"Pauvres d'Espagne, vous n'avez rien ou pas grand chose...

...mais vous avez... la Catalogne et on veut vous l'enlever !" Le dessin ci-dessous met le doigt, avec une redoutable efficacité déconstructrice, sur la méthode du gouvernement espagnol pour instrumentaliser les événements de Catalogne afin de se refaire une santé politique mise à mal par l'austérité qu'il impose à tout le pays (et des pratiques impunies de corruption du PP) ...

Ce que nous avons et ce que nous n'avons pas

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B19.33.08.png

 Rajoy (derrière lui se tient Soraya Sáenz de Santamaría, sa vice-présidente devenue, suite au coup de force du 155, présidente de la Catalogne) :

C'est vrai : vous n'avez pas de maison, vous n'avez pas un salaire compétitif, vous n'avez ni beaucoup de droits ni beaucoup de libertés...Vous n'avez pas un système de santé ni un système éducatif terribles... Il est très possible que vous n'ayez pas de retraites...mais...mais...il y a une chose que vous avez pour de bon : vous avez la Catalogne ! Elle est à vous et ils veulent vous l'enlever ! Allons-nous l'accepter ?! Non ! Vous avez ... la Catalogne !

La foule galvanisée : allons les défoncer ... allons les défoncer ... Cliquer ici

Commentaire

C'est sur l'air de "A por ellos, oéée, oéee" (allons les défoncer, oééé) que des dizaines de néofranquistes, et quelques esprits égarés, ont fait la haie d'honneur aux convois de la Garde Civile qui quittaient divers points du territoire espagnol en direction de la Catalogne au moment du référendum du 1er octobre. L'invitation à casser du Catalan, ainsi exprimée par l'extrême droite, a été suivie à la lettre par les forces de police, sous les ordres du Ministre de l'intérieur de Madrid.

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B20.24.21.png


Dans ce dessin, la Catalogne est jetée en pâture espagnoliste pour faire diversion : le bon peuple, matraqué socialement, est incité, par le matraqueur en personne, à aller ronger l'os catalan qui lui fera oublier qui est responsable de son malheur social ! C'est bien du côté du nationalisme qui cherche à se faire oublier pour ce qu'il est, le chauvinisme sur le mode "grande Espagne une et éternelle", héritage direct du franquisme, que s'échafaude le brouillage et la neutralisation de la conscience sociale (de soi) chez les victimes elles-mêmes des politiques de destruction des acquis sociaux.

..........................

 Le référendum catalan d'autodétermination sur l'air fasciste de "on va les défoncer, oééé !"

 Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2017-12-30%2Ba%25CC%2580%2B21.34.35.png

Cela étant magnifiquement exprimé dans le dessin qui ouvre cette page, c'est du côté indépendantiste catalan qu'il conviendrait d'en tirer les conclusions politiques nécessaires pour relancer la dynamique nationale catalane. Nous écrivions récemment : "Les conditions d'oppression politiques et nationales aggravées exponentiellement en Catalogne ne déboucheront sur un processus républicain de libération qui soit en position de gagner que si la République catalane s'annonce et s'énonce sociale, comme elle a commencé à le faire par les lois votées (contre la dette des ménages, les expulsions de logements, la pauvreté énergétique, en faveur des migrant-es, etc.) au Parlament et cassées, tiens donc, par l'espagnolisme royaliste : par où, les peuples et couches ouvrières a priori étrangères, voire hostiles, aux problématiques nationales, sont gagnables au combat commun contre la bande gouvernante de Madrid et de ses relais locaux. (tiré de Espagne. La Catalogne à un tournant problématique)

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B20.13.51.png

 On va les défoncer oéé ! On va les défoncer oééé !


- Il était temps ! Enfin on va se les faire pour de bon les corrompus !

- Les corrompus ? On va se faire les Catalans !

- Ouep

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B20.19.23.png

On va les défoncer ! Oééé! On va les défoncer ! Oééé ! 
Qu'est-ce qu'ils chantent ?

Ils chantent que nous voulons que la Catalogne se sente bien en Espagne ! 

----------------------------------------

 Amnesty International : « Liberté immédiate pour Jordi Sànchez» !

"Jordi Cuixart et Jordi Sànchez avaient le droit d’exprimer des opinions contraires aux décisions de la Cour Constitutionnelle"

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B00.07.51.png

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-02-10%2Ba%25CC%2580%2B00.11.40.png

« La prolongation de la détention provisoire de Jordi Sànchez constitue une restriction excessive et disproportionnée de son droit à la liberté d’expression et de réunion pacifique. Au lieu de saisir l’occasion de mettre fin à leur détention, la Cour suprême a aggravé cette injustice. Jordi Sànchez doit être libéré immédiatement. De l’avis d’Amnesty International, la résolution d’aujourd’hui ne fournit pas de nouveaux éléments justifiant l’extension de la détention provisoire de Sanchez. En outre, les accusations de sédition et de rébellion contre Sanchez et Cuixart, d’après les informations disponibles à Amnesty International, sont injustifiées et doivent donc être retirées.  » Cliquer ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.