Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

132 Billets

3 Éditions

Billet de blog 29 nov. 2021

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

La Semaine de Jupiter : Cinquième vague, Pape, Métal

Tous les lundis, on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire... Cette semaine, c'est Édouard Philippe qui métal-honneur le Président...

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cinquième vague

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Eeeeeeeeeeeetttt c’est reparti pour un toooooouuuuuuuur ! à chaque nouveau discours sur le covid, t’as l’impression d’écouter le gouvernement faire des annonces dans un manège de fête foraine. Qui va décrocher le pompon cette fois ?

C’est déjà la cinquième vague du covid. Une vague « fulgurante » selon Gabriel Attal, sauf qu’il faut relativiser : pour l’instant, c’est plus une vague de contaminations que d’hospitalisations. Bref : c’est comme quand je séchais les cours au collège, moi aussi j’étais vaguement en cinquième.

(Comme quoi, y a pas que le covid qui a des fulgurances.)

Et question mesures annoncées aussi, c’est toujours aussi vague.

L’exécutif a décidé de remettre un tour de vis. Aujourd’hui, on est dans la France Conforama : le pays où la vis est moins chère. Le problème avec les meubles bas de gamme, c’est qu’à force de les visser et dévisser, ça ne tient plus debout, hein…

Pour l’occasion, le gouvernement a donc dé-houssé Véran pour lui faire faire des annonces, avant de le remiser bien vite dans le placard à Véran pour une durée de 3 à 6 mois jusqu’à la prochaine vague.  

Cette semaine pour décrocher le gros lot, il fallait donc jouer dans l’ordre le le 3, le 18, le 5, le 2 et le 7 :

3ème dose pour plus de 18 ans 5 mois après 2ème injection ou passe sanitaire désactivé au bout de 7 mois.

(On dirait le titre d’une chanson d’Hubert-Félix Thiéfaine alors que c’est juste le programme des mois à venir.)

Autre mesure, le masque fait son grand retour partout : en intérieur même dans les lieux soumis au passe sanitaire, et en extérieur dans les grands rassemblements. Bof, rien de bien nouveau quoi.

Comme d’habitude, les mesures ont été balancées sans mettre en place les moyens de les réaliser. Sitôt les annonces passées, le site Doctolib a donc été complètement saturé. Bof, rien de bien nouveau quoi.

Et puis à chaque nouvelle vague, son nouveau variant. Cette fois-ci, c’est l’arrivée du variant nu. Bof, rien de bien  nou… quoi ??? le variant  « nu » ??? C’est quoi, c’est un virus qui montre son zboub sur la plage naturiste du Cap d’Agde ?  Un variant -18 qui passe en crypté le samedi soir sur Canal+ ? Le nouveau covid Carlos, sans chemise sans pantalon ?

Si j’étais complotiste, je dirais qu’avec ce nouveau variant, tout est nu, sauf la vérité ! 

Bon bah perso j’ai hâte qu’on arrive enfin à la fin de l’alphabet grec, je commence à en avoir ras le bol de tous ces variants !

Finalement, l’OMS a décidé de rebaptiser ce variant « omicron », pour éviter les lettres « nu » (trop proche de new pour les anglophones) et « xi » (trop proche d’un patronyme très répandu en Chine). Dommage...

Et bientôt chez vous, le variant "dans le plus simple appareil", qui se propage par ondes et plus par vagues: le variant omicronde ?

Enfin, le gouvernement va s’efforcer de convaincre les 6,5 millions de réfractaires au vaccin. Afin d’"encourager" les gens à se faire vacciner, la durée de validité des tests passe de 72 heures actuellement à 24 heures. Drôle de façon d’encourager les gens : le gouvernement, j’aimerais pas être son fils qui passe un examen ou qui participe à une compétition !

Rencontre avec le Pape

Le 26 novembre, Emmanuel Macron s’est rendu au Vatican pour la deuxième rencontre de son quinquennat avec le Pape. Déjà qu'il était le premier Président en exercice à se rendre à Lourdes, ça commence un peu à se voir quand même (coucou, la loi de 1905...)

Quand on n’a plus aucun espoir de s’en sortir, qu’on ne sait plus quoi faire, que tout est catastrophique, c’est soit on envoie Jason Statham foutre des coups de tatane aux méchants, soit on s’en remet à Dieu.

Jupiter a donc choisi la deuxième option. Autant dire que c’est foutu d’avance pour sauver le monde… et en plus niveau film d’action divertissant, ça vaut rien !!!

Par contre, ça peut aider à récupérer l’électorat catho pour la prochaine élection.

Au moins, pour une fois, on pourra dire sans crainte de représailles que Macron est "au Dieu".

Je ne peux malheureusement pas vous raconter ce qui s’y est dit : tu sais bien qu’en France en 2021, le secret de la confession est plus fort que les lois de la République…

Alors, imaginons : quand le Pape Jorge Mario Bergoglio, alias François 1er, rencontre notre bon Roi de France Emmanuel Macron, alias Louis racine de pi sur douze et quelques au carré, qu’est-ce qu’ils peuvent bien se raconter ? Oh, je suis sûr qu’ils ont échangé sur les abus sexuels dans l’Église en France, sur l’IVG, sur la PMA, et qu’Emmanuel Macron a demandé pourquoi Dieu dans son infinie bonté laissait mourir les migrants …

Non je déconne, ils ont simplement "Papauté" gaiement entre amis, en ayant recours à de nombreux poncifs.

Souverains, les poncifs.

De toutes façons, quand on s’adresse à Dieu, on sait jamais vers quoi Satan... 

En fait, aller voir le Pape pour essayer de parler à Dieu, c’est un peu comme contacter le SAV d’ORANGE : beaucoup de parlote, de blabla et de perte de temps pour simplement expliquer que t’arrives pas à te connecter, pour un résultat généralement nul à la fin …

C’est vrai, quand on y réfléchit, François, c’est jamais qu’un fournisseur d’accès au Très Haut (débit). Le Pape, c’est rien d’autre qu’une box internet mais avec un petit chapeau rigolo.

Durée de la communication : 1h45. Et à la fin, le Pape a demandé à Macron : Sur une note de 1 à 5, comment évalueriez-vous la qualité de la connexion ?

La presse raconte que François et Manu s’entendent comme larrons en foire, se tutoient et s’embrassent devant les caméras. C’est normal, ils ont plein de points communs :

- Ils sont baptisés

- Ils sont jésuites tous les deux 

- Et surtout : ils exercent encore les deux seuls métiers au monde exclusivement réservé à un homme, apparemment…

D’ailleurs, la légende veut que lorsqu’un pape est choisi, il s’assoit sur un fauteuil dont l’assise est percée, et un cardinal vient procéder à la vérification des attributs de l’élu. Cette traduction initiée depuis la fâcheuse histoire de la Papesse Jeanne permet d’être sûr que l’on a bien affaire à un homme. Si le nouveau pape est à la hauteur des espérances, le cardinal déclare : « Duos habet et bene pendentes ! » : Il en a deux, et elles pendent bien !  

C’est pourquoi on a coutume de dire que les papes sont élus par leurs paires.

Alors qu’en France, on a pas besoin de ça pour être sûr d’élire un homme : on a plus de 2000 ans de patriarcat derrière nous, ça suffit bien.

Macron le métalleux

Cette semaine, Édouard Philippe a renouvelé son soutien à Jupiter en déclarant dans la presse :

« Je ne vois aucun candidat à la présidentielle fait du même métal qu’Emmanuel Macron ».

Je suis désolé mais je peux vraiment pas laisser passer ça !

Macron, du métal ? genre le mec maintenant il a les cheveux longs et gras, il dessine des pentagrammes sous son lit, il invoque Satan dans ses chansons et il décapite des chauve-souris avec les dents sur scène, c’est ça ???

Compte pas sur moi pour acheter l’album !

(Quoi ? c'est que des clichés sur le métal ?)

Devinette : quel est le comble pour un Président de métal ?

- Avoir une femme blonde Platine

- Ne pas afficher un bilan Nickel 

- Être un "en fer" à vivre pour sa population

- Et non : le comble, ce serait de finir en tôle…

Et voilà, vous voyez les enfants, pourquoi il faut bien finir toute son assiette ? Emmanuel lui, il a mangé tous ses épinards quand il était petit, et maintenant, c’est une vraie boîte de conserve !

Remarque, pour un Président conservateur, c’est plutôt pratique d’être en fer blanc. Par contre on cherche encore la petite languette avec un anneau pour l’ouvrir et manger l’intérieur avant que ce soit périmé...  

Bon c’est vrai que jusqu’ici, c’était plutôt un Président en mousse, hein. Ou en carton. 

Mais maintenant ça y-est, c’est confirmé : le Président n’est pas humain, c’est une machine.

Après l’Uranium, après le Plutonium, voici Macron, le robot du capitalisme intégralement en Jupiterium, un nouvel alliage métallique rare composé de :

- 27 % de propos alu-cinants

- 15 % de nerfs d’acier

- 42 % de couilles en or

- 35 % d’argent un peu partout

La seule chose qui ne soit pas métallique chez lui, c’est son cœur de pierre, évidemment. 

(Si tu trouves que le total fait plus de 100%, refais le calcul. Si tu trouves à nouveau plus de 100% c’est normal : je t’ai dit tout à l’heure que j’avais séché les cours au collège)

Mais du coup, si on suit la logique de Philippe, ils seraient de quel métal, les autres candidats ?

-  Mélenchon, il bout très rapidement, chez lui le thermomètre monte très très vite : ce serait donc du Mercure ?

-  Marine le Pen : facile, un alliage chimiquement pur de Francium et de Gallium…

-  Yannick Jadot : bon lui pour l’instant c’est plutôt le candidat Étain, clairement

-  Xavier Bertrand : le Fer, parce que son seul programme consiste à croiser le fer, ferrailler, faire le bras de fer avec Macron.

À moins qu’il y ait eu une coquille dans l’article ? Si ça se trouve, ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il ne voit aucun candidat fait du même « mental » qu’Emmanuel Macron ?  Là ce serait cohérent !

Remarque, mental et métal : parlait-il du président Zinc-Zinc qui pète les Plombs ?

Le Maire du Havre a aussi loué « sa capacité à l’audace, à comprendre le monde tel qu’il est » qui lui paraissent assez remarquables. Ouais, c’est vrai qu’on peut appeler ça de l’audace si on est lèche-bottes. Perso j’appelle plutôt ça du foutage de gueule, mais bon on est pas là pour chipoter hein. Si ?

Il ajoute : « J'ai toujours pensé que l'on sous-estimait la difficulté de la fonction présidentielle. Beaucoup de gens en parlent avec un enthousiasme et une désinvolture qui me laissent songeur. Être président, c'est redoutablement difficile »

Conclusion : être Président, c’est plus facile à dire qu’à Fer ?

Allez, à la semaine prochaine.

 Zantrop.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez