Deux séparatismes : l'identitaire et le classiste .

Deux séparatismes : l'identitaire et le classiste .

Deux séparatismes : l'identitaire et le classiste .

 

XX

Constat 


Un séparatisme fait beaucoup de bruit médiatique en ce moment (fin 2020, début 2021), c’est celui identitaire qui vise les islamistes intégristes. 
L’autre séparatisme de type classiste fait lui grand silence à droite et même au sein de la gauche riche (à "montre Rolex" et multi-propriété riche) ainsi que dans les médias dominants
Lire : Séparatisme ou l'entre-soi des élites
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/180221/separatisme-ou-lentre-soi-des-elites

« L’entre-soi des élites fausse la polyarchie, renforce la gouvernance », blog mediapart de Christian Delarue (14 août 2017)

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/140817/l-entre-soi-des-elites-fausse-la-polyarchie-renforce-la-gouvernance 

 

XX

Critique : Double complaisance à gauche. 


Il y a d'une part un secteur de gauche complaisant avec les intégrismes religieux (musulmans ici) et le séparatisme identitaire et d'autre part un secteur de gauche complaisant avec le séparatisme classiste soit l’entre-soi des élites et donc peu dissert contre les inégalités sociales, l’accaparement de la richesse par les financiers, les riches, les entrepreneurs capitalistes (comme la droite). Certains mettent la barre de la richesse a 20 000 euros par mois (JLM). Trop haut ! 15000 c’est mieux notamment pour la revendication d'une RTT 32H hebdo sans perte de salaire pour une large fraction sous 15 000 euros. Ce n’est pas le seul problème : la désappropriation privée se pose aussi.

Séparatisme identitaire : Si la gauche complaisante avec les intégristes religieux (je ne dis pas islamo-gauchiste) avait ouvert les yeux sur cette fraction conservatrice et réactionnaire du monde musulman on peut penser qu’il y aurait eu moins de bruit à droite contre l’islamisme dit radical (mais pléonasme si on distingue bien islam et islamisme soit une dérive intégriste ) en fin d’année 2020, début 2021.
Si la gauche complaisante n’avait pas couvert et protégé l’islam radical avec un usage abusif du terme islamophobie ou de communauté musulmane (englobant les intégristes ainsi invisibilisés) on aurait pu agir pour faire reculer l’emprise de l’intégrisme musulman en France, en bordant plus l'extrême-droite anti-musulmane du RN à Zemmour.

XX

Vigilance

Maintenant la droite et le centre gauche doivent aussi faire attention de ne pas couvrir aussi le racisme anti-musulman et l’activité de l’extrême-droite en luttant contre l'islamisme intégriste. On trouve une composante dure qui non seulement veut poser des règles de type laicité (ce qui peut se défendre) mais de plus veut pénaliser financièrement ou mettre en prison longtemps, ce qui est plus contestable.

Christian Delarue

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.