Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

155 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 août 2018

De 1887 à 2020, l’effondrement du dogme de la dermite séborrhéique

Suite à mes travaux de recherche concernant la cause de ma dermite séborrhéique familiale publiée dès 1978 (Allergie et Immunologie, Paris) et 1979 (Nouvelle Presse Médicale, Paris), enfin en 2018…, une équipe de biologistes de la faculté des Sciences de Sarajevo a initié une recherche afin d’étudier l’impact de l’allergie à la nicotine chez les fumeurs et les non-fumeurs...

Bernard Sudan
Ex Chef de Laboratoire en toxicologie et pharmacologie Ciba-Geigy, CIBA, Novartis 1975-2006 Bâle Suisse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Suite à mes travaux de recherche concernant la cause de ma dermite séborrhéique familiale publiée dès 1978 (Allergie et Immunologie, Paris) et 1979 (Nouvelle Presse Médicale, Paris) :

https://www.researchgate.net/publication/22597578_Tobacco_sensitization_tobacco_as_allergen_nicotine_as_hapten_Diagnosis_by_the_basophil_degranulation_test_author's_transl

https://www.dermiteseborrheique.net/

impliquant l’haptène nicotine et l’allergène tabac dans la fumée de tabac active et passive, la dermatologie ne s’est pas empressée pour initier une recherche active afin de solutionner définitivement ce syndrome dermatologique, préférant prescrire des crèmes corticoïdes ou antifongiques tout en ménageant les lobbies de l’industrie du tabac et de l’industrie pharmaceutique comme je l’explique dans mon récent livre :

https://www.amazon.fr/Vers-une-solution-dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique/dp/1326900579

Initialement décrite par le dermatologue P.G. Unna en 1887 à une époque où la fumée de tabac a commencé par envahir les lieux publics, il fallut attendre 1983 pour que les dermatologues mesurent les taux normaux de séborrhée chez les patients atteins de dermite séborrhéique…et chez des sujets sans dermite séborrhéique !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6220754

Rappelons que ma première publication en 1978 avait été qualifiée par une comique note de la rédaction de « château de cartes qui s’écroulera au vent du bon sens » :

https://www.slideshare.net/BernardSudan/historical-recallofthenaturesagasaturdayjune3020182-2

Entretemps, les dermatologues continuèrent avec une pseudo «recherche» sans fondement, notamment avec le champignon pityrosporum (une théorie datant du début du 20ième siècle) alors que le succinate de lithium n’a aucune activité contre ce saprophyte de la peau tout en montrant une certaine efficacité…normale pour un sel de lithium comme je l’ai démontré dès 2010 avec l’efficacité des sels de la Mer Morte :

http://www.carevox.fr/medicaments-soins/article/les-sels-de-la-mer-morte-pour-les

J’ai aussi montré comment la dermatologie a fait en sorte de ne jamais chercher réellement une étiologie et une solution à ce syndrome dermatologique qui affecte de 3 à 5 % de la population, la « poule aux œufs d’or » étant trop importante :

http://www.lulu.com/spotlight/BJLS

Enfin en 2018…, une équipe de biologistes de la faculté des Sciences de Sarajevo a initié une recherche afin d’étudier l’impact de l’allergie à la nicotine chez des fumeurs et des non-fumeurs en utilisant des tests cutanés (prick-tests) permettant ainsi d’éviter des chocs anaphylactiques chez des patients hypersensibles :

https://www.researchgate.net/publication/324057693_Nicotine_allergy_in_correlation_with_different_sources_and_individual_predispositions

Ces chercheurs ont trouvé notamment un fumeur atteint de dermite séborrhéique ayant une réaction notoire au test cutané à la nicotine. Ils ont eu aussi une surprise de constater des réactions cutanées à la nicotine chez plusieurs patients, fumeurs ou non-fumeurs alors que la nicotine est maintenant retrouvée dans de nombreux fruits (bananes, fraises, myrtilles, pommes, poires) et légumes (carottes) certainement à cause des traitements pesticides à base de nicotine ou dérivés nicotiniques. On connaissait depuis longtemps la présence de nicotine dans certains légumes de la famille des solanacées comme l’aubergine ou la tomate, mais maintenant cette observation mérite réflexion car de petites doses pourraient à l’avenir sensibiliser une forte partie de la population comme ce fut le cas pour l’haptène pénicilline qui se retrouvait à l’époque dans les escalopes de veau…provoquant des urticaires, œdème de Quincke et même des chocs anaphylactiques !

Il faut cependant une certaine prudence avec les tests cutanés car en 1928, le dermatologue C.L. Karrenberg avait décrit le cas d’une femme atteinte d’une dermatite au visage dans l’industrie du tabac et après application d’une goutte de nicotine à 1/1.000.000 (1 millionième…) avait réagi par un choc anaphylactique avec une dermatite généralisée !

https://books.google.fr/books?id=DXrWDQAAQBAJ&pg=PA9&lpg=PA9&dq=C.L.+Karrenberg+zur+Kasuistik+der+phytogenen&source=bl&ots=id1r_zmfP5&sig=eIj0G7NB-iLIGIc4raQwuxNov9I&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwixreWkoPTcAhWNyYUKHeR-C40Q6AEwAXoECAkQAQ#v=onepage&q=C.L.%20Karrenberg%20zur%20Kasuistik%20der%20phytogenen&f=false

Encore un effort pour tester des centaines de dermites séborrhéiques avec l’haptène nicotine !

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/240917/maladies-de-la-peau-des-francais-et-dermite-seborrheique-oubliee-par-la-sfd

En conclusion, si l’on ne cherche rien…, on ne trouve rien ou « des chercheurs qui cherchent, on en trouve et des chercheurs qui trouvent, on en cherche » !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber