Portfolio

Le Chili, depuis ses murs... [ 1 ]

Peintures murales, affiches, graffitis, poèmes. Depuis les murs, les morts, détenus, éborgnés, mutilés, torturés de la Transition nous interpellent...
  1. Cerro Santa Lucía, Santiago.

    Santiago du Chili, le 12 février 2020 vers 19h.

    Peintures murales, affiches, graffitis, poèmes. Depuis les murs, les morts, détenus, éborgnés, mutilés, torturés de la Transition nous interpellent... Déambulant du coté Nord de l'Alameda, entre la colline Santa Lucía et le centre culturel Gabriela Mistral. Vers la place Baquedano, épicentre de toutes les manifestations santiagoises.

    La principale avenue de la capitale est fermée à la circulation, bien qu’il n'y ait pas de manifestation de prévue. Très peu de monde, les commerces fermés. Une ambiance de Ville ouverte faussement silencieuse, en contraste avec le grondement habituel des voitures, bus, camions et foules en mouvement.

    Santiago de Chile, el 12 de febrero 2020 hacia las 19 horas.
    Murales, rayados, pinturas, afiches, graffitis, poemas. Desde los muros los muertos, los presos, los tuertos, los mutilados, los torturados de la transición nos interpelan… Caminando por la vereda Norte de la Alameda entre el cerro Santa Lucía y el centro cultural Gabriela Mistral. Hacia la plaza Baquedano, epicentro de todas las protestas santiaguinas.
    La principal avenida de la capital cerrada a la circulación a pesar que no habían manifestaciones previstas. Muy poca gente, el comercio cerrado. Un ambiente de
    Ciudad abierta, todo falsamente silencioso en comparación con el estruendo habitual de automóviles, buses, camiones y multitudes en movimiento.

  2. « Colline Huelén »
    « 357 yeux en moins et on y voit toujours »

    « Cerro Huelén » « 357 ojos – y aún podemos ver »

  3. « Oui, j'approuve. Une nouvelle constitution. »

    « Sí, apruebo. Una nueva constitución »

  4. Alameda, coté Sud.

    Alameda, vereda Sur.

  5. « Résistance, amour et endiguement. »
    « Le Chili s’arrête au milieu de l’injustice. 
    Violeta Parra »
    « Ce #8M nous briserons les barrières. »
    « Mon âme qui déborde d’humanité ne supporte plus une telle injustice#eduardomiño pour toujours »
    « Les balles n’ont jamais raison. »

    « Resistencia, amor y contención » « Chile limita al centro de la injusticia. Violeta Parra »  « Este #8m rompemos los límites »  « Contra el terrorismo de estado »  « Mi alma que desborda humanidad, ya no soporta tanta injusticia. #eduardomiño xsiempre »  « Las balas nunca tuvieron razón »

  6. « Le Chili se réveillera quand le patriarcat sera mort »
    « Liberté pour les prisonniers »
    « Résiste »
    « ACAB »

    « Chile habrá despertado cuando muera el patriarcado »  « Libertad a lxs presos »  « Resiste »  « ACAB »

  7. « Lutte comme une fille »

    « Lucha como niña »

  8. « Mentholatum
    Honte nationale
    Jouet inflamable
    Protège tes yeux avec des lunettes certifiées
    Attention, violence démesurée et violation des droits humains »

    « Mentholatum  Vergüenza nacional.  Juguete inflamable. Protege tus ojos con antiparras certificadas. Atención, violencia desmedida y violaciones de derechos humanos »

  9. « La Constitution que nous avons depuis toujours... »
    « La Constitution que nous voulons »
    « Étudiants, professeurs, sportifs, travailleurs, leaders syndicaux, peuples originaires, retraités, artistes, PMEs, féministes, communautés LGBTQ+ »

    « La constitución que siempre hemos tenido... » « La Constitución que queremos »  « Estudiantes, profesores , deportistas, trabajadores,líderes sindicales, pueblos originarios, jubilados, artistas, pymes, feministas, comunidad LGBTQ+ »

  10. « Pourquoi dire oui à une nouvelle Constitution ? » 
    « Projet.
    Loi interdisant le profit.
    Sélection et financement partagés.
    Elle interdira le profit dans l'enseignement supérieur au bénéfice de personnes privées.
    Inconstitutionnel.
    Je dis Oui à la nouvelle constitution. »

    « ¿Porqué aprobar una nueva constitución en Chile ?  Proyecto. Ley fin al lucro. Selección y financiamiento compartido.  Esta prohibe el lucro en la educación superior por parte de personas jurídicas. Inconstitucional. Apruebo la nueva constitución »

  11. « Pourquoi nécessitons-nous une nouvelle Constitution ?
    Parce que l'actuelle ne nous permet pas de construire un Chili plus juste »
    « Le Sénat a voté par 24 voix contre 12 que l’eau serait un bien d’utilité publique. Mais comme l’actuelle Constitution exige une approbation des 2/3, le vote a été rejeté et 12 votes ont compté plus que 24.
    C’est pour cela que nous avons besoin d’une nouvelle Constitution. »
    « Les banques dénoncent l’inconstitutionnalité de projet de loi les obligeant à répondre de leurs fraudes »

    « ¿ Por qué necesitamos una nueva constitución ?  Porque la actual no nos permite construir un Chile más justo » « Por 24 votos contra 12 el Senado dijo que el agua será un bien de uso público. Pero como la constitución actual exige que esta norma se apruebe por 2/3, entonces esto se rechazó y 12 votos pasaron a ser más que 24. Por eso necesitamos #NuevaConstitucionParaChile »  « Bancos acusan inconstitucionalidad de proyecto que los obliga a responder por fraudes »

  12. « $30 »
    « Ni terroristes ni délinquants. Etudiants conscients »
    « Alerte ! Au Chili la police tire dans les écoles »
    « Que l'impunité de cette institution pourrie s'achève »
    « Défends-toi ! »

    « $30 » « Ni terroristas ni delincuentes. Estudiantes conscientes » « ¡Alerta ! En Chile la policía dispara en las escuelas » «  Que se acabe la impunidad de esta institución podrida » « ¡Defiéndete ! »

  13. « Soyons le feu de la révolte ! »
    « Prisonniers de la guerre sociale dans la rue »
    « Unis pour l’explosion »

    « ¡Seamos el fuego de la revuelta ! » « Presxs de la guerra social a la calle » « Unidos por el estallido »

  14. « Liberté pour les prisonniers politiques mapuches.
    « Amour et Lutte. »
    « Contre la misère systémique. »
    « En avant le Peuple »
    « Non à la censure. »
    « ACAB » 
    « Résiste. »

    « Libertad a los presos políticos mapuche. « Amor y lucha » « Contra la miseria del sistema » « Vamos pueblo » « No + censura » « ACAB » « Resiste »

  15. « Si nous luttons contre l'injustice ne la perpétuons pas envers les autres êtres vivants. Si nous luttons pour la dignité ne la nions pas aux autres »
    « Au Chili, on viole les droits Humains et ceux des Animaux »
    « Si en sautant les tourniquets nous avons fait trembler les riches. L'offensive des pauvres est notre unique voie »
    « Jeunesse combattante, insurrection permanente.  Claudia López, présente ! »
    « Pour la propagation du chaos. Que vive l'anarchie ! »
    « Manger des animaux et leurs dérivés est un truc de fasciste »
    « Etat terroriste »
    « Il n'y a pas de paix sans justice »
    « Ceci ne fait que commencer. Et nous les pauvres déciderons quand ça s'arrêtera »
    « Enlèvements, torture. Liberté pour Nicolás Ríos ».
    « Nous ne voulons pas d'accords de paix. Nous voulons la victoire »

    « Si luchamos contra la injusticia no la perpetuemos sobre otros seres Si luchamos por dignidad no se la arrebatemos a otros » « En Chile se violan los derechos humanos y animales » «  Si saltando torniquetes hicimos temblar a los ricxs La ofensiva de los pobres es nuestro único camino » «  Juventud combatiente, insurrección permanente ¡Claudia López, presente ! » « Por la expansión del caos ¡Procura que viva la anarquía ! » « Comer animales y sus derivados es de fascista » « Estado terrorista » « No hay paz sin justicia » « Cuida tu fuego » « Esto recién comienza. Y los pobres decidimos cuando se acaba » « Secuestro Tortura, Libertad a Nicolás Ríos » «  No queremos pactos por la paz. queremos la victoria »

  16. « Nous portons un nouveau monde dans nos cœurs »
    « Merci à la vie, qui m’a tant donné. Elle m’a donné deux étoiles éclatantes… Mais deux bâtards me les ont volé »
    « Que le Chili décide »
    « Non au TPP »
    « Mon Dieu, tue Piñera et protège ma petite maman »
    « Pouvoir populaire »
    « Le soleil n’est pas mort »
    « Allons ensemble »
    « Stop »
    « Piñera, mort nous te voulons »
    « Vivre au Chili coûte les yeux de la tête »
    « Le seul à qui j'adresse une prière, c'est San Negro Matapacos » 
    « Le fascisme dehors ! »
    « La répression et la torture débutent tôt »
    « Résiste toujours »
    « Matías Catrileo, assassiné par la police chilienne. Jusqu'à ce que la dernière larme éteigne la flamme de mon cœur, rappelle-moi que je veux que tu sois beaucoup plus libre que moi »

    « Llevamos un mundo nuevo en nuestros corazones » « Gracias a la vida que me ha dado tanto, Me dió dos luceros… Pero me los quitaron unos bastardos. » «  Que Chile decida » « No al TPP » « Diosito, mata a Piñera y cuida a mi mamita » «  Poder popular » « El sol no ha muerto » « Vamos juntos « Pare » «  Piñera TKM te queremos muerto » « Vivir en Chile cuesta un ojo de la cara » « Al único que le rezo, San Negro Matapacos » « ¡Fuera fascismo ! » « La represión y la tortura comienzan temprano » « Resiste siempre » « Matías Catrileo, asesinado por la policía chilena. Hasta que la última lágrima apague la llama de mi corazón, recuérdame que quiero que seas mucho más libre que yo »

  17. « Jorge Mora "Neco". Par le sang et le feu nous vengerons ta mort »
    « Séquestration, torture. Liberté pour Nicolás Ríos »

    « Jorge Mora "Neco". A sangre y fuego vengaremos tu muerte » « Secuestro, tortura  Libertad a Nicolás Ríos »

  18. « Matapacos »
    « Nous vengerons toutes les morts à sang et à feu jusqu'à la victoire finale »
    « Deviens vegan »
    « Le marché se régule seul »
    « La répression et la torture débutent tôt »
    « Justice pour Ariel Moreno »
    « Livres gratuits. Si tu vas manifester, prends un livre. Bibliothèque Dignité »
    « Lutte comme une femme »
    « Dignité »

    « Matapacos » « Vengaremos todas las muertes a sangre y fuego hasta la victoria final » « Hazte vegan » « El mercado se regula solo » « La represión y la tortura comienzan temprano » « Justicia para Ariel Moreno » « Libros gratis, si vas a marchar, llévate un libro. Biblioteca Dignidad » « Pelea como mujer » « Dignidad »

  19. « Petits machos, vous allez tous tomber »
    « Concentrons notre regard »
    « Ni tuya, ni yuta »
    « Joyeuse crise ! »
    « Le vent a emporté ta fête »
    « Liberté pour les prisonniers politiques mapuches »
    « Créons une communauté organisée ! »
    « Interdit de s'arrêter »
    « Interdit d'oublier »
    « Si le peuple ne fait pas de politique, les politiciens commandent »
    « Coup d’État en Bolivie. Soutien au peuple frère. »
    « Pas une de moins »
    « Ci-gît mon corps »
    « Que la lutte continue »

    « Machitos, van a caer todos » « A enfocar la mirada » « ¡Feliz crisis ! » « Tu fiesta se la llevó el viento » « Libertad a los presos políticos mapuche » « ¡A crear comunidad organizada ! » « Ni tuya, ni yuta » « Prohibido parar » « Prohibido olvidar » « En Bolivia hay golpe de estado. Fuerza pueblo hermano » « Renuncia Piñera CTM !! » « Ni una menos » « Aquí yace mi cuerpo » « Si el pueblo no hace política los políticos mandan » « Que la lucha no pare » « ¡Catrillanca florecerá en el pueblo que se levanta » « Por la recuperación de nuestros derechos sociales » « Que la lucha no pare »

  20. « Bâtard de flic, assassin »
    « 2019 10 18  Neo-Chili »

    « Paco bastardo, asesino » « 2019 10 18  Neo-Chile »

  21. « Le Chili s’est réveillé ! Dignité, culture, éducation gratuite. »
    « Etat assassin. »
    « #quechiledecida »
    « ...la révolution est nécessaire »
    « Education gratuite »
    « Lève les yeux mon amie, que par montagnes et vallées, par les plages, ports et rues, poussent les épis de l'espoir qui abritent le peuple le plus exploité. Amie, tu as réussi, et ils sont tant à t'écouter. C’est déjà une réussite, car nous nous sommes réveillés. - José Gilberto» 

    « ¡Chile despertó ! Dignidad, Cultura, Educación gratuita » «  Estado asesino » « #quechiledecida » « No al TPP » « … la revolución es necesaria » « Educación gratuita » « Alza la vista mi amiga, / que por montañas y valles, / por playas, puertos y calles / está creciendo la espiga de la esperanza, / que abriga / al pueblo más explotado, /  Amiga, tú lo has logrado / y son tantos que han oído, / Ya hay un logro conseguido  /Porque hemos despertado.  José Gilberto »

  22. « Oui, j’'approuve. Une nouvelle constitution »

    « Poème 48
    (Chili, 11 septembre 1973)»
    « Le fleuve inverse le fil de son courant.
    L’eau des cascades monte.
    Les gens commencent à marcher à reculons.
    Les chevaux marchent en arrière.
    Les militaires rompent leur défilé.
    Les balles sortent des chairs.
    Les balles entrent dans les canons.
    Les officiers rengainent les pistolets.
    Le courant retourne dans les câbles.
    Le courant pénètre dans les prises.
    Les torturés arrêtent de s’agiter.
    Les torturés ferment leurs bouches.
    Les camps de concentration se vident.
    Apparaissent les disparus.
    Les morts sortent de leurs tombes.
    Les avions volent en arrière.
    Les roquettes montent vers les avions.
    Allende tire.
    Les flammes s’éteignent.
    Il enlève son casque.
    La Moneda se reconstruit entièrement.
    Son crâne se recompose.
    Il monte à un balcon.
    Allende marche à reculons jusqu’à l’avenue Tomás Moro.
    Les détenus sortent de derrière le stade.
    11 Septembre.
    Les avions reviennent avec les réfugiés.
    Le Chili est un pays démocratique.
    L’Argentine est un pays démocratique.
    Les forces armées respectent la constitution.
    L’Uruguay est un pays démocratique.
    Les militaires reprennent leurs quartiers.
    Renaît Neruda.
    Il revient dans une ambulance à Isla Negra.
    La prostate le fait souffrir.
    Il écrit.
    Víctor Jara joue de la guitare.
    Il chante.
    Les discours entrent dans les bouches.
    Le tyran embrasse Prats.
    Il disparaît.
    Prats revit.
    Les chômeurs retrouvent leurs contrats.
    Les ouvriers défilent en chantant.
    Nous vaincrons!

    - Gonzalo Millán »
    (Traduction : Olivier Favier )

    « Yo sí apruebo Nueva Constitución » « Poema 48. / El río invierte el curso de su corriente. / El agua de las cascadas sube. / La gente empieza a caminar retrocediendo. / Los caballos caminan hacia atrás. / Los militares deshacen lo desfilado. / Las balas salen de las carnes. / Las balas entran en los cañones. / Los oficiales enfundan sus pistolas. / La corriente se devuelve por los cables. / La corriente penetra por los enchufes. / Los torturados dejan de agitarse. / Los torturados cierran sus bocas. / Los campos de concentración se vacían. / Aparecen los desaparecidos. / Los muertos salen de sus tumbas. / Los aviones vuelan hacia atrás. / Los rockets suben hacia los aviones. / Allende dispara. / Las llamas se apagan. / Se saca el casco. / La Moneda se reconstituye íntegra. / Su cráneo se recompone. / Sale a su balcón. / Allende retrocede hasta Tomás Moro. / Los detenidos salen de espalda de los estadios. / 11 de Septiembre. / Regresan aviones con refugiados. / Chile es un país democrático.  / Argentina es un país democrático. / Las fuerzas armadas respetan la constitución. / Uruguay es un país democrático. / Los militares vuelven a sus cuarteles. / Renace Neruda. / Vuelve en una ambulancia a Isla Negra. / Le duele la próstata. / Escribe. / Víctor Jara toca la guitarra. / Canta. / Los discursos entran en las bocas. / El tirano abraza a Prats. / Desaparece. / Prats revive. / Los cesantes son recontratados. / Los obreros desfilan cantando. / ¡Venceremos!   - Gonzalo Millán »

  23. « Voici ceux qui ne veulent pas changer la Constitution. C'est ainsi qu'ils pensent. C'est comme ça qu'ils se moquent de toi et de ta famille »

    « Estos son los que no quieren cambiar la constitución. Así piensan. Así es como se burlan de ti y tu familia »

  24. « 1973 : Toutes les preuves brulées par la dictature de Pinochet. 2020 : Toutes les preuves diffusées et archivées »
    « #NoMasCensura #LaTeleMiente »
    «  Compagnes, ensemble nous sommes invincibles »

    « 1973 : Toda evidencia fue quemada por la dictadura de Pinochet. 2020 : Toda evidencia se difunde y se archiva. » « #NoMasCensura #LaTeleMiente » « Compañeras, juntas somos invencibles »

  25. « Que la lutte continue !!!»
    « Retraites dignes »
    « Ce n'est pas la sécheresse, c'est du saccage »
    « Jusqu'à ce que la vie vaille la peine d’être vécue »
    « J'ai pris un crédit à la consommation pour pouvoir étudier »
    « Nous sommes le 37. Le quartier est à nous »
    « Maudits soient ceux qu’utilisent l’eau comme une arme »

    « Que siga la lucha !!! » « Pensiones dignas » « No es sequía, es saqueo » « Hasta que valga la pena vivir » « Saqué un crédito al consumo para estudiar » « Somos el 37. El barrio es nuestro » « Malditos quienes usan el agua como arma »

  26. « Sans leaders ni partis, bats-toi comme un chien »
    « Jusqu'à ce que la dignité soit une habitude »

    « Sin líderes ni partidos, pelea como quiltro » « Hasta que la dignidad se haga costumbre »

  27. « Résiste dans la lutte »
    « Nous vaincrons pour ceux qui sont tombés »
    « Bâtir ensemble »
    « Communauté organisée »
    « Les gueux de la población, présents !! »
    « Sagesse ancestrale »

    « Resiste en la lucha ! » « Por los caídos vamos a vencer » « Construir juntos » « Comunidad organizada » « Los rotos de la población, Presente !! » « Sabiduría ancestral »

  28. « Justice pour toutes les victimes de lésions oculaires »
    « Nous vengerons tes mutilations par le sang et le feu jusqu'à la victoire finale »
    « Nous vengerons les nôtres avec ton sang crasseux, bâtard de flic »
    « On t'aime, petit frère »
    « Flics assassins »
    « La lutte se mène à la pointe du coeur et du feu »
    « Tout s'enflamme à la moindre étincelle »
    « Au Chili on surréagit devant ces faits, en France on n'en parle même pas »

    « Justicia para todas las víctimas con daño ocular » « Vengaremos tu mutilación a sangre y fuego » « Con tu sucia sangre vengaremos nuestra gente, paco bastardo » « Te queremos, hermanito » « Pacos asesinos » « La lucha es a punta de corazón y fuego » « Ante la más mínima chispa se enciende todo » « En Chile se sobrereacciona por estos hechos, en Francia no es tema »

  29. « Monsanto dehors »
    « Ce que veut le peuple ? La Constituante ! »
    « Souveraineté populaire »
    « Migrer pour s'épanouir ! Pas pour mourir »
    « Nous, les moutons noirs, changerons le monde »
    « Seule solution, économie solidaire mapuche »
    « Hey, Chilien. Plus de poésie, moins de police »
    « Le crime qu'il poursuivent : la Liberté »
    « Eteins la télé »
    « Bienvenue. Nous sommes tous et toutes des migrants. Aucun être humain n'est illégal »
    « Prisonniers du système ou pour l'avoir combattu »

    « Fuera Monsanto » « ¿Lo que quiere la gente ? ¡Asamblea constituyente ! » « Soberanía popular » « Migrar para florecer ! No para morir » « Las ovejas negras cambiaremos el mundo » « Unica solución, economía de solidaridad mapuche » « Hey chileno. Más poesía, menos policía » « Libertad es el crimen que persiguen » « Apaga la televisión » « Bienvenidxs. Todxs somos migrantes. Ningún ser humano es ilegal » « Presos del sistema o presos por combatirlo » « Hubo un tiempo de buen vivir y no fue patriarcal »

  30. « Faux positifs, assassinats de civils. Qui a donné l’ordre ? »
    « Violeur, flic assassin »
    « Pas d’abus »
    « Dans la rage nous organisons notre vengeance »
    « Mort à l’Hétéropatriarcat »
    « Assez d'abus envers les petits vieux qui dépensent leurs pensions en médicaments »
    « Tous ensemble pour une vie digne »
    « Justice pour les victimes de la répression de l'Etat chilien »

    « Falsos positivos, asesinato de civiles ¿Quién dió la orden ? « Violador, Paco asesino » « ¡No al abuso ! »  « Desde la rabia conspiramos la venganza » « Muerte al Heteropatriarcado » « Basta de abuso de los abuelitos que gastan su pensión en medicamentos » « Todos juntxs por una vida digna » « Justicia para las vIctimas de la represión por parte del estado chileno »

  31. « Rébellion, Résistance et Amour »
    « Aux barricades ! »

    De gauche à droite... Pedro Lemebel (1952-2015) écrivain, chroniqueur, plasticien. Auteur référent de la littérature homosexuelle et contestataire chilienne. Son œuvre a été traduite à l'anglais, français, italien. Gladys Marín (1938-2005), députée, secrétaire générale du parti communiste du Chili. Negro Matapacos (Noir Tueur de flics), chien chilien très connu pour sa participation aux manifestations à Santiago pendant les années 2010. Les deux angelots qui surmontent la scène représentent Felipe Camiroaga, un animateur de TV mort dans un accident d'aviation en 2011.

    « Rebeldía, Resistencia y Amor » « ¡A las barricadas ! »  De izquierda a derecha... Pedro Lemebel (1952-2015), escritor, cronista, artista plástico. Referente de la literatura homosexual y contestaria chilena. Su obra ha sido traducida al inglés francés, italiano. Gladys Marín (1938-2005), Diputada y secretaria general del partido comunista de Chile. Negro Matapacos, célebre perro chileno conocido por su participación en las manifestaciones en Santiago en la década del 2010.

  32. «Arbre sacré du Chili»

    « Sagrado árbol de Chile »

  33. « Arbre sacré du Chili.
    Jeune madrier.
    Il y a quarante ans commença à se préparer le 11 septembre 1973. Espèce unique qui se dresse dans le coeur de la patrie. Ses racines ensanglantées se déploient du Nord au Sud du territoire national, en laissant de profonds sillons sur leur passage. Il bourgeonne sans cesse et ses fleurs baignent de couleurs l’été comme l’hiver, elles se nomment "Immortelles" »

    « Sagrado árbol de Chile Madero joven. Cuarenta años exactamente comenzó a gestarse el 11 de septiembre de 1973. Especie única que se yergue en el corazón de la patria. Sus raíces están ensangrentadas y se entretejen de norte a sur a lo largo de todo el territorio nacional dejando un surco profundo en su recorrido. Brota sin pausa, y sus flores bañas de colores invierno y verano, se llaman "siempre vivas" »

  34. « Sainte Justice sois avec toutes les victimes, Amen »


    « Je ne veux pas
    que mes morts soient coulés,
    ignorés,
    qu'on me force à les oublier,
    ici ou là-bas
    dans n'importe quel hémisphère.
    J'astreins mes morts,
    dans son jour.
    Je les découvre,
    je les transplante,
    je les dénude,
    je les amène à la surface,
    à fleur de terre
    où on les attend
    un nid acoustique.
    - Stella Díaz Varín »

    « Santa Justicia hazte presente por todas les víctimas, amén » « No quiero / que a mis muertos / me los hundan / me los ignoren / me los hagan olvidar / aquí o allá / en cualquier hemisferio / Los obligo a mis muertos / en su día. / Los descubro, / los transplanto / los desnudo / los llevo a la superficie / a flor de la tierra / donde están esperándolos / el nido de la acústica. - Stella Díaz Varín »

  35. « Une nouvelle constitution. J'approuve »
    « Pour tes yeux, nous vaincrons »

    « Una nueva constitución. Apruebo » « Por tus ojos venceremos »

  36. « Nous, femmes, nous sommes toujours en première ligne »
    « Chant valeureux sera toujours chanson neuve »
    « La main puissante du peuple »

    « Las mujeres siempre estamos en primera línea » « Canto que ha sido valiente, siempre será canción nueva » « La mano poderosa del pueblo »

  37. « Le peuple vaincra »
    « Nous, femmes, nous sommes toujours en première ligne »
    « Ma Famille, Ma Lutte - Klébard »


    « El pueblo vencerá » « Las mujeres siempre estamos en primera línea » « Mi familia, Mi lucha, Kiltro »

  38. Alameda, coté Sud. Santiago du Chili.

    Alameda, vereda Sur. Santiago de Chile.

    Et aussi...

    « Militares asesinos / Militaires assassins »
    « Nos están matando / Ils sont en train de nous tuer »
    « El pueblo unido jamás será vencido / Le peuple uni ne sera jamais vaincu »
    « Ni macho ni facho / Ni macho, ni facho »
    « La normalidad es violenta / La normalité est violente »
    « El derecho de vivir en paz / Le droit de vivre en paix »
    « Chile en estado de rebelión / Le Chili en état de rébellion »
    « Odio y venganza / Haine et vengeance »
    « Barricadas y besos / Des barricades et des baisers »
    « Educa$ion / Éduca$ion »
    « Si la revolución es necesaria, la revolución es posible / Si la révolution est nécessaire, la révolution est possible »
    « Balas contra los gritos / Des balles contre la clameur »
    « La normalidad es nuestra esclavitud / La normalité est notre esclavage »
    « Tiembla la injusticia cuando luchas contra los que no tienen nada que perder / Que tremble l'injustice lorsque luttent ceux qui n'ont rien à perdre »
    « Ya no tengo miedo /  Je n’ai plus peur »
    « Hasta vencer o vencer / Vaincre ou vaincre »
    « Chile despertó / Le Chili s’est réveillé »
    « Detengan la explotación de la tierra, liberen el agua / Arrêtez l'exploitation de la terre. Libérez l'eau »
    « Se acaba tu tiempo, viene el estallido / Ton heure est venue, l'explosion arrive »
    « Unete al baile de los que sobran / Joins-toi à la danse des laissés-pour-compte » 
    « La democracia de los ricos, la dictadura de los pobres / La démocratie des riches, la dictature des pauvres »
    « Hasta la vida digna / Vers une vie digne »
    « Sin miedo, el pueblo vencerá. Sin transigir, el pueblo vencerá / Sans crainte, le peuple vaincra. Sans transiger, le peuple gagnera »
    « Cuidate y resiste / Prends soin de toi et résiste »
    « Chao Piraña  / Ciao Piranha»
    « Estado terrorista  / État terroriste »
    « Grita por aquellos a quienes el Gobierno ha amordazado / Crie pour ceux que le gouvernement a baillonnés »
    « Ladrones de cuello y corbata a la cárcel / Voleurs en col blanc en prison »
    « Esto se borra, sus balas no / Ceci s’efface, pas les balles »
    « Pacos y milicos, sicarios de los ricos / Flics et militaires, tueurs à gages des riches »
    « No volveremos a ser los mismos / Nous ne serons plus jamais les mêmes »
    « No + AFP / A bas les AFP »
    « Nací gritando / Je suis né en criant »
    « Beben la sangre del pueblo / Ils s'abreuvent du sang du peuple »
    « Aquí se tortura / Ici on torture »
    « Nunca más tendrán la comodidad de nuestro silencio / Vous n’aurez jamais plus l’impunité de notre silence »
    « ¿Quién nos devuelve lxs muertos ? / Qui nous rendra les morts ? »
    « Me gusta el Kaos / J’aime le Kaos»

     

     ...........................................................................

     

    [ suite... ]

    Le Chili, depuis ses murs... [ 2 ]

     

    .

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.