Contestation : paradoxe, cécité, duplicité

Paradoxe, cécité et duplicité d’un mouvement de contestation dans un pays qui se satisfait d’analyses convenues et confortables (le néo-libéralisme, la police, l'UE, la finance mondialisée etc) mais reste obstinément fermé à certaines remises en cause.

Des jeunes mobilisés pour leur retraite dans un demi siècle mais indifférents à l’encasernement qui vient :

SNU : des lycées casernes pour la servitude nationale universelle

Des profs mobilisés pour leur retraite et des conditions de travail décentes mais qui ne font pas le rapport (ou font semblant de ne pas voir) avec les milliards d’euros prévus pour l’encasernement de leurs élèves :

Le SNU contre la revalorisation des profs

Une opinion mobilisée pour la défense des services publics mais qui ne fait pas le rapport (ou fait semblant de ne pas voir) avec la priorité budgétaire accordée aux dépenses militaires :

Dépenses militaires : un angle mort de la contestation sociale

Paradoxe, cécité et duplicité d’un mouvement de contestation dans un pays qui se satisfait d’analyses convenues et confortables (le néo-libéralisme, la police, l'UE, la finance mondialisée etc) mais reste obstinément fermé à certaines remises en cause.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.