Philippe LEGER
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Carnets d'Europe

Suivi par 38 abonnés

Billet de blog 1 juil. 2012

Philippe LEGER
A travaillé comme journaliste. Retraité.
Abonné·e de Mediapart

15ème Tournoi du Celtic Irish Club à Marseille : « Hail ! Hail ! The Celts are here ! »

 15ème Tournoi du Celtic Irish Club à Marseille : « Hail ! Hail ! The Celts are here ! » (Photo Ph L) Marseille sera l'an prochain capitale européenne de la culture. Mais les Marseillais n'ont pas attendu cet événement pour s'intéresser aux traditions culturelles de leurs voisins européens comme le prouve, dès 1998, la création du Celtic Irish Club sous le parrainage de Tony Cascarino, footballeur irlandais mythique qui faisait à l'époque les beaux jours de l'OM. L'association marseillaise, qui revendique hautement ses origines celtiques, a installé son Club House à la Brasserie O' Brady, quartier de Mazargues. Rien d'étonnant que sa devise soit copiée sur celle de l'OM : « Droit au Pub ». C'est aussi ça la culture !  Depuis 15 ans, le Celtic Irish Club organise un tournoi de football qui rassemble des amateurs de France aux couleurs des plus prestigieuses équipes européennes.

Philippe LEGER
A travaillé comme journaliste. Retraité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


15ème Tournoi du Celtic Irish Club à Marseille : « Hail ! Hail ! The Celts are here ! » (Photo Ph L)

 Marseille sera l'an prochain capitale européenne de la culture. Mais les Marseillais n'ont pas attendu cet événement pour s'intéresser aux traditions culturelles de leurs voisins européens comme le prouve, dès 1998, la création du Celtic Irish Club sous le parrainage de Tony Cascarino, footballeur irlandais mythique qui faisait à l'époque les beaux jours de l'OM. L'association marseillaise, qui revendique hautement ses origines celtiques, a installé son Club House à la Brasserie O' Brady, quartier de Mazargues. Rien d'étonnant que sa devise soit copiée sur celle de l'OM : « Droit au Pub ». C'est aussi ça la culture !  Depuis 15 ans, le Celtic Irish Club organise un tournoi de football qui rassemble des amateurs de France aux couleurs des plus prestigieuses équipes européennes.

Sous les maillots de célèbres clubs britanniques, une centaine de robustes gaillards, tous amateurs, venus de toute la France ont disputé bravement aux clubs marseillais la coupe du 15e Tournoi du Celtic Irish Club le 24 juin dernier, sous une chaleur d'enfer au Stade Flotte, le mal nommé.
Le tournoi, très disputé et respectueux de la tradition anglaise du fair play, a vu le triomphe du SC Sainte Anne devant Hatem Team, un valeureux challenger. Le second du classement a su s'imposer avec l'art et la manière devant l'équipe très méritante du FC Monto de Jean Mazé qui monte sur la troisième marche du podium. Événement dans l'événement  : « Liverpool a remporté sa première grande victoire depuis 4 ans... Il était temps ! » s'exclame sur un ton taquin le président Sylvain Darmagnac. L'ancien président du Celtic, Frédéric Desbons, opine et fait remarquer que « Liverpool a précédé Sainte Anne de l'épaisseur d'un maillot pour l'obtention du prix du Fair Play.» Un prix de plus en plus convoité, décerné pour la seconde année consécutive par Me Pautot, l'avocat des sportifs qui est aussi rédacteur en chef du magazine Legisport. L'AS Verduron a hérité de la cuillère de bois. À signaler le beau tir groupé des rayés verts et blancs, les 3 équipes du Celtic engagées dans le tournoi.
On peut trouver tous les résultats sur le site du Celtic Irish Club. Et les photos sur nos pages Picasa Google+


En haut et à gauche, brandissant l'écharpe de Liverpool, le président (anglais) de la Branche Française du populaire club du Royaume Uni de Grande-Bretagne. Premier rang et de droite à gauche, le président fondateur Jean-Luc Bardy et le président en titre Sylvain Darmagnac du Celtic Irish Club, les organisateurs du Tournoi. Accroupi, arborant l'affiche Legisport, Me Michel Pautot, responsable de la campagne "mettre KO la violence et le racisme dans le sport" qui a fait pour la deuxième année consécutive et avec "panache" une animation très appréciée sur le fair play  . (Photo : Ph L)

Pas d'enrichissement personnel à la présidence d'un club de foot amateur. La preuve avec l'ancien président du Celtic Irish Club de Marseille, Jean-Luc Bardy, qui se saigne à blanc pour son club. La preuve ? il était à poil ou presque lors de la remise de la coupe par Me Michel Pautot (chemisette à carreaux) ! Mais le président Darmagnac ne l'abandonne pas. Il l'invite toujours pour les grands moments. C'est çà la solidarité sportive ! N 'est-ce pas Sylvain ? (Photo : Ph L)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho