albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

641 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 mars 2019

François Ruffin s'empêtre avec le complotiste antisémite Etienne Chouard

Le député François Ruffin, dirigeant de la France Insoumise, multiplie les contorsions à propos de l'idéologue fascisant Etienne Chouard auquel il avait rendu hommage en décembre dernier.

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Face aux protestations qui ont suivi ses félicitations à Chouard (voir ci-dessous),  Ruffin procède maintenant à une nouvelle contorsion en déclarant dans le Point : « Le souci, c'est qu'au-delà de Chouard, de ses propos, de sa confusion, dans ses débats grouillent des groupuscules d'extrême droite, qui en font un point d'appui, un lieu de recrutement. (...) Je n'avais pas vu combien il pouvait servir de passerelle.  »

Donc le souci n'est toujours pas Chouard mais "au delà" ceux " qui grouillent " autour de lui. Drôle de "mea culpa" qui épargne soigneusement l'émetteur des théories douteuses et n'a toujours pas rompu clairement et ouvertement avec le néo-nazi Soral .

Pourtant le même Chouard a déclaré qu'il voterait aux Européennes de mai prochain pour la liste du complotiste et nationaliste d'extrême-droite François Asselineau. Il a également du reconnaître que la thèse martelée par lui-même et Asselineau selon laquelle  le premier président de la Commission européenne, Walter Hallstein, était  "un juriste envoyé par Adolf Hitler" ne reposait sur aucune preuve.

De son côté Ruffin multiplie les signes montrant qu'il envisage de se présenter à la présidentielle; il dit d'ailleurs qu'il en parle avec Mélenchon : " "Jean-Luc Mélenchon m'encourage à ne pas fermer la porte de la présidentielle"

Aucune politique de gauche ne peut  représenter d'alternative sans un "pré-requis" élémentaire de rupture complète et claire avec toutes les formes de complotisme, de nationalisme et évidemment de racisme et antisémitisme.

Edit du 19 décembre: Ruffin persiste et signe, voir à la fin de l'article 

Alerte à la confusion et à la dérive : on connait de longue date le rôle toxique et manipulateur d'Etienne Chouard,  notamment ses multiples proximités et liens avec les thèmes et les personnages de l'extrême-droite et les complotistes.  Certains leaders auto-proclamés des Gilets jaunes, dont le très complotiste Maxime Nicolle, alias Fly Rider, se réclament de lui et le mettent en avant, y compris lors de réunions publiques tenues en commun ( ci-dessous Chouard et Maxime Nicolle en meeting le 8 décembre). Nicolle a notamment commenté l'attentat de Strasbourg sur le mode complotiste en considérant qu'il s'agissait d'une manipulation du pouvoir. 

Or des dirigeants de la France Insoumise et notamment le député François Ruffin, parfois présenté comme le plus populaire auprès des "Insoumis",  se réclament explicitement de Chouard. On peut le voir ci-dessous lors de la conférence de presse de la LFI présentant son projet de loi. François Ruffin se lance dans un hommage à Chouard qui serait le héros et le promoteur de la démocratie directe et du référendum d'initiative citoyenne  à la minute12 05 https://www.youtube.com/watch?time_continue=779&v=W52OEEHeOpI 

"... oh! il n'a pas fleuri par hasard, il a fleuri parce que des hommes de convictions, nommons-les, Etienne Chouard et ses amis ont semé, ont arrosé.." 

Ruffin semble ainsi poursuivre une dérive qui s' est déjà manifestée à propos des migrants, comme nous l'avons montré ici .

En rendant hommage à Chouard et en lui délivrant un brevet de bonne foi,  il permet à celui-ci et à ses acolytes d'étendre leur propagande confusionniste et complotiste pour le plus grand bénéfice des fascistes de tout poil qui tentent d'orienter la mobilisation sociale en cours vers des objectifs racistes et complotistes, notamment contre le bien modéré "Pacte sur les migrations"

Dans un mouvement proche on note que le député Alexis Corbière se dit prêt à soumettre à référendum le droit au mariage pour tous, sous prétexte que "certains" voudraient en débattre à nouveau. Interrogé sur les risques exprimés par ceux qui craignent notamment que les référendums comme mode de décision entraînent  un retour de la peine de mort ou l'abrogation du mariage pour tous  il a avancé qu'il ne fallait pas avoir de tabou.

"Je pense qu'on peut aborder toutes les questions. (...) On peut en discuter. Pourquoi n'en discuterait-on pas ?", a-t-il déclaré, mardi 18 décembre, tout en ajoutant qu'il fallait "peut-être" instaurer des gardes-fous. Ainsi afin de montrer qu'il est un bon adepte du RIC,  Corbière est prêt à soumettre à ce mode de décision des droits fondamentaux et des libertés démocratiques vitales pour les personnes concernées et inaliénables. et au passage à permettre des campagnes homophobes qui entraînent des phénomènes de violence.  

Désireux de démontrer à tout prix leur adéquation au mouvement des Gilets Jaunes, les dirigeants LFI se lancent dans une entreprise de récupération tous azimuts . Ils collent y compris aux aspects les moins progressistes qui y circulent portés et relayés par ceux qui se présentent comme les porte-parole d'une mobilisation dont le caractère social est primordial.  

Mise à jour du 19 décembre: Ruffin persiste et signe

Au lendemain de son hommage à Chouard et des protestations qu'il a entraîné ( dont celle de la député LFI Clémentine Autain  qui déclare "Je suis évidemment en phase avec la proposition pour le RIC mais j'avoue, je n'aurais pas pris en modèle Étienne Chouard. Mais sans doute suis-je trop sensible aux dérives rouge/brun https://twitter.com/Clem_Autain/status/1075106341943955458), François Ruffin maintient son propos comme on peut le voir ci-dessous sur sa page Facebook . On notera :

1) qu'il assume à nouveau l'hommage au confusionniste fascisant

 2) qu'il attribue la mention de Chouard à la présence du nom de ce dernier "sur les ronds-points". C'est une méthode hypocrite qui consiste à attribuer à d'anonymes Gilets jaunes la responsabilité de son propre coup de chapeau à Chouard

3)  de plus Ruffin est parfaitement informé des turpitudes de Chouard avec les fascistes et notamment avec Soral. Il cite lui-même un dossier de son journal Fakir en 2013  et cite des " désaccords, déjà signalés ici, avec force, avec clarté, il y a plusieurs années" Or  déjà à l'époque et malgré le compagnonnage ouvert de Chouard avec Soral, Ruffin était très loin de se prononcer avec " force et clarté" contre Chouard, comme il le prétend. Lisez vous même et constatez https://www.fakirpresse.info/L-air-du-soupcon 

page FB Ruffin

François Ruffin

6 h · 

J'ai cité Etienne Chouard dans mon discours sur le Referendum d'Initiative Citoyenne hier. Parce que, objectivement, quel nom revient sur les ronds-points: le sien. Parce que, avec honnêteté, il faut dire que sur ce Ric, avec foi, il a battu la campagne et les estrades depuis une décennie.
Ce qui n'ôte rien à nos désaccords, déjà signalés ici, avec force, avec clarté, il y a plusieurs années. Depuis, Chouard a mis fin à ses étranges liens. Alors, doit on éternellement traiter les hommes en pestiférés? Tel n'est pas mon choix.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener