Détournement éditorial

Donc, le thème étendu, c’est ça. La désobéissance. En ce qui me concerne, je mettrai demain un premier billet qui correspond à une première désobéissance. Si vous avez une tiote envie de désobéir, envoyez-moi une demande de participation, et si ça me botte, banco. Vous intégrez la cantate pirate.

Cette petite cantate a pour but de donner du travail scolaire aux enfants de 7 à 107 ans. Bon. Ça a pas vraiment rendu. Mais je regrette pas. Je devrais me mettre sur Tiktok, mais vous me connaissez, je suis souverainiste ! Puisque je suis là, autant rester. Pis c’est toujours pareil, y a peut-être des gens qui me suivent sans être abonnés à Mediapart. L’espoir fait vivre.

Au fond, l’idée, c’était de faire l’école soi-même. C’est la seule solution, déjà avant la pandémie. Car notre école républicaine n’est qu’une machine infernale à cantonner le citoyen dans une crasse léthargie cérébrale. Sorti de l’école, les médias le conserveront dans cet état propice à l’ultra-libéralisme consumériste. Une élite formée par notre école, c’est par exemple Macrubu.

Oui, la seule solution, c’est de faire l’école soi-même. Et pas que l’école. Tout. Tout, à commencer par le principal et pourtant tabou, la politique. C’est parce que le citoyen délègue sa responsabilité politique qu’il se fait ainsi escroquer, assujettir, asservir, matraquer, énucléer, etc.

Voilà où je voulais en venir. Extension du domaine de la cantate pirate. Faire l’école soi-même, c’est désobéir. Faire autrement, c’est désobéir. Réfléchir, penser par soi-même, c’est désobéir. Se mettre en colère, c’est désobéir. Nous avons des profs, Gandhi, Rosa Parks, pour n’en citer que deux.

rosa-parks

Donc, le thème étendu, c’est ça. La désobéissance. En ce qui me concerne, je mettrai demain un premier billet qui correspond à une première désobéissance. Si vous avez une tiote envie de désobéir, envoyez-moi une demande de participation, et si ça me botte, banco. Vous intégrez la cantate pirate.

En bon pirate, je m’approprie le gilet jaune (voyez ça dans le billet suivant).
J’estime que pourrait figurer dans la charte de la cantate pirate ceci : prévoir des photos avec gilet jaune. Si vous voulez pas qu’on vous reconnaisse, je sais mettre un masque noir sur les bouilles.

Si c’est une idée de travail scolaire, même et surtout si vous êtes pas prof, pareil.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.