Antoine (Montpellier)
Abonné·e de Mediapart

1001 Billets

1 Éditions

Billet de blog 10 nov. 2011

Vidéo. Un élu municipal anticapitaliste à Montpellier ou le NPA qui met les mains dans le cambouis !

Antoine (Montpellier)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le café du commerce, quand il se fatigue de colporter les clichés les plus convenus sur la droite libérale et la gauche social-libérale jusqu'à en oublier les enjeux sociaux dramatiques de la crise, se retourne parfois vers le vilain petit canard du NPA pour décréter, vite fait, bien fait, sa mort ou son agonie. Il va pour cela chercher surtout, comme fait la bonne cliente dudit café, la journaliste du Monde spécialisée dans le sujet, le témoignage de ceux qui l'ont quitté pour se placer de façon acritique dans le sillage, pourtant souvent bien sinueux, du candidat du Front de Gauche. Et la ritournelle va qui chante, chante, que le NPA refuse l'unité (c'est pour cela qu'il va mal) parce qu'il est sectaire et qu'il est sectaire parce qu'il ne veut pas mettre les mains dans le cambouis. A moins que ce ne soit le contraire.

Il se trouve que, quand on prend la peine de sortir de ce café confiné où l'on fait commerce politique de parler pour ne rien dire de politique, l'on peut rencontrer des militants ...bien vivants de ce parti, qui plus est, intervenant activement sur leur lieu de travail ou sur leur quartier. Et même dans les horrifiques institutions bourgeoises. Voici ainsi, sur TV Sud, tel qu'en lui-même, l'élu municipal de Montpellier, au sortir juste de nettoyer le cambouis de ses mains et de poser son bleu de travail, exposant clairement la situation concrète de la vie politique et sociale de l'Hérault.

Il ne s'agit pas ici de dire que le NPA va bien, non, simplement, seulement, que, comme tout organisme...vivant, il a à relever des défis qui le déstabilisent, voire le divisent, pour reprendre sa marche en avant. Rien n'est joué, rien n'est gagné, rien n'est perdu...Le débat interne est viv..., vif, très vif, mais, à tout prendre, il signe autre chose que le suivisme en cours derrière un candidat grande gueule supposé sauveur suprême de la gauche. Olivier Besancenot, contre tous les pronostics du café de commerce, a refusé de rempiler pour un nouveau tour d'hyperpersonnalisation de la politique, Philippe Poutou essuie les plâtres des médiacrates et Francis Viguié continue à porter la voix de l'anticapitalisme dans une enceinte institutionnelle où le consensus mou, englobant y compris des composantes du Front de Gauche (1), est de rigueur. Lui et les militants du NPA continuent, malgré l'adversité du moment, à s'affairer sur le terrain des luttes avec, en particulier, la mise en place, dans l'unité (on a bien lu !) avec d'autres partis, d'un comité contre la dette (2) ! Car c'est là, sur le point où l'offensive capitaliste appuie un maximum pour le plus grand malheur des peuples, que se vérifiera qui est vivant ou mort-vivant !

A voir donc :

Francis Viguié, élu NPA-Fase à Montpellier, sur TV sud

(1) Montpellier, microcosme et microscope de la gauche antilibérale

Clémentine Autain dans l’Hérault ou l’art de brouiller les cartes de l’unité !

(2) Nous ne paierons pas leur dette !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles