Jeu.
27
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La guerre en question

Humoir noir pour armes blanches

 

La guerre est-elle une manière de tuer le temps pour les militaires ?

Une guerre sainte impose-t-elle un chemin de croix à ses fidèles ?

Les guerres atomiques finiront-elles par pousser comme des champignons ?

Comment rallumer une guerre froide ?

La guerre des étoiles fait-elle recette au cinéma ?

Auxiliaire de Vie Scolaire.

A. V. S. 

Le flou scolastique

 

Bienvenue dans le monde merveilleux du handicap ! Vous ne serez jamais au bout de vos surprises, devant des mesures faites de bric et de broc, des promesses qui n'engagent que ceux qui espèrent s'accrocher à une branche, fût-elle vermoulue. La loi d'intégration est une belle coquille vide, un jolie duperie collective qui s'habille de verroteries.

La cerise sur l'Arlicot


Le Loiret et la perle rouge

 

Entre Mareau et Cléry, il est une petite vallée qui n'a rien à envier au Japon. Les cerisiers y poussent avec bonheur et qui n'a jamais vu une forêt de ce bel arbre ne peut comprendre l'émotion de ceux qui découvrent cette merveille : la cerisaie en fleurs d'abord, puis couverte de ses petites perles rouges.

 

C'est déjà un Grand !


Valérian

 

En une période calamiteuse pour la culture en France, oser réserver la grande salle du théâtre d'Orléans pour le récital d'un petit gars du pays est un pari insensé. Une folie, autant pour l'organisateur, l'association ABCD, que pour le chanteur, seul sur cette immense plateau. Pourtant, le pari a été gagné et Valérian a démontré qu'il y avait encore de l'espoir pour la chanson française malgré tous les mauvais coups de cette période où l'argent va à l'organisation de l'élection de Miss France, plutôt qu'à la culture populaire.

 

Le commerce de la crédulité.

Bonimenterie dominicale

Jésus, un cœur à prendre …

 

 

Nous sommes au XVII° siècle en notre bonne ville d'Orléans. La confrérie des marchands naviguant sur la Loire et les rivières allant à icelle, est à son apogée. La cité johannique est la plaque tournante du trafic des marchandises pour le royaume de France. La prospérité pour quelques-uns, beaucoup de travail pour les autres : la répartition habituelle dans les sociétés opulentes.

 

Quelques mots

Chanson à prendre !

 

J'aimerais partager quelques mots

Pour qu'ils deviennent de belles chansons

Des mots tendres qu'on dit sans façon

Des mots doux qui donnent des frissons

J'aimerais vous offrir tous mes mots

Pour briser les laideurs du moment

Des mots durs qui deviennent tourments

Des mots forts qu'on hurle dans le vent

 

Chimères

Les illusions intimes.

 Qui n'a pas sa petite collection de chimères ? Nous nous nourrissons de ces vains espoirs qui peuplent nos rêves et nos désirs. Nous en savons les limites, nous devinons qu'elles sont impossibles, illusoires, dérisoires, cependant elles nous guident et nous maintiennent debout. L'inaccessible est notre but, au bout de ce chemin dont l'unique raison d'être est d'y rencontrer cette présence rassurante qui peuplait nos rêves d'enfants.

Le flux et le reflux


Les affres d'une destinée.

 

 

Et si nos vies n'étaient faites que de ce mouvement permanent de flux et de reflux ? J'en viens à le croire tout en me laissant aller à ce puissant mouvement de ressac qui vient se briser parfois contre les rochers de la réalité. Je ne suis qu'un être soumis aux influences lunaires, à la force magnétique et aux pulsions secrètes. Mon libre arbitre serait donc une illusion, une invention des sages pour nous montrer une voie que jamais je ne pourrai atteindre.

J'aimerais vous raconter des histoires


Demandez le programme 

 

J'aimerais vous raconter des histoires

Vous prendre ainsi par le cœur

Et vous amener à croire

Les boniments du conteur

L'ennui


Une toile d'araignée …

 

C'est le pire compagnon qui soit. Il vous ronge de l'intérieur, vous englue dans ses filets. Il transforme votre quotidien en une terrible épreuve, une course effrénée à l'activité, le mouvement, l'occupation, dans le seul but de rompre avec sa danse lancinante.

 

Newsletter