Bernard Bel
Ingénieur de recherche CNRS (retraité)
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 juin 2022

Bernard Bel
Ingénieur de recherche CNRS (retraité)
Abonné·e de Mediapart

Le Théorème d'hypocrite

Quand les chiffres paraissent, l'esprit critique n'a plus droit au chapitre…

Bernard Bel
Ingénieur de recherche CNRS (retraité)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Blog Labyrinthe des sciences et des arts

Antoine Houlou-Garcia et Thierry Maugenest, Le Théorème d'hypocrite, une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19. Paris : Albin Michel, 2020.

Gouvernance par les nombres, le retour !

Page 332 : « Quand les chiffres paraissent, l'esprit critique n'a plus droit au chapitre. »

Cette phrase résume presque la totalité de cet ouvrage remarquable… Elle m'a remis en mémoire le cours passionnant d'Alain Supiot au Collège de France :  Du gouvernement par les lois à la gouvernance par les nombres (2012) dont la version écrite a été publiée en 2015 (réédition chez Pluriel 2020, ISBN 978-2818506271). Thierry Maugenest et Antoine Houlou-Garcia y font référence à plusieurs reprises.

Le Théorème d'hypocrite a été publié au début de la pandémie CoVID 19. Il mentionne les questions que ne pouvaient manquer de se poser des statisticiens (indépendants) au vu des taux d'incidence et de létalité mis en exergue pour justifier les mesures prises — en réalité « au doigt mouillé » — par les autorités sanitaires des pays riches. Bien entendu, les réponses à ces questions ne pouvaient pas être définitives, mais ce qui s'est passé par la suite a confirmé la faiblesse prédictive de modèles mathématiques bricolés par des apprentis épidémiologistes. Un commentaire critique, sous le titre Dénoncer la fausse science épidémiologique — incluant un vrai cours de statistiques — a été publié par Vincent Pavan (2020, hal-02568133v3).

Nous sommes submergés par des interprétations abusives de statistiques, dont la confusion entre corrélation et causalité est le plus souvent mise en exergue pour disqualifier des résultats. En amont de ce constat, le paradoxe de Simpson, bien connu lui aussi, est un moyen facile de (se) tromper sur les corrélations.

Pages 161-166, un des exemples les plus ahurissants du « n'importe quoi » érigé en doctrine est celui de l'adoption de la règle du déficit public qui ne devrait pas excéder 3% du PIB, sachant que ce pourcentage est le rapport de deux chiffres qui ne couvrent pas le même intervalle temporel !

Dans les sciences biomédicales, les erreurs sont légion, dont les mécanismes ont bien été documentés par Alexis Clapin : Enquêtes médicales & évaluation des médicaments, de l'erreur involontaire à l'art de la fraude (Désiris 2018, ISBN 978-2364031562). Mais, même en bonne santé, nous n'échappons pas à la manipulation de chiffres qui affectent notre style de vie, si ce n'est notre santé au final…

Par exemple, les enquêtes nutritionnelles exploitant les réponses à des questionnaires sur la fréquence de consommation d’aliments (FFQ), ou des comptes-rendus nutritionnels sur 24 heures (24HR), dont les multiples biais ne font que renforcer les croyances populaires sur la qualité ou la toxicité d'aliments — cf. Edward Archer et collègues dans mon article. Ces enquêtes servent à énoncer des recommandations de santé publique qui, au mieux, permettent aux gouvernants d'orienter le marché des denrées alimentaires. Autrement dit, « gouverner le réel » faute de pouvoir « gouverner à partir du réel » (page 56).

En définitive, ce que démontrent avec talent (car la lecture de cet ouvrage est un véritable plaisir) les auteurs de Le Théorème d'hypocrite, c'est qu'on ne peut pas tracer de frontière hermétique entre la science bien conduite et la fraude scientifique, sauf à mettre en évidence une tromperie intentionnelle qui a sa place dans la rhétorique de personnes exerçant un pouvoir et soucieuses de le conserver.


Antoine Houlou-Garcia, ancien statisticien à l'Insee, doctorant à l'EHESS sur l'usage des mathématiques en théorie politique, est chargé de cours à l'université de Trente (Italie). Il a publié plusieurs essais sur les mathématiques et a reçu le prix Tangente de vulgarisation scientifique pour son livre Mathematikos.

Thierry Maugenest est l'auteur de nombreux essais, notamment Etienne de Silhouette, le ministre banni de l'histoire de France ou Les Rillettes de Proust, ainsi que d'une trilogie policière consacrée à Carlo Goldoni publiée aux éditions Albin Michel.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa