Bon anniversaire, mes vœux les plus sincères!

Tu n’as qu’un an et j’ai pourtant l’impression que tu as toujours été là. Dans nos cœurs, dans nos vies, dans notre Histoire. Quand tu t’es réveillé ce samedi de novembre 2018, personne n’aurait imaginé la tournure des évènements et où nous en serions un an plus tard.

bon-anniversaire

Avec ton gilet jaune, tu as motivé les blouses blanches, les stylos rouges, les robes noires, les travailleurs, les précaires, les chômeurs, les pompiers, les femmes, les vieux, les banlieues, les jeunes, les victimes… Tu n’es plus qu’un, on t’appelle le peuple. À ton réveil, les médias, fascinés, t’ont ouvert grand leurs portes pour les refermer dès qu’ils ont senti le vent tourner. Ils t’ont remplacé par des analystes de pacotille répandant depuis le pire de leur mépris et de leur arrogance.

Tu peux vraiment être fier de ce que tu as d’ores et déjà accompli, et je le suis avec toi. Pour tous ces grands moments de mobilisation contre les insupportables conditions de vie que l’on nous impose. Pour toute cette solidarité née sur les ronds-points où tu as reconstruit les maisons du peuple. Pour la force de tes actions en ville, à la campagne ou aux péages. Beaucoup ont crié au loup, face à toi qui te soulèves pour ne pas mourir, et même si tu as donné un œil, un bras, et parfois une vie, ils n’ont pas eu raison de ta détermination.

Je suis heureuse de te connaître ainsi, le peuple, j’avais des doutes, car tu sais aussi être petit, envieux, raciste, homophobe ou sexiste. La disponibilité de ton cerveau s’est élargie et quand tu as perçu la manipulation des pouvoirs, un boulevard s’est ouvert. Tu as pris en main la médiatisation de tes colères si longtemps retenues, des injustices rencontrées au fil des échanges, des violences policières à ton encontre. De Zineb à Steve, des morts des ronds-points aux nombreux suicides, des blessés par milliers aux victimes intoxiquées, tu as continué à dénoncer.

Depuis un an, tu racontes ta condition sans être entendu. En deux ans et demi, le gouvernement a voté moult lois pour te casser encore plus, toi et ta tirelire. Tu ne peux d’ailleurs presque plus payer en espèces, tes faits, gestes, écrits et paroles sont scannés par des robots qui te fichent et t’archivent. Si tu étais dans la rue en 2016, tu savais, et si tu n’y étais pas, tu as découvert, l’État n’a pas de limites en matière de répression. Je sais que tu es fatigué, mais les révolutions ne se font ni en un jour ni en un an, les combats continuent.

Partout dans le monde, les révoltes ont éclaté. Ici le prix du ticket de métro, là, une taxe sur les messageries, une autre sur l’essence. D’autres se rebellent armés de lasers ou de parapluies, et parfois, certains ont renversé des gouvernements. La révolution est mondiale, ça crève les yeux. Ce week-end, en France, la cérémonie sera grande. Canons à eau, lacrymos et LBD seront de la partie, mais ne lâche rien, on les aura. Pense à ce jeune étudiant qui s’est immolé et à tous les autres suicidés ou tués par ce monde sans pitié. Imagine-toi à la retraite avec moins d’un SMIC pour vivre, payer tes charges et ta santé. Médite la condition des femmes seules avec un ou plusieurs enfants, avec ou sans emploi. Mets-toi dans la peau du chômeur qui vient de recevoir sa notification de baisse d’allocations ou de radiation. Regarde en face le démantèlement des acquis sociaux : le temps de travail dérégulé, les taux de rémunération des heures supplémentaires diminués, l’âge de la retraite bafoué et le misérable montant des pensions, l’assurance-chômage devenue aide sociale, les instances représentatives du personnel fusionnées… N’oublie pas non plus les blessés d’avoir voulu changer tout cela, ceux qui sont en prison pour un gilet ou un pavé, les médics qui t’ont soigné, les black blocs qui t’ont protégé, les avocats qui font ce qu’ils peuvent.

Je compte sur toi et pour cet anniversaire, je t’offre cette compil’ de quelques vidéos pour te donner du cœur à l’ouvrage.

Encore bravo et merci.

L’anniversaire des Gilets jaunes les 15, 16 et 17 novembre 2019

L'anniversaire des Gilets jaunes les 15, 16 et 17 novembre 2019 © Collectif

Révolution - Jérôme Rodrigues officiel (11/2019)

Révolution © Jérôme Rodrigues officiel (11/2019)

Gilbert, 85 ans, te souhaite un bon anniversaire (11/2019)

Gilbert, 85 ans, te souhaite un bon anniversaire (11/2019) © Civicio

Les Gilets jaunes triompheront – Ossama

Les Gilets jaunes triompheront © Ossama

L’anniversaire des Gilets jaunes à l’ouest (11/2019)

L’anniversaire à l’ouest (11/2019) © Collectif

GILET JAUNE "16 Novembre 2019" CLIP Officiel - D1ST1 (11/2019)

GILET JAUNE "16 Novembre 2019" CLIP Officiel - (11/2019) © D1ST1

Vous ne valez rien monsieur Macron ! – Fouad (11/2019)

Vous ne valez rien monsieur Macron ! (11/2019) © Fouad

Gilets jaunes, colère noire - L’1consolable

Gilets jaunes, colère noire © L’1consolable

Dédicace à l’international – Sanglier jaune

Dédicace à l’international © Sanglier jaune

Fier d’être Gilet jaune – François Guirado (11/2019)

Fier d’être Gilet jaune (11/2019) © François Guirado

1 an d’images en 5 minutes – Julien Rogue (11/2019)

1 an d’images en 5 minutes (11/2019) © Julien Rogue

En direct de Versailles

En direct de Versailles © Collectif

Gilets jaunes du Magny

Appel des Gilets jaunes du Magny © Gilets jaunes du Magny

La répression du mouvement des Gilets jaunes – Cerveaux non disponibles

La répression du mouvement des Gilets jaunes © Cerveaux non disponibles

Christophe Dettinger (06/01/2019)

Christophe Dettinger (06/01/2019) © Christophe Dettinger

1er appel des Gilets jaunes de Commercy (27/01/2019)

1er appel des Gilets jaunes de Commercy (27/01/2019) © GJ Commercy

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.