Recyclif

L'Arête des Komiks

 

 © A. Chellous © A. Chellous

L'Arête des Komiks

Notre hiérarchie qu'ulcérait notre neurasthénie clavio-euthanasiante nous somma tout à l'heure de pulvériser sur l'écran un billet médiapartant dans un délai ultimatique non modifiable de 48 heures (i). Dépourvu d'inspiration, submergé de travail (ii), nous agîmes sans réfléchir, aveuglé par l'urgence, trahissant sans vergogne le code de déontologie du billetiste HS respectueux du lecteur ayant payé son abonnement MDP. Dépourvu de vision politique, privé du plus rudimentaire appareil critique, disposant d'un fac-similé grotesque du Diplôme Supérieur de Séméiologie Anthropophobique, nous usâmes de la vieille et crapuleuse stratégie du médecin-chercheur sponsorisé : recycler des publications anciennes déjà republiées au cours des siècles précédents dans Science ou Nature pour en faire des nouveautés révolutionnaires, misant sur l'oubli du public alzheimerien et, on l'espère, des collègues.

Parmi ces travaux, nous choisîmes un article rébarbatif, long, technique, saturé de références spécialisées géographolocales, une sorte de Génépi frelaté imbuvable.

Néanmoins, ce choix subtil n'est pas dû au hasard mais au plus abject opportunisme. Une aérovisite accélérée de blogs in situ a saisi ici ou là et surtout ici (le blog de Jean-Paul Bourgès sur l'égalité devant la justice) cette actualité qui porta notre inconscient haineux à l'incandescence, ouvrant les vannes d'une lave trop longtemps contenue: il y était question du Fils prodigue des Dieux de l'Olympe (repliés depuis peu comme on sait sur le Toit des Alpes dont le coeur penche côté Suisse plus que Grec), Fils dont la Formation Haut-Savoyarde ouvrit le chemin d'une incomparable réussite, galopant dès le plus jeune âge du Cervin à l'Arête des Cosmiques avant d'ouvrir la variante Bettencourt nappée de Chantilly. Cette évocation des Cosmiques dans une étude psychopathologique remarquable de Paris-Match (iii) avec superbe photo subbedonnante nous fit souvenir du travail compilatoire d'un collègue topologue en hommage à l'Arête jumelle en Haut-Dauphiné désigné par Arête des Komiks.

C'est pourquoi, tirant la langue aux  membre du Conseil de Discipline de notre institution, nous indiquons, en lien avec cette brûlante actualité, deux textes fondamentaux célèbres qui furent hélas souvent commentés à contre-sens:

1- Le Topoguide officiel de L'Arête des Komiks

2- Le Topoguide du Pic Woerth en Val des Sarkasmes (2012)

 

Pour conclure:

nous savons parfaitement ce que peut nous coûter l'audace d'une telle publication que certains reliront pour la vingtième fois, mais au stade où nous en sommes, plus rien ne peut nous arrêter!

Au nom de notre Comité de Soutien

A.C.

 © A. Chellous © A. Chellous

 

(i) sous peine de retirer notre accès à MDP

(ii) missions exécutées pour diverses officines qui ne peuvent attendre.

(iii) traitant du Narcissisme Parigo-Chamoniard

                                                                             

 IMPORTANT

Cette invitation à lire des contributions scientifiques austères a été conçue pour respecter scrupuleusement les critères de non communicabilité que la diffusion scientifique nternationale impose, n'a été validée ni par la rédaction de MDP, ni par Bercy, ni par le Conseil Scientifique de l'USDMHD.

Les actualités médicales de l'USDMHD de Mars 2015 sont ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.