²flg-Nul militaire ne peut être sanctionné pour rendre compte d'une situation.

Vous avez déclaré la guerre, Monsieur le Président (Emmanuel Macron). Il s'agit à présent de bien la faire en préparant la paix sociale. Ecoutez la voix des professionnels des Armées plus que celles de vos collaborateurs qui "mangent dès le matin", cf écclésiaste 10-16. Vous n'avez pas à "punir" vos Généraux, officiers, sous officiers et soldats qui tirent la sonnette d'alarme.

      PRÉSIDENTIELLE 2022

                    Bonjour La France, Françaises, Français.

                              Mise à jour au 30.04.2022

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits"

"La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité" de     

                gerome-verite-sortant-1164289357b.1288274461.jpg.

-Nul militaire ne peut être sanctionné pour rendre compte d'une situation.

Au travers de cet article, à destination du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, de Monsieur le Général Chef  d'État-Major des Armées, le Général François Lecointre, de la Ministre des Armées, Madame Florence Parly, et de tous les hommes et de toutes les femmes qui font de la politique leur gagne-pain quotidien selon les écrits de "écclésiaste 10-16", c'est toute la France dans sa diversité de tous les jours que je m'adresse.

C'est également et surtout pour vos enfants nés et à naître que je pense, car c'est à eux qu'appartient l'Avenir de La France.

Le Président de la République, de par ses fonctions régaliennes est également "Chef des Armées". Conscient des problèmes posés pour une bonne gouvernance de notre pays, il a déclaré vouloir rétablir l'ordre républicain en France.

Cela est parfaitement compris des Gaulois modernes du XXIè siècle que sont les Français de la France moderne d'aujourd'hui.

Il n'y a pas de contestations sur le sujet, hors ceux des hommes et des femmes politiques de tous les partis politiques qui voudraient prendre le pouvoir pour bénéficier, à leur profit, de tous les avantages que cela leur procurerait, tant à eux qu'à leur famille politique dont ils se gargarisent pour vanter leur échecs, transformés en "expérience" pour justifier leur capacité à exercer le pouvoir.

Les Armées sont, de fait, hors circuit de par leur vocation à assurer la Défense et l'intégrité du territoite.

Les Armées ne font pas de politique: elles la subissent en tous temps et en tous lieux.

Cela étant dit et bien dit, il est du devoir des soldats, quel que soient leur grade, d'exprimer les besoins qui leur sont nécéssaires pour accomplir les missions qui leur sont confiées par le pouvoir politique.

Nécessité fait loi.

Pour ce faire, les Chefs militaires, de par leur vocation et leur formation, ont la technique, la capacité intellectuelle et morale ainsi que le calcul des coûts pour chiffrer leurs demandes de moyens.

En permanence sur le terrain, ils saventt, mieux que les hommes et les femmes politiques, exprimer leurs besoins, calculés au plus juste, avec, bienent endu, les réserves nécessaires pour combattre et mener à la victoire.

Il arrive aux militaires, dans certains cas, de pousser "des coups de gueule justifiés", lorsque le politique pense à se faire réélire et oublie que des hommes et des femmes meurent pour leur pays.

Pour rester sur ce sujet d'actualité et justifier mon intervention de citoyen qui a été confronté à des événements similaires passés,  je prends la liberté de demander au Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, au Chef d'État-Major des Armées, le Général François Lecointre, à la Ministre des Armées, Madame Florence Parly, de ne pas infliger de sanction aux Généraux, aux officiers, aux sous officiers et aux soldats à la retraites qui ont signé une tribune sur l'état de délabrement de la situation dans laquelle se trouvent leurs camarades de "première ligne", au contact de la réalité de la situation: ILS SONT SUR LE TERRAIN!

Ils savent de quoi ils parlent, mieux que les hommes et les femmes politiques qui les critiquent, assis dans leur fauteuil ,à se pavaner "à la télé"et à faire les pitres dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale et du Sénat!

J'en resterai sur ce point aujourd'hui, Monsieur le Président, Mon Général Madame le Ministre des Armées, Mesdames et Messiers les politiques, tout en vous demandant de Cliquer, avant de me quitter, sur les liens suivants:

Lien N° 1:

"La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité" de     

                gerome-verite-sortant-1164289357b.1288274461.jpg 

Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille, de cette Vérité!

Les faits sont les faits! Le pouvoir régalien, le pouvoir politique et économique, et tous les candidats à l'élection présidentielle ont toujours menti jusqu'à présent avec la France et les Français! 

Puis sur Le lien N° 2:

Chacun comprendra, après lecture, ce qu'est la vocation du soldat: "être appelé à mourir pour la patrie". Il appartient aux Chefs de tous les niveaux de la hiérarchie, et aux soldats, de pousser des cris d'alarle aux responsables politiques dans leurs nuages brumeux de l'ego qui est le leur.

Puis sur  le lien N° 3:

Mes commentaires sont terminés pour ce jour. Il appartient à présent aux politiques de prendre les choses en main et à bras le corps: "ÉCOUTEZ LA VOIX DE LA RAISON".

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                       -----------

La suite sera pour plus tard, au gré des événements.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.