BAS LES MASQUES (17)

Nous étions le 4 MAI 2020 ... Du confinement à la déconfiture. Essayer de ne pas se laisser noyer dans le flot diarrhérique des médias de l'Empire, qui racontaient tout et n'importe quoi pour instaurer le peur et le désarroi ... et les lois d'exception. Essayer de garder une distance critique quand la panique s'instaurait dans les esprits.

Bas les masques © AGB Bas les masques © AGB
Ci-dessous une sélection d'infos destinées à faire réfléchir et réagir. Je rappelle que je suis dans la critique des médias depuis bientôt 30 ans, et que je suis loin d'avoir un avis "neutre" en la matière. Par exemple, les médias se focalisent sur les craintes de la surveillance généralisée, alors que nous avons tous donné une partie de notre vie privée à Google, Apple, Facebook etc. en échange des services qu'ils nous offrent. Le principal risque actuel, à mes yeux, est l'acceptation de limitations de nos libertés à cause de nos peurs, pour "se faciliter la vie", pour ne pas avoir à penser, à décider. "Penser, juger, décider, c'est politique" disait Roland Gori, citant Hannah Arendt, dans notre dernier documentaire "Autonomies". Mireille Delmas-Marty, juriste et constitutionnaliste évoquait dans une interview (toujours pour "Autonomies") un nouveau despotisme, doux et mou.

Christophe-Emmanuel Del Debbio / Confiné et vigilant

Bas les maques © AGB Bas les maques © AGB

LA FRANCE A PEUR

Qui a dit:  "Les Français sont anxieux, et c'est une très bonne chose. Je pense que la peur, en ce moment, et l'anxiété, pour les adultes, c'est probablement la qualité principale dans cette phase là. Parce que il y a de responsabilité que si, au départ, il y a de la peur. Si y'a un comportement globalement discipliné, je dis pas discipliné à 100%, si y'a ce comportement là, ça aidera au redémarrage économique. Moi, je pense que l'anxiété en ce moment, autrement dit la prise de conscience des risques qui existent, en ce moment, ça rend les gens plus raisonnables qu'ils ne le seraient spontanément et ça aidera au redémarrage."

 C'est Alain Duhamel, sur BFM TV, le 23/4. Il a d'ailleurs mis en exergue cette phrase sur son compte Twitter.

Un article sur un blog de Médiapart lui a répondu, citant Kant, Hegel, Montaigne, pour lesquels la peur nous paralyse, nous conduit à être dociles, soumis, incapables de réfléchir. https://blogs.mediapart.fr/henri-giorgetti/blog/020520/une-bonne-chose

On pourrait aussi citer Nicolas Machiavel, dans Le Prince"Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes."

L'ARTICLE 5

Le 2/5, un projet de loi présenté en Conseil des ministres préconisait le prolongement de l'état d'urgence sanitaire de deux mois, soit jusqu'au 24 juillet. Si les attestations disparaîtront, le port du masque sera obligatoire dans les transports et les rassemblements continueront à être interdits. Après 48 jours de confinement et 915.000 contraventions, ce projet de loi fait en sorte que les policiers et les gendarmes ne seront plus seuls à pouvoir verbaliser à partir du 11 mai:

David Dufresne, copain documentariste et journaliste d'investigation sur la police, décrypte à sa manière: " les pas encore formés (adjoints de sécurité, gendarmes adjoints volontaires), les vieux de la veille (réservistes police et gendarmerie) et les recalés des écoles de police (vigiles des transports) « pourront constater les non-respects de l’état d’urgence sanitaire et le sanctionner ». http://www.davduf.net/corona-chroniques-jour48

Le projet de loi intégral est à lire ici: https://www.senat.fr/leg/etudes-impact/pjl19-414-ei/pjl19-414-ei.html

Bienvenue dans un nouvel espace public partagé, où règnera la peur du virus, la peur des autres, et les contrôles inopinés par toutes sortes d'agents..

Les JT du 2/5 en ont-ils parlé? Brièvement, comme un fait établi. Le 19/20 a évoqué l'isolement volontaire des malades, puis le traçage des personnes par une "Brigade d'Anges gardiens" (sic) issue de l'Assurance maladie. Le 20h de TF1 évoque en 10 secondes "Les agents des transports (qui) pourront verbaliser les usagers qui ne portent pas de masque". Le 20h de F2 aborde en une phrase de Laurent Delahousse : "Ce sont désormais les agents de sécurité assermentés, ou encore les réservistes de la police, de la gendarmerie appelés en renfort qui pourront également sanctionner les personnes en cas d'infraction".

POUR INFORMATION, DANS CERTAINS PAYS, LA POLICE DISTRIBUE DES MASQUES PLUTÔT QUE DES AMENDES. https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-espagne-des-millions-de-masques-distribues-dans-les-gares-aux-travailleurs_fr_5e9597aec5b606109f5ff409

LA CARTE DU TERRITOIRE MÉDIATIQUE

La tant attendue carte de France verte, orange et rouge est apparue jeudi 30/4 à 19h07 sur les chaînes infos. Mais elle comportait quelques erreurs.. que les JT n'ont pas pensé à corriger, cherchant au contraire à expliquer pourquoi la Haute-Corse et le Lot étaient en rouge sur la carte. (Ma brève analyse des JT est en pièce jointe)

Il m'est revenu en mémoire un JT de 20 heures France 2, diffusé il y a presque un mois, le 5/4, au cours duquel Laurent Delahousse interviewait complaisamment le ministre de l'Intérieur, Christophe CastanerJ'avais été heurté par le sujet qui précédait l'interview, qui voulait démontrer qu'il y avait trop de personnes dans les rues de Paris, permettant au présentateur de demander au ministre: « Vos services ont-il pu constater ce relâchement? » Puis Laurent Delahousse relayait « une question d’un téléspectateur, Maxence » : « Encore trop de Français ne respectent pas assez le confinement. Envisagez-vous d’augmenter l’amende ? », ouvrant un véritable boulevard au ministre sur les contrôles et la répression.

Tout le déroulé du JT a été analysé par un journaliste de Télérama, et ça n'est pas tristehttps://www.telerama.fr/television/laurent-delahousse-aux-petits-soins-avec-le-gouvernement,n6625198.php

L'esprit critique survit encore, mais hors des plateaux du journal télévisé et des chaîne d'infos en continu..

À suivre ...

Recherche documentaire/Texte: Christophe-Emmanuel Del Debbio

CARTE MÉDIATIQUE 1 © . CARTE MÉDIATIQUE 1 © .
CARTE MÉDIATIQUE 2 © . CARTE MÉDIATIQUE 2 © .
CARTE MÉDIATIQUE 3 © . CARTE MÉDIATIQUE 3 © .
CARTE MÉDIATIQUE 4 © . CARTE MÉDIATIQUE 4 © .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.