Projet de loi de finance 2019 (3) - 900M€ de réduction des APL

Ainsi marche le gouvernement. Non content de réduire les Aides Complémentaires aux adultes handicapés dans son projet de loi de finance, voté en ce moment même à l'assemblée, ce seront aussi les crédits accordés aux versements des APL qui seront rabotés en 2019.

Simplifier, moderniser, les maîtres mots qui ne trompent toujours pas les lecteurs de Mediapart. Synonymes : réduire, tronquer, raboter, supprimer des droits ...etc...

Exposé des motifs : Afin de lutter contre les indus de versements de prestations sociales, qu'elles soient le fait d'erreurs des organismes, des bénéficiaires ou des fraudeurs, le gouvernement prévoit de recourir à une  modernisation de la délivrance des prestations sociales par  un mode de calcul plus réactif de l’aide tout en limitant les démarches des allocataires et les possibilités de fraude.

Cette modernisation  : 

Le Gouvernement a décidé de mettre d’abord en œuvre cette réforme de modernisation du versement des prestations sociales par étapes et dès 2019 pour le calcul des aides personnelles au logement (APL). Dans le cadre de la stratégie de transformation de la politique du logement amorcée dès l’an dernier, cette mesure se traduit dans le PLF par une baisse de 900 M€ des crédits destinés aux APL..

 

Article 50  du Projet de loi de finance 2019.

Baisse des Aides Complémentaires aux adultes handicapés 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.