Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1387 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 juin 2021

²sear-C'est Tout le système économique qu'il faut revoir au niveau national.

Infos: Directeur des études en 1984 et directeur depuis 1992 de l’Institut supérieur du travail (IST), j’assiste depuis plus de 40 ans à tous les congrès de toutes les confédérations syndicales. Ainsi, je suis régulièrement invité, en tant qu’expert, à fournir mon analyse de l’actualité sociale dans la presse ( 300 à 400 sollicitations par an). (Ainsi se décrit le directeur de l'IST).

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

           ÉCONOMIE

Comment se définit l'économie ?

Ensemble des activités d'une collectivité humaine relatives à la production, à la distribution et à la consommation des richesses. 2. Gestion où on réduit ses dépenses, où on évite des dépenses superflues : Par économie, il faisait le trajet à pied.économie - Dictionnaire de français Larousse.

Comment se définit l'économie ?

1. Ensemble des activités d'une collectivité humaine relatives à la production, à la distribution et à la consommation des richesses. 2. Gestion où on réduit ses dépenses, où on évite des dépenses superflues : Par économie, il faisait le trajet à pied.

                   ----------

Bernard Vivier, l’« expert » de l’antisyndicalisme, que j'avais écouté sur LCI il y a quelque temps, se présente lui même ainsi:

“Passionné par le dialogue social et le débat d’idées, j’ai assisté depuis plus de 40 ans à tous les congrès de toutes les confédérations syndicales ; j’ai rencontré de très nombreux acteurs de la vie sociale, dans les entreprises comme au niveau national.

Ainsi ; je suis régulièrement invité, en tant qu’expert, à fournir mon analyse de l’actualité sociale dans la presse.

Mon observation a été complétée par la lecture assidue de plus de 20 000 livres et revues sur les questions sociales et syndicales, afin de comprendre les mécanismes complexes du dialogue social, l’importance et la force de l’engagement.

En 1984, j’ai rejoint l’Institut supérieur du travail, créé en 1969, centre d’expertise et de formation sur les relations de travail.”

Ainsi se présente Monsieur Bernard Vivier lui même.

                              ----------

      *PRÉSIDENTIELLE 2022*

EN FAIT, C'EST TOUT LE SYSTÈME DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE FISCALE ET FINANCIÈRE QU'IL FAUT REVOIR ET REMETTRE À PLAT AU NIVEAU NATIONAL! JE VAIS VOUS EN FAIRE LA DÉMONSTRATION MATHÉMATIQUE IRRÉFUTABLE ET IRRÉFRAGABLE!

                              --------

Lettre ouverte à Monsieur Bernard Vivier, Centre d'expertise sur les relations du travail, avec copie à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, à la France et à tous les Français.

Bonjour Monsieur,

Compte tenu de votre riche expérience dans tous les domaines du travail, il me serait agréable de recevoir vos observations éclairées sur mes analyses personnelles sur le sujet, lesquelles avaient retenu toute l'attention du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, au point qu'il m'avait demandé de les lui vendre.

Les lui ayant offertes pour la France en retour, elles sont toujours à sa disposition.

Il ne lui reste plus qu'à les mettre en application.

En l'attente de votre réponse, 

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.

                              ----------

          LE FIL DU BLOG

LE PROGRAMME EURÊKA-BINGO, C'EST LE PROGRAMME ÉCONOMIQUE QU'IL VOUS FAUT!

PARLONS DES NÉGOCIATIONS SOCIALES SUR LES RETRAITES, LA SÉCURITÉ SOCIALE, LE CHÔMAGE, LA VIEILLESSE, LA DÉPENDANCE et de la création d'un REVENU UNIVERSEL.

                    ------

PARLONS SURTOUT DES PARTENAIRES SOCIAUX CHARGÉS DE NÉGOCIER LA RÉFORME DU FINANCEMENT DES RETRAITES, DE LA SÉCURITÉ SOCIALE, DU CHÔMAGE, DE LA DÉPENDANCE, DE LA VIEILLESSE ET DE LA CRÉATION D'UN REVENU UNIVERSEL ET DU PLAN DE RELANCE DE L'ÉCONOMIE.

                              ---------

ET PARLONS DES INFORMATIONS FOURNIES PAR LE MEDEF À L'ÉTAT FRANCE!

                              ----------

Pour en conclure avec le fonctionnement de la BCE qui doit devenir la Banque des États et cesser d'être la planche à billets des Banques financières à seule fin de "faire de la cavalerie", avec, pour couverture, l'épargne de la population en cas de déroute financière.

Tous les accords financiers devront être revus pour être mis aux normes de fonctionnement des banques financées uniquement par des actionnaires responsables de banqueroute (crise financière) sur leurs fonds personnels.

                            ----------

           *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

1- Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits": Cliquez sur le lien N° 1 suivant:

** "La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité" de     

                

.

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille de cette Vérité qui les dérange.

                                    ----------

Le sujet est brûlant. PLUS, MÊME,     

        IL EST EXPLOSIF!

Je vais vous le démontrer de manière magistrale incontestable en m'adressant directement à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République

Bonjour Monsieur le Président.

Sans changement de politique économique, Monsieur le Président, vous resterez sur le chemin du Dégagisme 2022.

Cette lettre ouverte a pour but de vous ramener à nos échanges épistolaire 2017-2018-2019, et en particulier sur la copie intégrale d'un passage de nos échanges, comme par exemple ce que vous m'avez écrit ci-après.

Copie intégrale du message.

.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017 .../...
Copie intégrale du message:

Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet? La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi. Tenez-les à leurs crimes.

                          -----  

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Vous pouvez remarquer, électrices et électeurs, que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, reconnait de manière l'on ne peut plus explicite, que les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour financer financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

Bien enrtendu, sa reconnaissance explicite ne s'est pas passée du jour au lendemain, car nos échanges épistolaires ont été longs. Le Président avait bien insisté sur le fait que "je devais le convaincre".  

Au travers de cet article, à destination du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, c'est également et surtout pour vous que j'écris; pour vos enfants et tous les enfants de France nés et à naître.

Vous trouverez, ci après, quelques uns de mes articles sur les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises. Elles ont été reconnues par le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, en personne, lors d'échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi. Vous en trouverez l'essentiel en cours de lecture. Il lui reste à présent à se remettre sur le bon chemin.

                             ----------

2- Commençons par nous mettre dans l'ambiance et Cliquez sur le lien N° 2 suivant:

Ce que m'a écrit Monsieur Emmanuel Macron, Président de la Répulique, est plein de vérité. Nul ne peut le contester.

                             ----------

3- Après lecture, voyons ce qu'est la gestion par la Méthode du Révisionnisme économique. Cliquez sur le lien N° 3 suivant:

La gestion par la Méthode du "Révisionnisme économique" est simple à mettre en application. Tout repose sur la pédagogie pour la préparation de la population à comprendre que ce qu'elle payait aux entreprises au titre des "charges-cotisations sociales des entreprises sera transféré directement dans les caisses de Retraites, de Sécurité sociale, du Chômage, de la Vieillesse et de la Dépendance.

Déduites obligatoirement des calculs des coûts de production, nos entreprises deviendraient ainsi les plus compétitives à l'exportation hors Toutes Taxes

                             ----------

4- L'idéal intellectuel est de faire d'emblée le comparatif entre ce que m'a écrit ci-dessus le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et la manière dont ont négocié les partenaires sociaux jusqu'à présent. Cliquez sur le lien N° 4  ci-après:

Après lecture, nul doute: vous serez fixé sur la manière dont la population, en son entièreté, se fait manipuler l'esprit.

                             ---------- 

5- Voyons à préent ce que sont les Arnaques fiscales et sociales auc cotisations sociales des entreprises. Cliquez sur le lien N° 5 suivant:

Tous les responsables des organismes ci-dessus savent bien, à présent, ce qu'il en est véritablement! Ils commettent tous une faute lourde à persévérer de continuer couvrir la pratique des Arnaques aux cotisations sociales des entreprises! 

Tous les partenaires sociaux sont à présent informés de ce que sont les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises et de la manière dont elles se sont fait lier les mains dans le dos, bras sur la tête pour négocier sereinement, puisque les salariés ne ayent plus de sotisations sécurité sociales et de chômage, mais payent une cotisation complémentaire santé en remplacement!

Notez bien, en outre, que la complémentaire santé est incorporée dans les prix de vente des marchandises et leur est payée...par les consommateurs! Les entreprises, ainsi, ne déboursent aucun denier de leurs propres investissements!

Nous y reviendrons.

                              ----------

Les candidatures à l'élection présidentielle 2022 commencent à se préciser. Le moment est donc venu de porter à la connaissande de la population française dans son entièreré les échanges épistolaires entretenus entre 2017-2018 et 2019, entre le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et moi, sur les sujet économiques.

 6-Vous les trouverez ci-après: Cliquez sur le lien N° 6 suivant:  

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille, de cette Vérité!

Les faits sont les faits! Le pouvoir régalien, le pouvoir politique et économique, et tous les candidats à l'élection présidentielle ont toujours menti jusqu'à présent avec la France et les Français!

                              ----------

7- Les économistes eux mêmes sont pris au piège des Arnaques aux cotisations sociales des entreprises! Cliquez sur le lien N° 7 suivant:

Les économistes se gardent bien d'essayer de répondre à tous mes défis que je leur ai lancés de démontrer le contraire à la population!

8- Faudrait il à présent que le Président s'amuse à "jouer les "Madoff" avec l'héritage qui sera abandonné à tous les enfants et petits enfants de France? Cliquez sur le lien N° 68suivant:

L e trou de la dette se creuse et sera abandonnée lâchement à nos enfants et nos petits enfants, et les politiques, sans scupule aucun, continueront de clamer que ce qu'ils font, c'est pour le bien des enfants de la population!

9- Car n'oublions pas la "Marge de manoeuvre Macron", et le pacte de "responsabilité, qui a fait perdre 50 milliards aux contribuables! Cliquez sur le lien N° 9 ci-après:

Souvenez vous: Monsieur Emmanuel Macron était alors Secrétaire général adjoint à l'Élysée, chargé de l'économie, de 2012 à 2014, puis Ministre de l'économie, de 2014 à 2016, pour ensuite démissionner et fonder son parti "en marche", et... se faire élire Président de la République.

                              ----------

 Enfin, j'estime que de grands débats doivent s'inscrire dans la logique des choses à l'Assemblée nationale et au Sénat, à commencer par une enquête parlementaire sur "Qui paye effectivement, de des propres deniers,  pour financer les dépenses des Retraites, des Retraites complémentaires, du Chômage, de la Dépendance, etc, etc...?

10- C'est pourquoi j'ai relancer le député Lionnel Causse, député de la 2è circonscription de StVincent de Tyrosse, ou je suis électeur, via le Maire de St Vincent de Tyrosse, pour initier une demande d'enquête sur les financements sociaux. Cliquez sur le lien N° 10 suivant pour le découvrir:

Pour l'instant, nul ne semble vouloir lancer les débats à l'Assemblée nationale sur le sujet d'une enquête parlementaire sur le financement réel actuel: QUI participe effectivement à payer pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

                              ----------

11- Il y a pourtant une solution connue du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, pour devenir un bon Président et un véritable Homme d'Etat. Cliquez sur le lien N° 11 suivant:

 .²pr²°²²-Devenir Président de la République, avec un bon programme économique2 AVR. 2021 PAR ALAIN SAICHE

Il vous reste à présent à passer le reste du confinement et à téfléchir sainement et de manière mathématique et rationnelle à vous imprégner l'esprit de toutes les Arnaques organisées sur la gestion des cotisations sociales des entreprises et à vous préparer à voter en masse pour le candidat ou la candidate qui vous semblera le ou la meilleure.

                               ----------

12-  Mais la Cavalerie organisée au niveau de l'Union européenne avec le financement des Etats obligés de passer par les banques lobbies financées par la Banque centrale européenne (BCE) pose un véritable problème de fond. Cliquez sur le lien N° 12 suivant pour le découvrir: 

Il faut donc remettre tous les traités européens sur la tables des négociation, dans tous les domaines. 

                               ----------

Vous voici à présent, dans les grandes lignes, sur les réformes économiques, fiscales, financières et sociales que vous aurez à mener.

            POUR EN CONCLURE PROVISOIREMENT:

Il faudra du courage à tous les candidats et à toutes les candidates pour expliquer les choses de manière claire, limpide et transparente pour être comprises par Monsieur et Madame TouleMonde. 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                                            --------------------

Bernard Vivier

“Passionné par le dialogue social et le débat d’idées, j’ai assisté depuis plus de 40 ans à tous les congrès de toutes les confédérations syndicales ; j’ai rencontré de très nombreux acteurs de la vie sociale, dans les entreprises comme au niveau national.

Ainsi ; je suis régulièrement invité, en tant qu’expert, à fournir mon analyse de l’actualité sociale dans la presse.

Mon observation a été complétée par la lecture assidue de plus de 20 000 livres et revues sur les questions sociales et syndicales, afin de comprendre les mécanismes complexes du dialogue social, l’importance et la force de l’engagement.

En 1984, j’ai rejoint l’Institut supérieur du travail, créé en 1969, centre d’expertise et de formation sur les relations de travail.”

Activités professionnelles

Directeur de l’Institut Supérieur du Travail
Institut Supérieur du Travail : 12, rue Edmond Valentin 75007 Paris

  • 1984 – 1992 : Directeur des études
  • depuis 1992 : Directeur

Créé en 1969, l’Institut supérieur du travail, de droit privé, est un centre d’études, de documentation et de formation sur les relations de travail : droit social, syndicalisme, relations sociales, instances représentatives du personnel.
Ses activités s’expriment de trois façons :

  • Des études, recherches et publications, des journées d’actualité, une publication en ligne “Les études sociales et syndicales”. Ses travaux s’appuient sur une importante base documentaire, sur de nombreux contacts dans les milieux d’entreprise, professionnels et syndicaux et sur les compétences d’un collège de douze spécialistes et de quatre permanents.
  • Des actions de formation de cadres dirigeants d’entreprise et de représentants du personnel aux règles du droit social et à la pratique des relations sociales. Interlocuteur de plus de 300 entreprises, l’Institut supérieur du travail organise la formation, dans le cadre de la formation professionnelle continue, de plus de 5 000 personnes par an.
  • Des missions d’expertise et de conseil sur la pratique des relations sociales.

Conférencier et enseignant, spécialiste des questions sociales et syndicales

  • Assiste, depuis plus de 40 ans, à tous les congrès de toutes les confédérations syndicales.
  • Est régulièrement invité à fournir son analyse de l’actualité sociale dans la presse : France Inter, France info, Europe 1, BFM Business, France 5 – C’ dans l’air, France 2, etc. (300 sollicitations presse écrite et audiovisuelle par an).
  • Conférencier et conseil en entreprise (environ 70 conférences par an).
  • Chargé de cours et de conférences dans plusieurs écoles ou instituts, professeur (depuis 1984) : Faculté libre d’économie et de droit de Paris.

Autres Activités

Président de la Faculté libre d’économie et de droit de Paris
FACO : 115, rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

  • 1988 – 2002 : secrétaire général
  • 2002 – 2016 : vice-président
  • Depuis 2016 : président

Membre du Conseil Economique, Social et Environnemental
CESE : 9 Place d’Iéna, 75016 Paris

  • 1997 – 1999 : membre de la section du travail
  • 2001-2010 et 2015-2021 : membre CFTC du Conseil économique, social et environnemental, membre de la section travail-emploi. Président du groupe CFTC (2015-2021)
  • 2003 : rapporteur de l’avis du CESE sur « La place du travail »
  • 2021 : co-rapporteur de l’avis du CESE sur « Les reconversions professionnelles »

CFTC
CFTC : 45, rue de la Procession 75015 Paris

  • Secrétaire général (1987-1991), président (1991-2000) puis président d’honneur (depuis 2000) du syndicat national des journalistes CFTC
  • 1993-2019 : conseiller confédéral (1998-2002 : secrétaire général adjoint, 2002-2008 : vice-président confédéral)

Divers

  • Membre du Comité d’histoire des administrations chargées du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (depuis 1998).
  • Membre du conseil pédagogique de Sciences Po Journalisme (depuis 2004).
  • Membre de l’Académie d’éducation sociale (depuis 2005).
  • Membre de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron (depuis 2009).
  • Membre du jury « Le meilleur ouvrage sur le monde du travail » (depuis 2010).

Ouvrages

– « Elections prud’homales de 1979 et 1982 : difficultés pratiques et juridiques » (en collaboration). La Documentation française, 1988, 146 pages.
– « Les organisations syndicales ». Numéro spécial Liaisons sociales, 19 novembre 1992, 226 pages.
– « Les juridictions du travail en Europe » (en collaboration). La Documentation française, 1993, 412 pages.
– « Les modalités de rédaction des jugements prud’homaux » (en collaboration). Rapport au Ministère du travail, 1994, 142 pages.
– « Bricqueville sur mer », préface de Mona Ozouf, 1995, 160 pages.
– « André Aumonier, un corsaire de l’Eglise » (en collaboration). Fayard, 1996, 338 pages.
– « Les métallos en leur siècle » (en collaboration). Pléiades Editions, 1996, 216 pages.
– « Chambres avec vues. CCI : deux siècles au service des entreprises » (en collaboration). ACFCI, 2004, 224 pages.
– « La CFTC, des valeurs en actes » (en collaboration). Bayard éditions, 2007, 160 pages.
– « Le travail en chansons ». CD Editions Fortin, 2012.
– Nombreux articles sur les questions sociales et syndicales.

Distinctions

Officier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur (2016),
Chevalier dans l’Ordre national du Mérite (1997)
et dans l’Ordre des Palmes académiques (2007).

Études et diplômes

– DEA d’histoire sociale, Paris 1 (juin 1982), mention bien.
– Maîtrise de sciences économiques et sociales, FACO (juin 1976), mention très bien.
– Baccalauréat (juin 1972), lycée de Millau (Aveyron), mention assez bien.
– Auditeur de l’IHEDN, 42ème session nationale (1989-1990), membre du Comité directeur de l’Association des auditeurs (depuis 2007).
– Auditeur de l’INHESJ, 15ème session nationale (2003-2004).
– Auditeur de l’INTEFP, 31ème session nationale (2011-2012).

SUIVEZ-MOI SUR LINKEDIN

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER

FRANCE CULTURE

NEWSLETTER

E-mail *

  • TWITTER

  • YOUTUBE

  • LINKEDIN

RECEVEZ MES DERNIERS ARTICLES DU MOIS, ABONNEZ-VOUS

E-mail *

Conçu par CONCILIUM © | Mentions lé

La suite au prochain numéro.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Raphaël Arnault, l’antifa qui veut être député
L’ancien porte-parole du collectif Jeune Garde se présente dans la deuxième circonscription de Lyon, avec le soutien du NPA, face au candidat désigné par la Nupes, l’ancien marcheur Hubert Julien-Laferrière. L’ultime métamorphose d’un antifascisme nouvelle génération. 
par Mathieu Dejean
Journal — Migrations
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet d’édition
Hebdo #123 : Parole à celles et ceux qui ont déjà bifurqué
À la suite du retentissant appel des jeunes diplômés d’AgroParisTech à déserter les postes dans l’agro-industrie, nous avons recueilli de nombreux témoignages d’anciens étudiants « en agro » devenus paysans, chercheurs, formateurs, etc. Ils racontent leur parcours, les embûches et leur espoir de changer le système. Bifurquer, c’est possible. Mais il faut s’organiser !
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet de blog
Bifurquer, c'est tout le temps à refaire (et ça s'apprend)
Je suis diplômée ingénieure agronome depuis décembre 2019. On m'a envoyé mille fois la vidéo du discours des diplômés d’AgroParisTech qui appellent à bifurquer et refusent de travailler pour l’agro-industrie. Fantastique, et maintenant ? Deux ans après le diplôme, je me permets d'emprunter à Benoîte Groulte pour répondre : ça dure toute la vie, une bifurcation. C'est tout le temps à refaire.
par Mathilde Francois