LES VIEUX COUCOUS. Réponse d'un électeur de J.L. Mélenchon à quelques psychanalystes

La dérive de Lacan Quotidien, de « Non au FN », puis « Tout sauf Le Pen et Mélenchon », suivi de « Mélenchon le collaborationniste », pour en finir là ou ça aurait dû commencer, par souci de clarté : Vive Macron, our seducing young  French Beautiful Open Minded Modern President !

Quelle lente dérive de Lacan Quotidieni (LQ), de « Non au FN », puis « Tout sauf Le Pen et Mélenchon », suivi de « Mélenchon le collaborationniste », pour en finir là ou ça aurait dû commencer, par souci de clarté : « Vive Macron, our seducing young  French Beautiful Open Minded Modern President ! (But Be Careful Manu, don’t be too nice  to rightist and leftist fascists and all our enemies, we want to see you with their blood on your hands, emoji pêche ). »

Le dernier texte de Ph. de Georges publié dans LQ 192 est celui qui lève le voile sur ce qui le précède. Le combat contre le risque d’avoir une Présidente de la République Française issue de l’extrême droite avec les risques pour notre démocratie que cela comportait, c’était ce qui justifiait au départ l’intervention de psychanalystes (et pas « des »). Nous arrivons avec ce texte à une bête humeur partisane de mur Facebook d’un sympathisant d’En Marche. Et qui divise l’humanité en ces deux entités : les ouverts au monde (Macronistes, Fillonistes), ou plutôt, les « tout grand ouverts » comme dirait ALQ, et les fermés sur leur petite nation rabougrie (tous les autres). La belle affaire ! Voilà comment on balaye en une seconde la recomposition politique issue des dernières élections présidentielles: « y’a les ouverts, et les fachos de droite et les fachos de gauche ». Facho, donc on ne parle pas avec, c’est bien connu, ça se débat pas le fascisme, ça se combat, ça se cogne, ça se liquide.

Réduire le mouvement populaire qui a porté la candidature de Jean-Luc Mélenchon si haute dans les bulletins exprimés, à un vote en faveur d’un dictateur communiste antisémite pro Poutine et  Assad, est une petite escroquerie intellectuelle. Monsieur de Georges, si vous aviez eu à cœur de seulement vérifier votre hypothèse, vous auriez pu parler avec des électeurs de JLM. Ou ça ? Mais enfin M. de Georges, il y en a plein autour de vous ! Bon, probablement pas au niveau du haut de la pyramide de l’ECF, j’en conviens, mais sinon vous savez, dans toutes les sections cliniques de France, il en fourmille ! Et même aux prochaines journées de l’ECF, il en grouillera encore si leur transfert à l’Ecole n’a pas été trop saccagé par l’OPA des Macronistes sur elle ! Vous auriez pu leur demander ce qui motivait leur vote. Veulent-ils une dictature qui ruinerait notre pays, désirent-ils quitter l’Europe, piaffent-ils de rejoindre une alliance avec la Russie et l’Iran ? Veulent-ils se fermer au monde ?
Parce que là, Monsieur de Georges, vous considérer comme un ouvert parmi les fermés, vous ne trouvez pas ça un peu trop flatteur , une manière de ne pas penser ce qui vous dérange inconsciemment, c’est-à-dire ce sur quoi vous décidez de vous assoir, vous ?

Vous l'aurez deviné, j’ai voté JLM au premier tour. Ce programme « L’avenir en commun » m’a enthousiasmé, et j’ai trouvé souvent JLM brillant dans sa manière de transmettre une espérance, la possibilité de changer des choses. Je dois avouer aussi qu’il y a des tâches. Des tâches qui me déchirent le ventre, qui troublent certaines de mes nuits. L’incapacité de JLM à vomir la dernière attaque chimique de B. Al Assad, par des insinuations sur ses possibles auteurs. Sa promptitude à insulter à l’inverse le président américain. Son incapacité à dire son rejet « sans barguigner » des dérives autoritaires de régimes dont il avait pu défendre certains aspects dans le passé. Pas assez de réaffirmation de son attachement à l’Europe, pas cette Europe libérale et illisible que vous ne critiquez guère (comme la plupart des += 50 ans), mais au projet européen. Je considère comme une faute le fait qu’il n’ait pas dit qu’il allait voter pour Emmanuel Macron (EM) au second tour en expliquant son choix, afin de ne jamais oublier que l’extrême droite ne rend pas le pouvoir facilement, et le transmettre à la jeunesse de notre pays. Cela fait beaucoup. Ce beaucoup me tord le bide, et vient tâcher mon enthousiasme pour le programme qu’il portait. J’ai l’impression à ce moment là, de céder sur des principes essentiels.


Mais je me demande, M. de Georges, et vos amis du haut de la pyramide, qu’est-ce qui vous divise, dans votre positionnement électoral ? Sur quoi d’essentiel cédez-vous ? E. Macron ne peut quand même pas rafler la mise dans tous les domaines, il doit bien y avoir des restes ? OK, l’essentiel était que MLP ne soit pas élue, d’accord avec vous, mais quand même, le programme d’ E. Macron existe, et il aura ses effets. Son projet dans le domaine économique est d’aller plus loin dans la libéralisation que ce n’est actuellement le cas ; il n’a pas beaucoup d’ambition pour l'environnement, guère davantage pour la réappropriation de l’espace politique par les citoyens. Concernant ce point, REM propose certes, des candidats nouveaux, issus  en majorité de la société civile, et cela est rafraîchissant et bienvenu, mais comment éviter que ces nouveaux visages de 2017 ne soient les notables de 2030
ii, comme les élus PS le devinrent ?

LES FORFAITURES

Est-il utile ici de parler des thèses les plus  farfelues, voire inquiétantes, qui ont circulé dans LQ, comme celle de JAM qui voyait en l’absence de consigne de vote de JLM une consigne subliminale à ses électeurs : glissez un bulletin Marine Le Pen afin de la faire élireiii. Les chiffres d’instituts de sondage estiment que les électeurs de JLM ont voté à 54 % pour EM, à moins de 15% pour MLP : échec donc du pacte mélenchono- lepéniste, pour ceux qui ont voulu y croire. Cela frisait le délire.

On a aussi eu droit à « l’éthique des conséquences » convoquée pour pousser à un vote utile en faveur d’EM dès le premier tour. Et à présent ils nous régalent d’une technique de boucher issue du savoir de l’analyste, le savoir que la division chez un sujet peut l’amener à changer d'objet d'amour. Alors ils y vont à coups de tronçonneuse et d'insultes pour forcer cette division subjective chez les petits insoumis et les faire lâcher leur amour pour le leader. Parce que se parler serait trop bienveillant à leurs yeux, un truc faiblard pour qui vise l'efficace, et qu'ils voudraient pour le 21eme siècle un lien social intersubjectif à mort. L'insulte, le stigmate et la honte érigés en traitement de l'autre. « Divisons notre prochain », catchphrase de la politique lacanienne ? A ainsi faire consister des Autres massifs, ils en oublient que JLM n'a pas besoin d'aide pour perdre des voix depuis le 23 Avril, il le fait très bien tout seul.

DM / DC : OBSOLETE

Du discours capitaliste, de la montée au zénith (ou à l’Accor Arena dirait-on aujourd’hui) de l’objet a, des lathouses, etc, plus un mot. Pourtant, si Monsieur Macron est connu des français, c’est principalement  par cet aspect là. Ministre de l’économie, on avait une vision claire de son positionnement idéologique. Il pense qu’il faut davantage libéraliser l’économie, lever les contraintes et réduire le coût du travail, pour créer de l’emploi en France en le rendant compétitif. En dehors de ce domaine, le grand public  ne sait guère où il se situe, c’est d’ailleurs bien le reproche qui lui a été fait jusqu’au bout de la campagne. A tel point que si un malheur l’avait rendu inapte à concourir, son mouvement EM ! serait mort dans l’œuf, car personne n’aurait été capable de savoir quelle orientation idéologique il convenait alors de lui donner.

URGENCES

Alors, si la curiosité vous piquait - il n’est jamais trop tard-, je vais vous donner quelques points du programme de la France Insoumise (FI), autres que l’amour du fascisme, qui  expliquent l’engouement que sa campagne a suscité chez des gens que vous côtoyiez il y a peu encore.

La transition ecologique

Je ne voudrais pas utiliser la nouvelle doctrine de LQ, culpabiliser et diviser son prochain pour le faire rentrer dans le rang, mais quand même je ne peux m’empêcher de vous demander : vous n’avez pas de petits enfants ? Ne savez vous pas que notre Terre est LE bien vital essentiel et non réparable, s’il en est? On sait ce que N. Sarkozy en pensait, en 2010 :  l’environnement, « ça commence à bien faire »iv. On n’en a guère parlé dans cette campagne. Pourtant les changements climatiques seront sources de guerres et de grandes migrations de population : nous le savons et pourrions l’anticiper.

JLM a porté dans cette campagne l’idée de la règle verte, celle qui consiste à l’engagement de ne pas prendre plus à la Terre en une année que ce qu’elle ne peut générer. Des chercheurs ont illustré ce puisage des ressources par le jour de la dette écologique. En utilisant l’échelle d’une année, ils estiment la date à partir de laquelle les humains ont épuisé toutes les ressources qui peuvent se régénérer en un an, et cette date marque le début de la dette écologique, en clair la date à partir de laquelle on puise les ressources à crédit. Cette date est passée du 17 décembre en 1987, au 26 Octobre en 2007, et au 13 aout en 2015v! Imaginez que cela continue comme cela, quelle Terre laisserez vous à vos petits enfants et arrières petits enfants? Nous savons pourtant!

Les glaces arctiques fondent dramatiquement, mais ce n’est pas un problème pour tout le monde, les idées pullulent pour tirer de l’argent de ce désastre!vi

Il y a aussi la multiplication des maladies liées à l’environnement, des cancersvii notamment chez les enfantsviii, les cas de complications asthmatiques chez les plus fragilesix.

Sans oublier les risques liés au nucléaire que nul ne peut plus sous-estimer après 2011x, le Canard Enchaîné nous en apprenant régulièrement de « belles » sur les couacs au sein de notre système nucléaire français.

Continuer à laisser le monde être inondé de marchandises fabriquées dans des conditions environnementales criminelles, en sus de leur transport très coûteux en carbone, est probablement irresponsable. Ne prendre en compte que le coût financier du travail, avec une prime au moins-disant, est donc un véritable pousse au pire pour la planète.

Cette urgence là, vous ne semblez pas la prendre en considération ; vous la considérez comme secondaire. Le programme des libéraux économiques est en général assez faible à ce sujet, car cela implique de nouvelles et lourdes contraintes, dans un contexte de concurrence déchaînée. Le programme de la FI, elle, avait assurément pris en compte les désastres annoncés si ce thème ne devenait pas le nouvel axe central de nos projets de sociétés.

La VI Republique :

Qu’il ait fallu attendre 2017 pour qu’une loi sur le non cumul des mandats soit adoptée, alors que cela aurait dû être décidé il y a 30 ans déjà, témoigne bien du retard de notre classe politique par rapport à ses citoyens. Cela rappelle les mesurettes des régimes en place lors du Printemps Arabe : too little, too late ! De même concernant les émoluments et réalité du travail des assistants parlementaires, l’absence de transparence des 6.000 euros mensuels de frais de représentation (là où, dans la fonction publique, il faut faire un bon de commande pour une cartouche d’encre !), les enveloppes dont les députés peuvent décider seuls des bénéficiairesxi,  le traitement royal des anciens Présidents de la Républiquexii et de l’Assemblée Nationale, et côté illégal la méthode de la ristourne récemment épinglée xiv: bref, chacun comprendra que ces pratiques n’ont pu exister si longtemps que parce que la classe politique du haut s’était appropriée cette affaire, et n’était plus dans leur majorité des porte paroles de leurs concitoyens.

Je ne parle ici que d’argent public dilapidé pour notre haut personnel politique national, mais il y a aussi la faible représentativité au sein de l’Assemblée des votes des Français, les lobbysxv, les conflits d’intérêtsxvi, les affaires pénales d’hommes politiques qui s’éternisent et ne débouchent que très rarement sur de la prison ferme. Que d’atteintes à notre démocratie, à l’intérêt général, une belle machine à dégoûter ou enrager!  Le taux d’abstention, les votes contestataires, qu’ils soient destructifs ou constructifs, comment pouvez-vous balayer tout cela ? Il y a bien quelque chose qui cloche dans notre démocratie, non ?

La répartition des richesses :

Les inégalités salariales n’ont de fait jamais été si grandes dans notre pays et elles continuent de croîtrexvii, comme dans le monde, où un nombre toujours plus petit de personnes possède une proportion toujours plus grande des richesses mondialesxviii.

JLM dans son programme proposait de limiter l’écart de salaires dans les entreprises de 1 à 20, afin de limiter cette explosion des inégalités de notre société. De cette mesure encore, pas un mot, jamais, de la part des contempteurs! Dans les pays où ces inégalités atteignent des niveaux dramatiques, les effets observés sur le lien social, la criminalité, la reproduction de la condition sociale, témoignent combien cette injustice est facteur de désordres humains.
xix

Je concède tout à fait la part d’idéal qu’il y a dans le fait de croire à une autre possibilité d’organisation économique et sociétale. Cependant, il me semble qu’il faut une bonne dose d’idéal également pour penser que tout peut continuer tranquillement avec un traitement superficiel des points mentionnés plus haut. Les trois points que j’ai mentionnés sont à mes yeux aussi importants que celui d’empêcher l’extrême droite d’arriver au pouvoir, pour apaiser nos démocraties. Et si l’on se base sur ces thèmes là, pas sur qu’EM! n’ait pas plus de points communs avec le FN que n’en a la FI, si vous tenez à jouer à ce jeu des comparaisons.

LA DICTATURE

Un ancien Président français qualifiait JLM de dictateur dans les derniers jours de la campagne. L'homme, côté face - humain après tout!, apparaît assurément comme quelqu'un d’humeurs, à la défaite aigrie, un penchant pour l’intransigeance et une incapacité à faire alliance. Mais dans son programme il s’était aussi engagé à rendre le pouvoir sitôt la nouvelle constitution votée par les Français. VIe Republique qui, c’est la visée, réduirait les pouvoirs confiés au seul président et érigerait des contre-pouvoirs. Il y a pire, pour un dictateur.

Ce programme a d'ailleurs été considéré comme le meilleur par des ONG et des associations reconnues (Amnesty International, Oxfam, Greenpeace, Action contre la Faim…), dans les domaines suivants : Lutte contre la pauvreté, respect des droits humains, partage des richesses, Liberté d’expression, Numérique, Justice, Egalité Hommes Femmes, Ecologie, Energie / ressources, Santé Publique, Solidarité Internationale, Culture, Respect des Animaux.xx

Concernant la dictature, je vous renvoie plutôt à votre Ecole et à la pensée unique qui traverse ses publications depuis plusieurs mois. Une seule ligne politique, et tous les textes allant dans un autre sens ont été refusés par LQ, hormis le texte de G. Miller, alors que le débat fait rage en bas de la pyramide! Ca ne vous pose pas de problème, ce passage sous silence, cette censure? Vous feignez d’ignorer la division qui secoue la pyramide, mais elle est bien là, même si vous ne lui donnez aucune visibilité ni aucune voix!

DECLIN

Vous parlez du déclin assuré en cas d’application du programme de la FI, face à « l’adaptation à la mondialisation capitaliste » représentée par EM. Tiens, vous voilà expert économique à présent ? Vous savez quels systèmes économiques fonctionnent et lesquels ne fonctionnent pas ? Ou parce que le discours dominant est celui du libéralisme  économique, vous répétez la même chose ?

Je pense que ni vous, ni moi, ne possédons les connaissances pour évaluer ces choses économiques. MM Macron et Mélenchon sont chacun entourés d’économistesxxi, après c’est une affaire qui nous dépasse. Assurément, certains parmi eux se trompent.

Il est possible que le libéralisme soit le moins mauvais des systèmes économiques. Mais l’on peut s'autoriser quelques raisons de remettre en cause la certitude que ce soit l’unique voie  réalisable. Nombre d’éditorialistes ont attaqué le programme de la FI sur ce versant. Les FOG, les Barbier, étaient sûrs que celui-ci ruinerait la France en quelques mois. Ils sont donc eux aussi devenus des économistes ? Tiennent–ils cette ligne en raison de leurs études et expertises, ou se contentent-ils de répéter le discours ultra dominant ?


Un exemple qui m'amuse à relativiser ce discours dominant est l’affaire Madoff
xxii. Voilà un pro de l’économie, le male alpha du business, ancien boss du Nasdaq, qui a, par son prestige et sa réputation - pures imaginaires-,  réussi à faire croire à ses épargnants qu’il pouvait leur faire gagner deux fois plus d’intérêts que ses concurrents, par sa maitrise pointue des marchés financiers mondiaux. Plus de cinquante milliards de dollars lui ont été confiés. Il n’a pas roulé de pauvres « petits épargnants » qui n’y connaissaient rien, non, il a attrapé des institutions bancaires et de grands capitalistes qui avaient entière confiance en la faisabilité de cette rentabilité . Ces FOG, ces Barbier, s’ils avaient pu être cooptés eux aussi, et avoir leur ticket d’entrée dans le fond Madoff l’auraient sûrement fait. Alors, réelle expertise, ou répétition du discours dominant ?

Je suis toujours surpris de voir des lacaniens avaler toute crue l’orthodoxie d’une époque, son évidence. Car c’est la même logique à l’oeuvre du discours dominant qui pousse à faire disparaitre la psychanalyse des universités, des hôpitaux, des associations. La psychanalyse ? Ca ne marche pas, c’est ringard, les Americains n’en font plus depuis 50 ans, les psys empêchent les autistes de parler, ils sont criminels, ils culpabilisent les parents, il n'y a plus qu'en France qu'on se la coltine! Formules réifiantes répétées à l’envie, et qui produisent bien sûr, à force, un travail de sape, et tendent à s’imposer principalement par la dominance de ce discours, plus que par sa pertinence intellectuelle.

Les visages actuels de l’orthodoxie dans notre domaine de la santé se nomment Evaluation, HAS, ARS, GHT (super structures prescriptrices et globalisantes), Tarification à l’acte, Réduction des dépenses. J’espère que notre nouveau Président saura se montrer rebelle à cette orthodoxie là…

ENJEUX DE POUVOIR

Concernant l’International que vous mentionnez aussi. Si le gouvernement russe est à l’origine des intrusions d’hackers au coeur des élections présidentielles (MacronLeaks), prouvons-le, et punissons les Russes durement, car c’est inacceptable et notre devoir est de les contraindre à ne jamais le refaire; en espérant que nous n’en fassions pas de même chez eux. Mais voyez-vous, lorsqu’un ancien agent de la NSA nous apporte les preuves de l’espionnage généralisé des citoyens Européens par les services Américains xxiii, j’aimerais aussi que mon président et ses alliés ouvrent une crise diplomatique à la hauteur de la gravité des faits. Au lieu de lui offrir refuge politique et distinction nationale, F. Hollande a tout fait pour livrer Edward Snowden aux autorités américaines afin qu’il y effectue quelques centaines d’années de prison, en tentant de l’empêcher de s’envoler vers ce qu'il croyait être l’asile politique en Bolivie.xxiv J’ai un problème avec ça aussi.

JLM n’est pas encore aux responsabilités, que son positionnement jugé trop complaisant vis à vis de la Russiexxv a été chaque jour dénoncé comme un acte impardonnable. Par contre, il en est un qui était au affaires il y a peu, et dont les inclinaisons ont eu des effets réels, eux. Par exemple, la vente d’armements militaires à l’Arabie Saouditexxvi, un des acteurs impérialistes majeurs de déstabilisation de la poudrière du Moyen Orient, contrats de vente englués dans des errements diplomatiquesxxvii. Soyons clairs : nous savons que les Saoudiens achètent notre silence futur sur les crimes qui seront commis avec nos armes, et nous ne pourrons dire que nous ignorions le peu de cas qu’ils peuvent faire des civils, eux aussi malheureusement.xxviii

Je ne sais ce que M. Mélenchon pense en son for intérieur de la Russie (complaisance pour l’ennemi des USA, ou orgueil face aux injonctions répétitives de journalistes), mais en ce qui me concerne, les éléments que je viens de mentionner m’aident à ne pas faire consister ce pays à la place du Grand Autre Méchant; ou, dit autrement, la Russie n’a pas le monopole de la méchanceté. Parce qu’une fois l’autre persécuteur identifié, on ne voit plus que lui et ses actes, et l’on minimise ou ignore ce qui vient de soi et des siens. C’est comme cela qu’on finit avec le vocabulaire et les actes de GW Bush et ses guerres contre la Terreur et pour la Liberté.

 

Puisse le haut de la pyramide douter que les injures, l’outrance, et la manipulation, n’auront pas raison de notre espérance en une autre manière de considérer ses semblables et notre planète. Pour ce qui est de reconstruire la gauche, ou plus largement une alternative au cas où la politique du nouveau Président échouait, merci mais je crois que nous nous débrouillerons avec d'autres que vous et vos copains, quasi-comblés par la majorité présidentielle à venir.xxix

Alors, pour finir, M. de Georges, êtes vous devenu un vieux coucou fort de ses certitudes qui ne se laisse plus interrogé par le monde qui vient ? Ou bien êtes-vous fort de vos expériences, de vos espérances passées, et peut-être déçues, que vous pourriez nous faire partager avec un peu de bienveillance ? Si c'est le cas, je suis preneur de cette richesse là.

 



 

i Www.lacanquotidien.fr

 

ii https://www.mediapart.fr/journal/france/160517/la-societe-civile-de-macron-ou-la-republique-des-gens-qui-vont-bien

 

iii LQ 680 01/05/2017 :, « Marine Le Pen va passer. Elle a partie gagnée. (Belle anticipation, NDA) (…) La démarche de Mélenchon n’est pas différente: construire de toute pièce un casus belli avec Macron, de façon à ce que les électeurs adulant le chef de la France insoumise soient amenés à se dire qu’ils n’ont pas d’autre solution que de déposer dans l’urne un bulletin Le Pen. »

 

iv http://www.francetvinfo.fr/politique/sarkozy-aux-agriculteurs-l-environnement-ca-commence-a-bien-faire_1639275.html

 

v Jean-Luc Mélenchon, L’ère du peuple, p.31

 

vi http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/transport/de-nouvelles-routes-via-le-pole-nord/590450 

http://www.20minutes.fr/planete/1911631-20160822-rechauffement-climatique-paquebot-croisiere-va-traverser-arctique-premiere-fois

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20170331.OBS7387/pourquoi-poutine-se-rejouit-de-la-fonte-de-l-arctique.html



 

vii http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170512_01003274/cancers-10pct-de-risque-en-plus-dans-les-zones-polluees

 

viii enfants http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2017/04/28/les-cancers-des-enfants-en-augmentation-de-13-en-20-ans-selo-1057110.html

 

ix http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/04/27/les-moteurs-diesel-euro-6-epingles-en-allemagne_5118524_3234.htmlhttps://www.letemps.ch/sciences/2017/05/10/cette-inquietante-epidemie-dallergies 

 

x http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/02/10/01008-20170210ARTFIG00213--fukushima-tepco-evalue-peu-a-peu-l-ampleur-des-degats.php

 

xi https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_parlementaire

 

xii http://www.lci.fr/politique/le-cout-des-anciens-presidents-de-la-republique-revu-a-la-hausse-1508229.html

 

xiii Voiture avec chauffeur et une assistante pendant dix ans, Canard Enchainé 10/05/2017

 

xiv http://www.lexpress.fr/actualite/politique/lr/emplois-fictifs-et-ristourne-la-comptabilite-occulte-de-l-ump-au-senat_1888258.html

 

xv https://agriculture-environnement.fr/a-la-une/livre-du-courage-isabelle-saporta-et-les-lobbys-de-ombre

 

xvi http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/hypertension-possibles-conflits-d-interets-dans-les-recommandations-de-la-has_2184525.html

 

xvii http://www.sudouest.fr/2015/05/21/inegalites-l-ecart-entre-riches-et-pauvres-n-a-jamais-ete-aussi-haut-en-30-ans-1927595-5458.php

 

xviii https://www.lesechos.fr/18/01/2016/lesechos.fr/021627401171_inegalites---les-1---les-plus-riches-du-monde-possedent-plus-que-le-reste-de-la-planete.htm; http://www.lemonde.fr/argent/article/2014/10/14/le-nombre-d-ultra-riches-augmente-les-inegalites-aussi_4505893_1657007.html

 

xix http://www.courrierinternational.com/article/2010/09/30/des-riches-plus-riches-des-pauvres-toujours-pauvres

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-plus-violent-au-mexique-c-est-125862

 

xx https://blogs.mediapart.fr/georges-ledoux-lanvin/blog/160417/presidentielles-2017-revue-des-etudes-de-20-ong-et-experts-les-avis-sont-unanimes

 

xxi http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/18/pour-une-politique-economique-serieuse-et-a-la-hauteur-des-enjeux-votons-melenchon_1563456  https://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211966976636-emmanuel-macron-soutenu-par-40-economistes-2079393.php 

 

xxii https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-02-fevrier-2016

 

xxiii http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/10/21/comment-la-nsa-espionne-la-france_3499758_651865.html

 

xxiv http://www.huffingtonpost.fr/2013/07/03/morales-snowden-vienne-bolivie_n_3538377.html

 

xxv (décrites ici : 

https://www.marianne.net/politique/jean-luc-melenchon-ce-qu-il-vraiment-dit-sur-la-russie-poutine-et-la-syrie

 

xxvi http://www.liberation.fr/planete/2016/08/24/la-france-et-le-royaume-uni-epingles-pour-la-vente-d-armes-a-l-arabie-saoudite_1474184

 

xxvii https://www.franceinter.fr/emissions/l-enquete/l-enquete-06-mai-2016

 

xxviii https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2015/09/yemen-the-forgotten-war/



 

xxix « Je cognerai aussi JLM. En effet, à mon avis, éradiquer le mélenchonisme sous toutes ses

formes est la condition sine qua non de la renaissance d’une gauche qui en soit une. » JAM, LQ 673

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.