Pseudo-débat de Mediapart sur la maladie de Lyme

En réunissant messieurs François Bricaire et Alain Trautmann pour un « débat » sur la maladie de Lyme, son diagnostic et son traitement, Mediapart n’a pas optimisé son orientation vers une information objective de la recherche concernant cette maladie non reconnue par le système de santé français et laissant les patients se débrouiller depuis des décennies !

En réunissant messieurs François Bricaire et Alain Trautmann pour un « débat » sur la maladie de Lyme, son diagnostic et son traitement, Mediapart n’a pas optimisé son orientation vers une information objective de la recherche concernant cette maladie non reconnue par le système de santé français et laissant les patients se débrouiller depuis des décennies :

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/070618/maladie-de-lyme-un-probleme-de-sante-publique

En effet, le "journaliste" Chevassus-au-Louis faisait semblant de montrer deux positions différentes alors que les deux intervenants partageaient en fin de compte les mêmes positions…en s’acharnant à la fin de ce pseudo-débat sur le lauréat Nobel de médecine Luc Montagnier qui vient de réunir plus de 120000 signatures en une semaine avec sa lettre écrite conjointement avec Henri Joyeux au Président de la République pour le principe de précaution en matière de médecine et de santé !

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/270518/pour-le-principe-de-precaution-en-matiere-de-medecine-et-de-sante

Les patients atteints de la maladie de Lyme devront encore attendre longtemps avec un système qui les ignore et des « chercheurs » citant les travaux américains sans se concentrer sur leurs propres travaux quasi inexistants !

Mediapart ferait mieux d’organiser un vrai débat avec notamment Luc Montagnier par exemple car aux dernières nouvelles, messieurs Bricaire et Trautmann ne sont pas encore Nobel de médecine et n’ont aucune découverte majeure, comme par exemple l’immunologiste Jacques Benveniste avec la découverte du Paf-acether alors que monsieur Trautmann s’est disqualifié définitivement en faisant allusion à l’affaire de la Mémoire de l’eau…Ces travaux de recherche avancent mais sans messieurs François Bricaire, "retraité" à l’académie de médecine et tristement connu pour avoir soutenu la vaccination anti-H1N1 lors de la pseudo-pandémie de 2010 :

http://initiativecitoyenne.be/article-obligation-vaccinale-le-figaro-meprise-t-il-ses-lecteurs-84465160.html

et  Alain Trautmann « publiant » dans « Science et Avenir » !

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/alain-trautmann-la-maladie-de-lyme-pourrait-etre-un-nouveau-scandale-sanitaire-en-france_118731

Une autre voie de recherche continue sans ces « chercheurs ».

http://www.jacques-benveniste.org/

Les patients atteints de maladie de Lyme ont appris à s’organiser différemment et à se tourner vers des chercheurs compétents qui font énormément défaut.

J’ai fait la même constatation avec ma dermite soi-disant séborrhéique sans séborrhée en évitant soigneusement les dermatologues qui ont maintenu une imposture depuis 1887 au profit de l’industrie du tabac et pharmaceutique :

http://www.dermiteseborrheique.net/

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/240917/maladies-de-la-peau-des-francais-et-dermite-seborrheique-oubliee-par-la-sfd

Mais au fait, Mediapart avait aussi organisé un pseudo-débat pour les 11 vaccins avec Alain Fischer mais sans réels opposants...

https://www.mediapart.fr/journal/france/261117/vaccins-contraindre-ou-eclairer

ayant des arguments plausibles ! :

http://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/pourquoi-la-rougeole-fait-la-une-de-lactualite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.