Sam.
29
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Sommet Climat et Territoires : des conclusions décevantes !

Le Sommet mondial Climat et Territoires, organisé à Lyon les 1er et 2 juillet et financé par des champions de la pollution, devait faire la démonstration de l'engagement des collectivités territoriales en matière de lutte contre les dérèglements climatiques. La déclaration finale est décevante.

L'inertie du G7 prépare de nouveaux crimes climatiques ! Décryptage

L'analyse de la déclaration du G7 est sans appel : le G7 fait du surplace par rapport au G8 de 2009, accentuant le fossé entre les discours et la réalité du chaos climatique. Loin de la décarbonation de l'économie mondiale, le G7 défend le business as usual et des politiques climaticides.

Climat : des négociations déconnectées de la réalité ?

Les négociations de l'ONU sur le changement climatique reprennent ce lundi 1er juin à Bonn. Sur la base d'un texte qui élude quelques-uns des nœuds fondamentaux de la crise climatique, notamment la gestion des réserves prouvées d'énergies fossiles et l'avenir de la libéralisation du commerce mondial.

Hollande pollue la COP21 et le climat des négociations

En confiant une partie du financement de la conférence de l'ONU sur le changement climatique à des champions de la pollution, François Hollande et Laurent Fabius polluent les préparatifs de la COP21 et sabotent sa crédibilité. Une décision absurde pour qui annonce vouloir une conférence « historique » !

« Notre climat, pas votre business » !

Ces 20 et 21 mai, l'Unesco et François Hollande accueillent la conférence « Business et climat », en présence de la plupart des multinationales les plus polluantes de la planète. Comme si la lutte contre les dérèglements climatiques pouvait être confié à ceux qui en sont à l'origine.

Tafta ou climat : sept questions à François Hollande et au gouvernement

Interrogé à plusieurs reprises, le gouvernement nie les implications climatiques du Tafta. A l'occasion de l'audition de Matthias Fekl, ce mardi 5 mai, à l'Assemblée nationale, voilà sept questions documentées, comme autant d'arguments, à ce sujet : Tafta ou climat, il faut choisir !

La COP21 financée par des champions des énergies sales ?

Le gouvernement français souhaite que 20% de la facture totale de l'organisation de la Conférence internationale de l'ONU sur le réchauffement climatique qui se tiendra à la fin de l'année à Paris soit financée par des entreprises privées. Plusieurs champions des énergies sales et du lobby contre la transition énergétique seraient sur les rangs, ainsi que d'autres multinationales apôtres du greenwashing.

Gaz de schiste : pourquoi j'ai renoncé à participer au groupe d'experts de la Commission européenne

 La Commission européenne a mis sur pied un groupe d'experts sur les hydrocarbures non-conventionnels. Invité à le rejoindre, j'ai renoncé à participer à un groupe de travail qui revient à donner « carte blanche » aux industriels et à l'exploitation des hydrocarbures de schiste en Europe.

Gaz de schiste : de dangereux climato-sceptiques sortent du bois !

Il y avait Claude Allègre (and co) qui niaient le réchauffement climatique ou son origine anthropique. Il y a dorénavant des climato-sceptiques bien plus dangereux : ceux qui ne prennent pas au sérieux les exigences climatiques et qui soutiennent l'exploitation des énergies fossiles, comme l'illustre le débat autour du rapport commandé par Arnaud Montebourg.

Avec Naomi Klein, "changeons le système, pas le climat" !

Naomi Klein publie son nouveau livre, Tout peut changer et montre comment prendre au sérieux le changement climatique « change tout » (nom du titre du livre en anglais, This changes everything) et implique de remettre en cause le cœur même du capitalisme. A cette occasion, deux conférences-débats ont été organisées à Paris et Saint-Denis par Attac France, 350.org France, Médiapart, Basta et Actes Sud.

Newsletter