Portfolio

Carcassonne, manif contre le passe sanitaire, semaine 6 !

Encore une journée de mobilisation ce samedi 21 août 2021 contre le passe sanitaire et la vaccination obligatoire en France. Voici quelques photos de la manifestation d'hier à Carcassonne et des liens vers des articles qui pourraient mériter votre attention.
  1. Rappel, le portfolio de la manifestation du 7 août dernier contre le passe sanitaire à Carcassonne, semaine 4.

    Emmanuel Macron, président de la discorde

    "Au cœur de l’été, l’ampleur des manifestations contre la politique sanitaire face à la pandémie du Covid-19 est le prix à payer de son incarnation et de sa confiscation par une présidence autoritaire, mensongère et irresponsable. La question démocratique est plus actuelle que jamais."

    https://www.mediapart.fr/journal/france/090821/emmanuel-macron-president-de-la-discorde

  2. Le rendez-vous était au square André Chenier à 14h30, départ à 15h10 vers les rues pietonnes !

  3. Article de La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet:

    "Les critiques du passe sanitaire dénoncent unanimement un « danger autoritaire ». Assez justement, la CNIL elle-même présente ce danger comme « le risque d’accoutumance et de banalisation de tels dispositifs attentatoires à la vie privée et de glissement, à l’avenir, et potentiellement pour d’autres considérations, vers une société où de tels contrôles deviendraient la norme et non l’exception »."

    "L’adoption massive du passe sanitaire relève d’une bataille culturelle menée par le gouvernement visant à habituer la population à se soumettre à ce contrôle de masse. Cette accoutumance permettrait à l’État de poursuivre plus facilement sa conquête totale de l’espace public telle qu’il l’a déjà entamée avec la Technopolice."

    Passe sanitaire : quelle surveillance redouter ?

  4. Carcassonne : un anti-pass sanitaire en grève de la faim, place Carnot

    Figure des gilets jaunes, en tête des manifs anti-pass dans son fauteuil roulant, Sébastien Bayou-Marquier réclame le retrait du pass sanitaire.

    "Je veux sensibiliser la population, l'alerter. Je souhaite aussi interpeller le préfet de l'Aude, le maire de Carcassonne, les pouvoirs publics pour qu'ils retirent ce pass. Pourquoi on m'interdit de m'asseoir à une terrasse de café alors qu'on me permet d'aller dans un magasin ? Je ne comprends pas. Je ne suis pas un anti-vaccin, mais un anti-pass ; qu'on nous laisse tranquille !"

    https://www.lindependant.fr/2021/08/16/carcassonne-un-anti-pass-sanitaire-en-greve-de-la-faim-place-carnot-9734712.php

  5. Vous pouvez regarder ce film du réalisateur québécois Denys Arcand de 1986 : Le Déclin de l'empire américain

    Ou alors lire cet article :

    Printemps 2020. Pour faire face au Covid-19, le premier état d'urgence sanitaire de l'histoire de France est instauré, s'inspirant de l'état d'urgence décrété pendant la guerre d'Algérie. Du jour au lendemain, l'intégralité de la population française se retrouve assignée à résidence, privée de sa liberté d'aller et de venir, de son droit à la vie privée et, selon les cas, de son droit au travail ou à la liberté d'entreprendre.

    Dans Le Coup d'état d'urgence – Surveillance, répression et libertés, paru le 21 janvier 2021 aux Éditions du Seuil, l'avocat pénaliste Arié Alimi pose un regard sans concession sur la question des libertés publiques et des dérives policières

    http://www.slate.fr/story/199371/bonnes-feuilles-arie-alimi-livre-coup-etat-urgence-sanitaire-editions-seuil

  6. Pourquoi citent-ils tous Gramsci?

    "En 1922, son ancien collègue à Avanti!, un journal socialiste, Benito Mussolini (1883-1945), socialiste renégat qui a fondé le mouvement fasciste, a pris le pouvoir. Il fait voter en 1926 des lois qui lui donnent de larges pouvoirs. Gramsci, pourtant député de Venise, est arrêté en novembre de cette même année.

    En 1927, Mussolini le fait emprisonner pour vingt ans, «pour empêcher son cerveau de fonctionner», dixit le procureur fasciste de l’époque."

    http://www.slate.fr/story/130298/antonio-gramsci-explique

    Les monstres, Qui ?

    Pass sanitaire : à Besançon, les manifestants se désolidarisent d’un groupuscule néonazi

  7. Vous avez remarqué que je ne donne jamais un nombre de manifestant.e.s des manifs dans mes portfolios ?

    Manifestants : les médias se contentent du décompte officiel

    "De nouveau confrontés à des manifestations dont aucune organisation centrale ne leur donne un chiffre global de participants, de nombreux médias relaient les décomptes du ministère de l'Intérieur sans jamais les remettre en cause."

    https://www.arretsurimages.net/articles/manifestants-les-medias-se-contentent-du-decompte-officiel

    Sixième journée de mobilisation anti-pass sanitaire: 175.503 manifestants (Intérieur)

    "Le collectif militant Le Nombre Jaune, qui publie un décompte ville par ville, a de son côté recensé 357.100 manifestants « minimum » en France, contre 388.843 manifestants la semaine passée."

    https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/210821/sixieme-journee-de-mobilisation-anti-pass-sanitaire-175503-manifestants-interieur

  8. Passe sanitaire : la France, exception en Europe ?

    "Si la plupart des États européens ont étendu le rôle du passe sanitaire, la France est l’un des plus radicaux en la matière. Tour d’horizon en Allemagne, en Espagne et en Italie."

    https://www.mediapart.fr/journal/international/120821/passe-sanitaire-la-france-exception-en-europe

  9. C'est le moment de prendre un thé ou un café :

    Analyse de risque des statistiques TousAntiCovid

    Depuis juin, l'application TousAntiCovid intègre un système permettant de générer des statistiques sur l'utilisation de l'application (télémétrie/analytics). Cela devrait permettre d'évaluer son utilisation et son efficacité, mais aucune statistique n'a été publiée après plus de deux mois d'utilisation (on ne sait toujours pas combien il y a d'utilisateurs de l'application !).

    Malheureusement, la collecte de statistiques contredit le principe de minimisation des données et met en danger les propriétés de sécurité et de protection de la vie privée offertes par les protocoles de traçage de contact ROBERT (traçage Bluetooth) et Cléa (traçage par QR-codes de lieux). En effet, les statistiques incluent un journal d'événement très détaillé, qui enregistre la plupart des actions faites par l'utilisateur, avec un horodatage précis. Nous avons identifié plusieurs façons de réduire les garanties de sécurité de l'application en utilisant les statistiques envoyées. Le serveur central peut notamment:

    • Mettre en correspondance les différentes sources de données qui devraient être indépendantes
    • Identifier certains utilisateurs
    • Récupérer des informations sur la vie privée de certains utilisateurs (test positif, status vaccinal, relations sociales)

    Enfin, ce système de collecte est activé par défaut, le consentement de l'utilisateur n'est pas demandé et la politique de confidentialité de l'application n'indique pas la nature exacte et réelle du traitement.

    https://gitlab.inria.fr/stopcovid19/stopcovid-android/-/issues/79#analyse-de-risque-des-statistiques-tousanticovid

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.