Jean-Max Sabatier
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Cantate pirate

Suivi par 39 abonnés

Billet de blog 14 janv. 2021

Détournement éditorial

Donc, le thème étendu, c’est ça. La désobéissance. En ce qui me concerne, je mettrai demain un premier billet qui correspond à une première désobéissance. Si vous avez une tiote envie de désobéir, envoyez-moi une demande de participation, et si ça me botte, banco. Vous intégrez la cantate pirate.

Jean-Max Sabatier
autoentrepreneur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cette petite cantate a pour but de donner du travail scolaire aux enfants de 7 à 107 ans. Bon. Ça a pas vraiment rendu. Mais je regrette pas. Je devrais me mettre sur Tiktok, mais vous me connaissez, je suis souverainiste ! Puisque je suis là, autant rester. Pis c’est toujours pareil, y a peut-être des gens qui me suivent sans être abonnés à Mediapart. L’espoir fait vivre.

Au fond, l’idée, c’était de faire l’école soi-même. C’est la seule solution, déjà avant la pandémie. Car notre école républicaine n’est qu’une machine infernale à cantonner le citoyen dans une crasse léthargie cérébrale. Sorti de l’école, les médias le conserveront dans cet état propice à l’ultra-libéralisme consumériste. Une élite formée par notre école, c’est par exemple Macrubu.

Oui, la seule solution, c’est de faire l’école soi-même. Et pas que l’école. Tout. Tout, à commencer par le principal et pourtant tabou, la politique. C’est parce que le citoyen délègue sa responsabilité politique qu’il se fait ainsi escroquer, assujettir, asservir, matraquer, énucléer, etc.

Voilà où je voulais en venir. Extension du domaine de la cantate pirate. Faire l’école soi-même, c’est désobéir. Faire autrement, c’est désobéir. Réfléchir, penser par soi-même, c’est désobéir. Se mettre en colère, c’est désobéir. Nous avons des profs, Gandhi, Rosa Parks, pour n’en citer que deux.

Donc, le thème étendu, c’est ça. La désobéissance. En ce qui me concerne, je mettrai demain un premier billet qui correspond à une première désobéissance. Si vous avez une tiote envie de désobéir, envoyez-moi une demande de participation, et si ça me botte, banco. Vous intégrez la cantate pirate.

En bon pirate, je m’approprie le gilet jaune (voyez ça dans le billet suivant).
J’estime que pourrait figurer dans la charte de la cantate pirate ceci : prévoir des photos avec gilet jaune. Si vous voulez pas qu’on vous reconnaisse, je sais mettre un masque noir sur les bouilles.

Si c’est une idée de travail scolaire, même et surtout si vous êtes pas prof, pareil.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Trois passeurs écopent de prison ferme pour des traversées de la Manche en « bande organisée »
Douze jours après le naufrage mortel au large de Calais, le tribunal de Boulogne-sur-Mer jugeait lundi un autre dossier emblématique. Pour avoir participé à l’organisation de traversées, trois hommes ont écopé d’un an à quatre ans de prison ferme, trahis par leurs téléphones et des vidéos diffusées sur TikTok.
par Elisa Perrigueur

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky