Olivier Tonneau
Enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge
Abonné·e de Mediapart

102 Billets

0 Édition

Événement 17 oct. 2018

Maudite Révolution au Théâtre Pixel tous les vendredis jusqu'au 9 Novembre

Maudite révolution est au Théâtre Pixel: découvrez ici la pièce et les critiques.

Olivier Tonneau
Enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 19 octobre 2018 au 9 novembre 2018

Lieu

Théâtre Pixel 18 Rue Championnet 75018 Paris

Réservation

RÉSERVATION : www.billetreduc.com Tel : 01 42 54 00 92 email: resa@theatrepixel.fr


Maudite Révolution est au Théâtre Pixel tous les vendredis jusqu'au 9 novembre! Si vous avez manqué les représentations précédentes, vous trouverez plus bas les critiques élogieuses qu'elles ont suscitées. Mais rappelons d'abord le synposis:

           « Pourquoi Nedjma, 15 ans, se passionne-t-elle pour Robespierre ? Pourquoi la révolution est-elle, dans toute l’histoire de France, la seule chose qui la concerne ? Un homme cherche à comprendre. Il découvre comment la révolution est devenue le mythe fondateur de la république coloniale mais aussi comment elle a survécu dans les paroles et les actes de ceux-là mêmes que la France opprimait. A la recherche de Nedjma, il rencontre Robespierre, Saint-Just, Toussaint Louverture, Jules Vallès, Aimé Césaire, Yacine Kateb ou encore Thomas Sankara : le désir d’une rencontre ravive l’aspiration révolutionnaire. » 

sabrina-mediapart-24.jpg?width=382&height=572&width_format=pixel&height_format=pixel

...et voici les critiques:

            « Un phare ou un leurre, la Révolution française ? Olivier Tonneau revisite cette thématique avec le renfort de trois comédiens inspirés qui campent plusieurs rôles. Ainsi vogue le souvenir des tribuniciens d’autrefois. Et pourtant, niveau émotion, ils n’arrivent pas tout à fait à la cheville de la jeune héroïne du récit, Nedjma la rebelle qui devant sa prof ne jure que par Robespierre et fait semblant de ne pas savoir ce que l’on fête le 8 mai 1945 puisque ce jour-là il y eut aussi Sétif, Nedjma sous le regard amoureux du narrateur de la pièce, ancien camarade d’école incapable à l’époque de faire le lien avec cette fille d’immigrés puisque les séparait le contenu même des manuels d’histoire, ce qu’on y enseignait, ce qu’on dissimulait… Au-delà de sa densité historique, Maudite révolution ! esquisse avec finesse la dramaturgie d’une rencontre manquée. »

Lire la critique dans son intégralité sur TSF Jazz.  

sophie-vanilla.jpg?width=960&height=600&width_format=pixel&height_format=pixel

           « Le spectacle permet d’aller explorer des documents rares, qui éclairent les facettes complexes d’écrivains ou ministres présentés selon un seul mode, le Victor Hugo de la peine de mort, ou le Jules Ferry de l’école obligatoire. C’est toute l’originalité de ces va-et-vient qui font la matière du spectacle mais invitent à aller, par-delà le temps de la représentation, vers l’approfondissement des lectures et simultanément de la conscience politique. »

Lire la critique dans son intégralité sur le site La Galerie du spectacle.

           « Une pièce couteau suisse, dégainant discours et contre-discours, de quoi nous donner de nouvelles clefs de lecture pour mieux comprendre, mieux nous comprendre. Indispensable. »

Lire la critique dans son intégralité sur le site Eklektike.

yves-vanilla.jpg?width=960&height=960&width_format=pixel&height_format=pixel

           « Pour les révolutionnaires, mais surtout pour les amoureux du monde et de sa diversité, je vous invite chaudement à découvrir Maudite Révolution au Théâtre de Nesle tout le mois de septembre ! »

Lire la critique dans son intégralité sur le site Dinosaur and Flamingo.

Si vous n'êtes toujours pas convaincu, vous pouvez également découvrir les belles paroles de Françoise Vergès, Yannick Bosc et Amzat Boukari-Yabara que nous avons citées ici, ou encore lire l'entretien de Sylvie Camet avec les comédiens et l'auteur dans La Galerie du Spectacle: on y parle révoltes paysannes, Victor Hugo et Frantz Fanon. Nous espérons que vous trouverez dans tout ceci des raisons suffisantes de venir voir Maudite Révolution,

           une pièce d'Olivier Tonneau,

           avec Sabrina Manach, Sophie Tonneau et Yves Comeliau, 

           au Théâtre Pixel, 18 rue Championnet

           les vendredi 19 et 26 octobre, et 2 et 9 novembre

           Réservations sur  www.billetreduc.com, au 01 42 54 00 92 ou par email: resa@theatrepixel.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber