Et si Trump avait raison ?

Trump est le seul dirigeant honnête, à partir du moment où on laisse les multinationales faire ce qu’elles veulent sur la planète , échapper à l’impôt , détruire l’environnement, « Donne moi l’accès aux ressources de ton pays, nous te garantissons le pouvoir à vie…peu importe la volonté de ton peuple », pourquoi respecter un accord qui ne prévoit aucune contrainte aucune sanction

On ne compte plus le nombre d’articles et de billets dénonçant la position de Trump : Quitter la COP21: «Un acte qui va contre le sens de l'Histoire» .

Une telle unanimité des commentateurs et éditorialistes se rencontre rarement, il y a encore peu de temps, ils avaient un autre bouc émissaire. Mais là c’est le sort de la planète qui est en jeu pas l’avenir de la Gauche française.

Donc Trump serait l'idiot planétaire qui se retire et qui servira de bouc émissaire désormais. Et notre président serait devenu le nouveau sauveur , la conscience écologique de la planète.

Pourtant son programme avait été analysé par les principales ONG avec les conclusions suivantes :

« Macron : Pas de propositions pour plus de la moitié des attentes des ONG, deux propositions positives, 5 propositions négatives. »

Greenpeace : "Effets d’annonce, mesurettes et engagements dans la continuité du quinquennat qui se termine : la recette d’Emmanuel Macron sur l’environnement est bien fade. Il se contente de surfer sur les vagues les plus consensuelles : un peu plus de bio, un peu plus de renouvelables, etc."

National Geographic : «  Reste sur les engagements de Hollande concernant le nucléaire. Conserver le diesel. Pas d’engagement sur un budget alloué à la question écologique. »

C’était il y a 2 mois, Nicolas Hulot est au gouvernement, Emmanuel Macron a subitement eu la révélation que la planète était en danger.

Heureusement dans le monde, il y a des chercheurs, des associations, des ONG qui ont une connaissance très précise de la situation et pour lesquels la position de Trump est « Un non-évènement pour un accord dépassé ».

Mais ces chercheurs sont beaucoup moins médiatisés que les 630 entreprises qui ont signé une lettre enjoignant aux États-Unis de respecter l’accord, parmi lesquelles figurent Apple. Le tantale de nos smartphones, tombeau des mineurs congolais.

On peut donc prétendre que Trump est le seul dirigeant honnête, à partir du moment où on laisse les multinationales faire ce qu’elles veulent sur la planète , échapper à l’impôt , détruire l’environnement, « Donne moi l’accès aux ressources de ton pays, nous te garantissons le pouvoir à vie…peu importe la volonté de ton peuple », pourquoi respecter un accord qui ne prévoit aucune contrainte aucune sanction juste des orientations "souhaitées".

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.