Dermatite atopique et fumée de tabac active/passive : une bien tardive «découverte» !

Une récente étude de chercheurs de Corée du Sud vient de démontrer la corrélation entre la dermatite atopique d’adolescents et la fumée de tabac active/passive confirmant ainsi mes premiers travaux de 1978 concernant ma dermatite familiale que je qualifiais alors de "dermatite atopique"

Une récente étude de chercheurs de Corée du Sud vient de démontrer la corrélation entre la dermatite atopique d’adolescents et la fumée de tabac active et passive

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5665603/

confirmant ainsi mes premiers travaux de 1978 concernant ma dermatite familiale que je qualifiais alors de « dermatite atopique »… :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/260712/les-coups-tordus-de-la-recherche-en-medecine-1-la-dermite-seborrheiqu

De plus en 2016, un autre groupe de chercheurs américains de Chicago et danois d'Hellerup confirmaient déjà une augmentation de la prévalence des dermatites atopiques en présence de fumée de tabac active et passive après avoir rassemblé 86 études incluant plus de 680000 patients de 39 pays dans le monde:

https://escholarship.org/uc/item/8pb2b2bz#article_main

Les bureaucrates de la médecine et de la dermatologie avaient ironisé en cette fin des années soixante-dix en prétextant que j’avais décrit une « dermite séborrhéique » comme « on en voit tous les jours »…

Évidemment je venais d’effondrer le dogme de la « dermite soi-disant séborrhéique » sans séborrhée qui perdure depuis 1887, plus de 130 années…permettant ainsi à l’industrie du tabac de vendre son tabac qui avait envahi les lieux publics pendant tout le vingtième siècle, aux dermatologues et médecins généralistes de traiter les symptômes cutanés sans étiologie précise et à l’industrie pharmaceutique d’écouler ses stocks de crèmes corticoïdes et autres !

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/dermite-seborrheique-pourquoi

Des chercheurs découvrirent soudainement en 2011 la présence d’histamine au niveau des lésions cutanées :

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/des-chercheurs-decouvrent-de-l

alors que des chercheurs vétérinaires concluaient en 2014 que les chiens atteints de dermatites atopiques étaient exposés à une importante quantité de fumée de tabac passive dans leur environnement quotidien chez leur propriétaire !

http://www.carevox.fr/sante-des-animaux/article/chez-le-chien-la-fumee-de-tabac

On constate ainsi que les bureaucrates de l’académie de médecine ont été absents pendant tout le vingtième siècle pour mener de telles recherches afin de ne pas perturber l’industrie du tabac, leurs confrères dermatologues et l’industrie pharmaceutique :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/120317/le-scandale-et-limposture-de-la-dermite-soi-disant-seborrheique-depuis-1887

Mon dernier livre résume ma longue recherche pour effondrer ce dogme :

http://www.lulu.com/spotlight/BJLS

http://www.dermiteseborrheique.net/

On voit ainsi combien de décennies sont nécessaires pour qu'un grand nombre de chercheurs ouvrent enfin les yeux devant une réalité qui était évidente !

dermiteseborrheique2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.