Lun.
22
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Rambo Bismuth est de retour

A force de faire dans la caricature, nos politicien(e)s de droite à gauche deviennent de moins en moins drôles. Tout le monde connaît le jeu de l'oie, un truc à mourir d'ennui, sauf s'il ne vous reste que la moitié d'un neurone, ou que vous êtes trop fatigué pour faire une réussite pour vous endormir.

De l'usage du martinet...

Pourquoi tous nos ministres de l'intérieur doivent être des c…ns profonds et des fascistes refoulés.

T'as voulu dire "cons" ou "crétins" ? Qu'elle demande ma chatte.

Peu-t-importe ! Et je ne vous parlerai pas de monsieur Narkozy, transformé en Filou 1er qui voudrait revenir en Saint-Nicolas, de Prince Boutefeux, lèche-bottes du Filou 1er, ou de Manuel le Valseur, qui se voit déjà en Filou 2ème (les noms sont changés pour éviter la diffamation).

Quand sert que ça sert à rien ! (Cartes postales de Cancerland 85)

Il y a deux ans, c'est ma petite soeur qu'emportaient les crabes. L'an dernier, deux crabes emportaient un sein de Petite Marrante. Et cette année, c'est moi qui gagne le loto.

Le sexe a-t-il un cerveau ?

Dans Libé-Next, on pouvait lire que "La pornographie nuit à votre cerveau", mais uniquement à celui des hommes, parce que le fait de regarder de la porno plusieurs heures par semaines "pourrait" (il faut quand même être prudent) modifier "la plasticité neuronale" du mâle (ou du mal).

Et la plasticité d'autre chose ? Qu'elle demande ma chatte.

Apoïde toi-même…

Décidément, ils font dans le porno profond les Islandais, après l'irruption impromptue de l'éjaculmachin, il y a quelques années, il nous font le coup du bunga-bunga maintenant, et que l'on va nous expliquer que si leurs volcans s'éruptent, c'est la cause du réchauffement climatique. Et même que c'est vrai, parce que lorsque le bunga s'échauffe, il bande, pardon, il brade - d'où son surnom de bardabunga qui va rivaliser avec son pote éjaculant.

Direction Valls, pardon, Mars…

Ou la Hollandise.. 

En une minute et 52 secondes, voici résumée dans la vidéo ci-dessous l'évolution de Mars depuis 4 milliards d'années selon la NASA.

Mais n'y voyez aucune allusion avec "l'évolution" bien plus rapide de nos socialisss. Qu'elle dit ma chatte aux autres bestioles. Et si tu veux savoir ce que c'est qu'une révolution. Qu'elle dit au neveu. Tu regardes la vidéo à l'envers.

 

 

365,24219879...

Sachant qu'une année compte 365,24219879 jours, et que cette année il ne nous aura fallu que 231 jours (j'oublie les après virgule) pour épuiser l’équivalent des ressources naturelles que notre planète peut produire en un an sans compromettre leur renouvellement (aux ressources, pas aux nous qui les épuisons), calculez combien le nous (ou futur nous) disposera de ressources naturelles dans une cinquantaine d'années.

Le billard gravitationnel

Il parait qu'un jeu de billard gravitationnel peut arriver lors d'une interaction avec un trou noir, et que ce jeu peut arracher des étoiles d'une galaxie qu'une autre galaxie va absorber, mais en dehors de cela et de savants calculs mathématiques auxquels personne ne pige rien, on ne connaît pas les règles de ce jeu.

Et le droit de...

"Dans notre pays, la liberté de manifester est un droit fondamental, mais le droit de manifester, ce n'est à aucun moment le droit de casser ou d'attiser la haine." Devinez qui a prononcé ces mots pour justifier des interdictions de manifester. 

Un crétin de facto ? ou de facho ? Qu'elle dit ma chatte.

Non, un prétendu socialiste qu'un autre prétendu socialiste a nommé premier ministre.

Pour deux sous...

Le jour où nous virerons à coups de pieds dans le… tous nos poilticien(e)s et les enverrons trimer au Bangladesh à suer sang et eau pour une poignée de sous qui ne suffisent pas à vivre, mais engraisse la fortune de quelques déjà fortunés du monde devant lesquels ils passent leur temps à se coucher pour mieux leur cirer les pompes, et parfois profiter de leur bienveillance (pas les bangladeshis, évidemment, les poilticards)…

Ce jour-là n'est pas arrivé. Qu'elle dit ma chatte. Et il doit être un peu colère le Jean-Mi pour phraser si longuement.

Newsletter