Maladie d'Alzheimer, "essais cliniques" de Biogen et information spectaculaire

Depuis quelques jours, plusieurs médias ont rapporté qu’une « lueur d’espoir » existait pour le traitement de la maladie d’Alzheimer alors que les « essais cliniques » antérieurs avaient conclu à un manque d’efficacité environ six mois auparavant pour la molécule aducanumab de Biogen…

Depuis quelques jours, plusieurs médias ont rapporté qu’une « lueur d’espoir » existait pour le traitement de la maladie d’Alzheimer alors que les « essais cliniques » antérieurs avaient conclu à un manque d’efficacité environ six mois auparavant pour la molécule aducanumab de Biogen…

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/alzheimer-un-essai-stoppe-reprend_138522

« Ce médicament montrerait, en effet, chez ces patients une réduction significative du déclin cognitif de 23% par rapport au placebo, selon des résultats intermédiaires d’un essai de phase III inachevé. Un incroyable rebondissement, lorsqu'on sait que l’Aducanumab a été abandonné en mars 2019 en raison d’un manque d’efficacité attendu ! »

On peut trouver les réelles raisons d’une telle information « spectaculaire » dans les médias américains qui annonçaient une rapide augmentation de l’action de Biogen suite à la nouvelle « information » concernant cette molécule qui montrait une efficacité de 23% par rapport à un placebo… démontrant ainsi que la santé est une marchandise :

https://www.youtube.com/watch?v=Z5mFMsCkizE

captureecranbiogenaction

On se souvient que tous les autres traitements antérieurs qui avaient eu des autorisations de mise sur le marché (AMM) après des « essais cliniques » officiels…avaient été déremboursés pour manque d’efficacité ce qui en dit long sur le processus d’évaluation d’un médicament et son autorisation (AMM) par l’agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) !

Évidemment, ces informations spectaculaires viennent s’inscrire dans un contexte particulier avec les attaques du conseil de l’ordre des médecins contre Henri Joyeux pour « charlatanisme »…et pour l’utilisation de patchs à la valentonine développés par le pharmacien Jean-Bernard Fourtillan dont voici la réponse récente à ces attaques :

https://www.famillessanteprevention.org/lettres/communique-a-propos-de-la-transparence-des-professeurs-jean-bernard-fourtillan-et-henri-joyeux-la-decouverte-de-la-valentonine-le-fonds-josefa-lessai-clinique-sa/?base=977&campaignId=214&segmentId=287&shootId=1096

On voit ainsi comment certains médias sont capables de souffler le chaud et le froid avec des informations spectaculaires qui leur sont dictées par les laboratoires pharmaceutiques !

On se souvient des attaques contre les travaux de Jacques Benveniste avec des hautes dilutions publiés le 30 juin 1988 dans la célèbre revue Nature et qui ouvraient de nouvelles perspectives en biologie et en médecine mais qui ne plaisaient pas automatiquement à une tendance conservatrice dépendante du lobby de l’industrie pharmaceutique qui voulait lui imposer des études en double aveugle contre placebo…alors qu’évidemment avec Biogen et ses « études » à 23 % de soi-disant efficacité contre un placebo, on peut maintenant comprendre rapidement les enjeux des travaux de Jacques Benveniste confirmés maintes fois par le lauréat Nobel de Médecine Luc Montagnier et d’autres équipes internationales

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/230719/comment-la-revue-nature-se-ridiculise-definitivement

avec des tests couramment utilisés en biologie, notamment la PCR (Polymerase chain reaction) !

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/221019/arte-et-les-biens-curieux-detracteurs-de-l-homeopathie-1

http://www.jacques-benveniste.org/index.html

capturebenvenisterome

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.