Bezos (Amazon) élu pire patron du monde en 2014… là faut le faire, parce que la concurrence est vraiment libre et non faussée dans ce domaine. 

Ah bah c’est sûr que ça doit lui plaire, ça, à Jupiter : des hommes partis de rien, qui se sont faits tous seuls, et qui sont parvenus à atteindre l’espace … en exploitant et maltraitant des millions d’employés dans le monde, au mépris total de l’environnement, et sans jamais payer aucun impôt, évidemment. 

 « Ne pas dépendre du choix des autres, voilà notre ambition ». Gloire à toi, Ô, Grand Emmanuel, réincarnation vivante du Général de Gaulle ! (Il faudra qu’on m’explique pourquoi dès qu'on parle d’indépendance de la France, on fait toujours référence à cet aéroport de Paris ???)  

Jupiter a aussi annoncé la « Création d’un groupe d’experts en charge d’analyser les options accessibles et présenter des recommandations aux États européens », en vue de répondre à ces pays qui ont annoncé la reprise des missions vers la Lune et vers Mars. Macron va réunir les « Expendables » de l’univers : Stallone, Schwarzenegger, Bruce Willis, Chuck Norris, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren ??? Euh non non, rien de tout ça, chez nous une équipe d'experts sur l'espace c’est plutôt François de Closets, Michel Chevalet et les frères Bogdanoff...

Après les missions Apollo du programme spatial américain, découvrez les missions « à polo Ralph Lauren », par l’oligarchie française.

« Concernant la régulation de l’espace, l’Union européenne adoptera un acte législatif en 2024 pour gérer le trafic, les débris mais aussi les nouvelles conflictualités ». Ah oui bon idée ça, prenons un décret ! et comme ça on va l’afficher partout dans l’espace !

L’UE pourrait ainsi « se doter d’une constellation souveraine de 250 satellites pour diffuser internet à très haut débit ». Ça tombe bien : elle a déjà des gouvernements à très hauts débiles.

Tu sais ce qu'on dit: quand on mettra les cons sur orbite, hein…

Les textos de Macron

Dans une série de portraits du Président, le journal Le Monde nous apprend que Macron est amateur de textos. Notre Président « enverrait des mots doux à certains collaborateurs ». Des mots doux ! On savait déjà qu’il échangeait des billets doux, violets avec écrit « 500 » en gros dessus, pour ses copains les patrons. 

« Amateur » de textos : et voilà, un domaine de plus dans lequel il fait l’amateur.

Le choix est étonnant. En général on est amateur :

- d’art

- de sport

- de vin

Mais lui son domaine de prédilection, c’est le SMS. Chacun son truc hein…

Le journal nous apprend que Macron serait un « séducteur né ». Jean-Pierre Raffarin le qualifie même d’allumeur ! Bon les seuls trucs qu’il a allumés pour l’instant, c’est des contestations sociales, des feux sur les ronds-points des gilets jaunes, et les lumières du château de Versailles. Pas de quoi faire bander un mort.

Sauf que son SMS favori serait : « Tu me manques ». Oh, tombeur va ! Et puis quoi d’autre ? il finit ses SMS par « Big Bisous Bien Baveux » ? Jupiter c’est juste une ado des années 90 qui écrit des messages à ses copines sur des feuilles Diddl roses arrosées de parfum Naf-Naf en fait !

Macron, c’est  le Don Juan du cellulaire !

Le Casanova du portable !

Le Sean Connery du smartphone !

Le Valéry Giscard d’Estaing du portable !

Le Denis Baupin du ... Le Denis Baupin !

Mais c’est moi ou la température vient de monter d’un cran, là ? Tu veux rencontrer des Présidents de la République chauds sur ta région ? Envoie ÉLYSÉE au 8 22 22.

Le Président adorerait « les approches par téléphone, les mots doux et les petites attentions désarmantes ». Ah bah ça c’est sûr, c’est tout lui ça, on le constate depuis 5 ans déjà :  Macron, c’est la bienveillance faite homme ! toujours le mot gentil, la délicate attention, le petit mot qui réconforte et qui te fait du bien quand ça va pas !!

Et puis quel français n’a pas reçu son SMS gentil de Macron ??? Moi c’était y a pas si longtemps :

Capture d'écran forum jeuxvidéos.com © MaÎtre Puceau

Le Président enverrait ses messages à toute heure du jour et de la nuit. Fabrice Luchini : « Avec lui, tu peux quand même parler de Péguy, de Rimbaud, il peut te donner un conseil à 2 heures du matin pour acheter un livre sur Baudelaire. C’est quand même étonnant. ». Étonnant ??! Le Président t’envoie un SMS pour te parler d'une certaine "Péguy" au beau milieu de la nuit et tu trouves ça étonnant ??? Mais c’est du harcèlement, mon pauvre Fabrice ! il faut porter plainte immédiatement !

 Qu’est-ce que tu veux, c’est ça d’avoir un Président si jeune, aussi. D’ailleurs il manie en virtuose le langage SMS comme le prouve la conversation ci-dessous que nous avons pu nous procurer (c'est faux bien évidemment. Ceci est une conversation fictive créée pour les besoins de la blague, qui n'a aucune existence autre que dans la tête de l'auteur malade)  :

Montge conversation fictive - ceci est une fiction à visée humoristique

Dernière minute : Macron aurait joint Poutine par téléphone hier. Je ne pas malheureusement pas reproduire ici leur échange, il est bien trop tôt pour ça et il y a sûrement des mineurs qui nous lisent !

Éducation nationale

Cette semaine, Emmanuel Macron a dévoilé une partie de son programme concernant l’éducation nationale :

- supprimer le Capes (le diplôme qui donne accès à l’enseignement dans le secondaire)

- mettre fin à l’emploi à vie

- créer un super ministère de l’Éducation nationale

- Et son idée révolutionnaire, soufflée par Blanquer, mettre des robots en classe qui te foutent des tartes dans la gueule comme dans les Sous-doués avec Daniel Auteuil

Mais que vois-je dans le ciel ? C’est un oiseau ? Un avion ? non, c’est Super-réformateur-disruptif-de-l’éduction-Nationale-Man ! Il vient pour sauver l’enseignement, comme il l’a déjà fait avec le travail, l’hôpital et l’environnement !

- Alors, les enfants la leçon du jour :  qui peut me dire ce que « sauver » veut dire dans la phrase précédente ??? quelqu’un a une idée ?

- couler, M’sieur !

- bravo Tyméo ! tu passes directement en deuxième année de macronisme !

Mais quel est donc cette étrange faculté qui lui fait détester le service public ? Pourquoi faudrait-il tout privatiser ?  Jupiter justifie ces projets en expliquant qu’il s’en est rendu compte pendant la crise sanitaire. Mouais.

Jupiter c’est comme le bonhomme Orangina Rouge avec une tronçonneuse dans la pub Orangina : Mais pourquoi est-il aussi méchant avec la fonction publique ?? PAAARCE QUEEEEEEEE !!!!!!!!!

« D’après les derniers chiffres publiés par le ministère de la Fonction publique, les métiers de la fonction publique ne sont plus aussi attractifs. En vingt-cinq ans, le nombre de candidats aux concours a considérablement baissé. Une réalité qui touche essentiellement les enseignants ».

Euh les mecs… on vous voit là … Flagrant délit d’inversion du principe de causalité (en français poli, c’est une formule pour dire « grosse entourloupe et manipulation politique ») : c’est pas parce que les services publics ne sont plus attractifs que vous les réformez, c’est parce que vous les réformez qu’ils ne sont plus attractifs… D’ailleurs c’est même uniquement pour ça que vous les réformez. Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

Le super ministère de l’Éducation serait issu d’une fusion des ministères de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, et de la Culture. à sa tête, Jupiter a pensé à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des finances … Forcément, c’est le bon élève du gouvernement, avec sa tête de premier de la classe et sa raie sur le côté, et qui trouve même le temps d’écrire des romans à l’eau de rose entre deux fusions-acquisition.

Tu crois que Macron lui a envoyé un SMS pour le prévenir ? « Salut mon lapin, tu me manques énormément… un super ministère du formatage des boîtes crâniennes l’année prochaine, ça te dit ? Gros poutous (les bisous, pas le gauchissssss’ XPTDR)

C’est juste dommage qu’il ait pas pensé à confier le poste à J.M. Blanquer ! après un tel bilan, il aurait quand même pu le récompenser !

Bon, on aurait aimé qu’il pense aussi à Darmanin, pour un super ministère des futurs flics de France, mais bon eux ils arrêteraient l'école très tôt, à Dupond-Moretti pour le ministère des formations à la justice pour les riches, ou à Agnès Pannier-Runacher, pour ouvrir un ministère de la magie-han avec des écoles Harry Potter en France … quoi, on peut toujours rêver.

Allez, à la semaine prochaine.

Zantrop.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal