Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1942 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 mars 2021

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²pra-Tous les partis politiques devraient faire l'Union nationale sur l'économie

Le Président de la République ne peut se présenter à l'élection présidentielle 2022, alors qu'il traine derrière lui la gamelle de l'appauvrissement du peuple de France, en particulier les retraités, avec l'augmentation de la CSG, tout en ayant reconnu, au cours de ses échanges épistolaires 2017/2018/2019 avec moi que les entreprises ne payaient pas de cotisations sociales.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                              Bonjour La France, Françaises, Français.

                                         Mise à jour au 24.03.2021

                      *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OIUBLIE*

Cette lettre ouverte a pour but d'expliquer au Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, le parcours du Combattant piégé d'obstacles imprévisibles qu'il pourrait trouver sur son chemin, celui du financement des réformes fiscales et sociales pour payer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, celui de la mise en application éventuelle d'un Revenu universel, le tout "à l'équilibre, tout en préparant sa présentation à l'élection présidentielle 2022 sans changer du sentier politique sur lequel il se traine, lamentablement alors qu'il avait la solution en main au cours de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Pour bien vous faire comprendre les choses, mon article, de manière pédagogique, à la méthode Coué, comportera 2 parties.

*La première vous rappellera comment le Président de la République a pris contact par messagerie Twitter avec moi ainsi que mes idées, qu'il avait reconnues tellement bonnes qu'il m'avait demandé de les lui vendre pour les mettre en application.

*La deuxième partie vous rappellera la première avec un petit peu plus de critiques et... les mêmes propositions.

Après lecture et relecture, vous serez à même de vous faire vous même les idées sur le sujet des bonnes réformes à intervenir, car une bonne réforme d'ensemble ne sera possible qu'avec l'assentiment de la majorité de la population.

Or l'Adversité est là: Le mécontement populaire.

Voici le sujet économique à traiter.

Bonjour Monsieur le Président.

Cette lettre ouverte, qui vous est adressée personnellement, et vous me connaissez bien, de manière épistolaire, a pour but de vous rappeler la teneur de nos échanges ainsi que la solution que vouq aviez retenue pour mettre en application les réformes fiscales et sociales pour relancer l'économie par la baisse drastique des coûts de production par une réforme fondamentale des financements fiscaux et sociaux.

Comme préciser plus haut, ma lettre portera sur 2 points essentiels qui vous ont déjà été communiqués:

1- En écrivant, c'est à vous, à la France et au retour à la paix sociale que je pense. Par Alain Saiche via 

2- Mes critiques suivantes, telles qu'elles, exprimées sans complaisance aucune, sont destinées à vous rappeler que, ce que vous ne voulez pas faire, par crainte de votre entourage de "Fous du roi" qui vous entourent pour manger dès le matin, cf   "écclésiaste 10-16", quelqu'un d'autre le fera, à juste raison, après l'élection présidentielle de 2022, si, par mégarde, vous ne vouliez toujours pas changer de politique.

Voici à nouveau en lecture, pour vous et l'ensemble des électeurs à l'élection présidentielle 2022, QUE J'APPELLERAI À  VENIR VOTER EN NOMBRE ET MASSIVEMENT POUR LA BONNE CAUSE.

Souhaitant que vous preniez conscience de la situation économique catastrophique dans laquelle se trouve notre pays et que la solution pour le redresser et sortir de crise par le haut existe, je vous la rappelle,

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

PS: Et, Monsieur le Président, lorsque j'écris: "Tout le monde sait, je vous confirme à nouveau: "TOUT LE MONDE SAIT"!  cf mes articles de Blog ci après: 

Et, pour en conclure: "Je suis le bon Génie du Président... ou du futur Président.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.  

PS: Je ne suis candidat à aucune fonction élective. Je suis un simple citoyen à la retraite qui demande uniquement que son pays retrouve la paix économique, sociale et sociétale par la baisse drastique des coûts de production Hors toutes taxes sociales des entreprises pour assurer la relance de l'exportation.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte