Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

77 Billets

3 Éditions

Billet de blog 25 oct. 2021

La Semaine de Jupiter : Indemnité inflation, Recadrage, Etats Généraux de la justice

Tous les lundis, on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire... Cette semaine, on se pose la question : la prime essence de 100 euros, une mesure citerne... que ça ?

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hausse du Prix des carburants

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Le gouvernement avait promis de dévoiler un dispositif d’aide face à la flambée des prix avant la fin de semaine.

Après avoir « longtemps » hésité entre un chèque carburant, une prime, une baisse des taxes… Ou plutôt, après nous avoir fait croire qu’il a longtemps hésité et réfléchi, le gouvernement s’est finalement prononcé pour une prime mirobolante (non) de 100 euros !

Hé, qu’est-ce que tu veux, le gouvernement il est comme nous, il est obligé de taper dans la réserve lui aussi…

Proposer des mesures si ternes, est-ce que c’est ce qu’on appelle faire le pl’indécence ?

Alors bon la question identitaire c’était chouette, l’immigration ça va bien cinq minutes, mais la question du prix de l’essence, c’est mieux : maintenant on pourra dire officiellement que le gouvernement est complètement à côté de ses pompes !

Allez, 100 balles pour que les gueux ferment leurs gueules. Pour 38 millions de français dont le revenu net est inférieur à 2000 €. Et attention : l’aide est défiscalisée en plus ! Mazette ! Monsieur régale, et sans distinction !

Oh, merci, Marie-Antoinette Castex ! Les sans-dents qui n’ont plus aucunes thunes vont pouvoir faire un plein de plus ou remplir un demi-caddie de courses au supermarché cette semaine grâce à votre bonté !

Il paraît que le diesel atteint des records historiques. Moi je te le dis, c’est promis juré craché, quand le litre d’essence dépassera 5 francs, j’arrêterai d’en mettre !!!

L’essence ça devient tellement cher que Total réfléchit à un nouveau slogan : Vous ne viendrez plus chez nous, par hasard ???

Tu vas voir que l’essence ça va devenir un produit de luxe, servi uniquement dans les grands restaurants étoilés.  Après tout, c’est un mets "raffiné".

L’autre jour à la pompe, j’ai fait tomber trois gouttes par terre : tant pis, mes gosses auront pas de cadeaux à noël cette année.

Faire le plein aujourd’hui en France c’est comme apprendre à ton gamin à pisser : surtout, tu mets pas les dernières petites gouttes à coté !!!

Comme quoi finalement les français sont optimistes : ils voient toujours le réservoir à moitié plein.

Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu ? Bah que l’essence baisse un peu, quoi… Y parait que y a un gilet jaune qui a voulu s’immoler par le feu en s’aspergeant d’essence pour protester, mais malheureusement il a pas pu, c’était bien au-dessus de ses moyens.

Selon Jupiter, la prime de 100 euros serait « plus juste et plus ciblée » que la baisse des taxes. Merde, c’est dommage, il a perdu une belle occasion de faire comme Louis XIV : « Les taxes, c’est moi ! »

L’exécutif ne voulait pas faire un dispositif trop « complexe » …  C’est vrai qu’on était tous trop cons pour comprendre le blocage du prix de l’essence ou la baisse des taxes pour le consommateur. Un chèque, c’est mieux. Mais dis moi Jamy, y aurait pas une élection en jeu bientôt ?

Et sinon la transition écologique dans tout ça, on en parle, Monsieur le Président vert ?? C’est sûr que c’est un petit peu plus complexe à comprendre…

 Des feignasses, les ministres ?

Dans la presse de cette semaine, Macron craint qu’on pense que les ministres « ne foutent rien ».

Oh ! Pourquoi tu te fais du mal comme ça, bonhomme ?? Tu sais bien qu’on le pense pas : on le sait déjà depuis longtemps.

Bienvenue en France, où le problème n’est pas que les « ministres ne foutent rien », le problème c’est que ça commence à se voir sérieusement !

Attends, si les ministres foutent plus rien, comment je vais faire pour écrire la Semaine de Jupiter ? Ah, c’est bon, on me dit dans l’oreillette que c’est comme ça depuis le début, donc ça devrait continuer sans problèmes.

D’après Le Canard Enchaîné, lors du Conseil des Ministres du 13 octobre, Jupiter aurait donc été obligé de procéder à un énième recadrage de ses troupes.

C’est cool, avec une telle expérience, il va pouvoir se reconvertir facilement après son quinquennat : Un mec qui passe son temps à faire des cadrages et qui nous fait du cinéma, il devrait être réalisateur…

Les ministres se sont fait "remonter les bretelles". En France il reste deux types d’infrastructures qui portent les bretelles : les autoroutes et les ministres. Mais comme Macron est copain des sociétés qui exploitent les autoroutes, il risque pas de s’attaquer à elles…

« Les membres du gouvernement n’ont pas de vocation à créer des chapelles ou à être dans le narcissisme et la recherche de différences. Si vous êtes autour de cette table, c’est parce que les français ont cru au dépassement et au rassemblement ».

Les français !!! Tu veux dire : les 18 % d’inscrits qui ont voté pour toi en première intention ?

Il aurait pu arrêter sa phrase à « Les membres sud gouvernement n’ont pas de vocation », c’était suffisant hein.

Eh, C’est c’ui qui l’dit qu’y est, d’abord : Pour un mec qui va faire des vidéos sur YouTube, qui joue un match de foot caritatif, ou qui fait un duo comique avec Luchini chez La Fontaine, c’est quand même un peu gonflé.

Mais qui peut bien être visé par cet agacement du Président ?

- Édouard Philippe et son mouvement « Horizons » ?

- J.M. Blanquer et son « club de réflexion » sur la laïcité ?

- Emmanuel Wargon et Olivier Dussopt qui… qui ça ???

Non, ce sont surtout « les nombreux ministres qui ont publié un livre récemment » C’est vrai qu’ils ont que ça à foutre que d’écrire des bouquins entre les passages sur les plateaux télés, les matinales à la radio ou les interviews dans la presse…

Enfin quand je dis « écrire » je suis gentil, je veux dire qu’ils engagent des "nègres", qu’ils signent le livre fini et qu’ils mettent leur tronche en gros sur la couverture, et hop ils en vendent 100 exemplaires à tout casser…

Pour Macron le Président "vert", la première mesure écolo, ce serait déjà d’arrêter d’abattre des arbres pour imprimer ce genre de cochonneries sur papier. 

Et puis je voudrais bien savoir quels sont les éditeurs qui n’ont pas fait leur travail correctement et ont pu laisser passer de tel naufrages ? 

Comment ? quand tu t’appelles Éric Dupond-Moretti ou Roselyne Bachelot, tu reçois pas la lettre type « Désolé, nous avons lu votre manuscrit avec attention mais il ne correspond pas à notre ligne éditoriale » ??

Allez, j’arrête, faut pas charrier : qui n’aurait pas envie de lire la dernière aventure du "Club des 5 sur Jupiter" à la Bibliothèque Rose signé Marlène Schiappa ? de tout connaître sur l’École de la IIIème République avec le « Copain de l’Éducation Nationale » rédigé par Jean-Michel Blanquer ? de s’émoustiller avec les romans érotiques de Bruno Lemaire chez Harlequin ? De rire avec les perles du barreau collectés par Dupond-Moretti ?

Ou mieux, de vibrer en découvrant « Harry Potter fait les trois-huit à l’usine » par Agnès Pannier-Runacher ?  

Allez hop, ça part direct au pilon pour être recyclé. Les bouquins, pas les ministres. Eux c’est trop tard, on ne peut plus rien en tirer.

Lancement des États généraux de la Justice

On les attendait depuis longtemps, ça y est, ils sont enfin là ! Mais quoi :

- Les salaires à vie ?

- les 32 heures par semaine ?

- la TVA progressive selon tes moyens ?

- Le nouvel album de Jean-Jacques Goldman ?

Mais non, les États Généraux de la justice bien sûr, voulus par Macron, et dont l’inauguration a eu lieu lundi à Poitiers au palais des congrès du Futuroscope.

C’est pas anodin comme choix : le Futuroscope, ce truc qui était "moderne" il y a 30 ans, et qui est juste ringard aujourd’hui. Tiens tiens, comme les politiques du gouvernement en fait.

Jupiter c’est le Président qui gouverne par États Généraux, Grenelle, Ségur, Beauvau, Commissions Citoyennes, bref par "consultations", pour faire semblant qu’il écoute le peuple et qu’il prend en compte ses considérations, et puis après, balek', il continue d’appliquer ses bonnes vieilles recettes néolibérales comme si de rien n’était. C’est ça, la démocratie participative. 

Officiellement, ces États Généraux ont pour objectif de répondre aux critiques sur la lourdeur et la lenteur de la justice en France.

En vrai, c’est juste parce qu’il y a eu une manif de flics devant l’Assemblée Nationale avec Darmanin en tête de cortège. Hé, vous avez vu, les gueux ? les flics il leur a suffi d’une seule pauvre petite manif, et hop, on les écoute direct ! Prenez-en de la graine un peu !!! ça c’est de l’efficacité !

Lors de la cérémonie d’ouverture, Macron a demandé à tous de « ne s’interdire aucun sujet, aucun champ, aucune audace ». De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace : Jupiter c’est un peu notre Danton d’aujourd’hui, mais le Danton bas de gamme de chez Action ou Noz…

Et c’est donc parti pour 120 jours de consultation citoyenne et de débats pour « renouer le lien entre la justice et ceux au nom de qui elle est rendu ». Autant dire : Mission Impossible. Perso je préfère revoir la version avec Tom Cruise, y a plus de suspense et de divertissement.

Bon, j’imagine que c’est comme dans tous les services publics : il faudrait déjà commencer par embaucher du personnel (magistrats, greffier, etc…) et leur donner plus de moyens pour leur laisser le temps de faire leur travail correctement et sans pression, hein. Quand on veut supprimer un service public, on favorise les conditions sa désorganisation pour bien montrer qu’il est inefficace.

Enfin, j’en sais rien, je suis pas là pour poser des diagnostics ou trouver des solutions non plus, je suis juste là pour me moquer jusqu’à la prochaine élection.

À ceux qui lui reprochent des mesures à visée électorale, Macron affirme qu’il a le devoir d’« agir jusqu’au dernier quart d’heure ». Pour Jupiter la politique c’est comme une boum dans les années 80, il attend le quart d’heure américain pour éventuellement tenter quelque chose. Et puis au final il repart tout seul.

En plus, on peut pas vraiment dire qu’il soit resté sans rien faire pour la justice depuis quatre ans, entre le durcissement des peines pour les violences à l’encontre des forces de l’ordre ou la construction de place de prison supplémentaires…

C'est pas des mesures justes ça, c'est juste des mesures.

Son nouveau truc, c’est de « mettre en garde contre une judiciarisation de la vie politique » qui a touché notamment Agnès Buzyn, Éric Dupond-Moretti ou Gérald Darmanin dans l’exercice de leurs fonctions.

Jupiter voudrait « Redéfinir les termes de la responsabilité politique et la responsabilité pénale des fonctionnaires, élus, ministres ». C’est sûr que s’ils devaient avoir une responsabilité, ou même des mandats révocables, ça serait quand même pas très sain pour la démocratie !!!

Une commission présidée par Jean-Marc Sauvé (déjà à la tête de la commission d’enquête sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Église) devra remettre un rapport à l’issue de ces 120 Jours de consultation : Ah ouais, encore lui ! décidément le gars s’est spécialisé dans la consultation des professionnels en robe. Il lui reste quoi pour la prochaine fois : une commission chez les drag queens ???

Visiblement Jupiter il s’est dit que sur un malentendu ça pourrait passer : grâce lui, la France est Sauvé !

Mais moi je te le dis, peu importe qui porte la robe, au final c’est toujours Macron qui se dérobe.

Allez, à la semaine prochaine.

Zantrop

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
NFT et métavers, symboles de la fuite en avant éperdue du système économique
Les jetons non-fongibles, qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE