« Passion. Hommage à Christiane Singer », écrivain marseillais de dimension européenne, par Monique Beltrame, présidente du Comité Européen Marseille

 Hommage à Christiane Singer, écrivain, philosophe, sur Radio DialoguePour répondre au souhait de Carola Mair, cinéaste autrichienne, qui a réalisé un documentaire littéraire (1) à partir de la dernière entrevue du vivant de Christiane Singer, le Comité européen Marseille s’était engagé à  rendre un hommage à cette écrivaine marseillaise de dimension européenne (2).     En effet, quel moment plus propice que l’année 2013, Marseille capitale européenne de la culture pour rappeler le parcours et l’œuvre de Christiane Singer qui fut d'abord la petite élève brillante du lycée Montgrand, le plus réputé des lycées d’alors, puis du lycée Périer, avant d'être la talentueuse élève du conservatoire de diction et d’art dramatique sous la baguette du professeur bien connu, Maître Fourel ?

 

Christiane Singer
Hommage à Christiane Singer, écrivain, philosophe, sur Radio Dialogue

Pour répondre au souhait de Carola Mair, cinéaste autrichienne, qui a réalisé un documentaire littéraire (1) à partir de la dernière entrevue du vivant de Christiane Singer, le Comité européen Marseille s’était engagé à  rendre un hommage à cette écrivaine marseillaise de dimension européenne (2).    
En effet, quel moment plus propice que l’année 2013, Marseille capitale européenne de la culture pour rappeler le parcours et l’œuvre de Christiane Singer qui fut d'abord la petite élève brillante du lycée Montgrand, le plus réputé des lycées d’alors, puis du lycée Périer, avant d'être la talentueuse élève du conservatoire de diction et d’art dramatique sous la baguette du professeur bien connu, Maître Fourel ?

Pour la petite histoire, Christiane Singer (1943-2007) est une contemporaine de l’avocat Michel Pezet, une personnalité politique marseillaise. Durant ses années de formation, elle dispute avec lui des joutes oratoires sur les gammes des grandes tirades du théâtre français. Elle poursuit son cursus universitaire à la Faculté de Lettres d’Aix en Provence, où elle obtient un doctorat ès Lettres modernes.       
Cette fille de la cité phocéenne écrit son premier roman, « Les Cahiers d’une Hypocrite », à l'âge de 20 ans.        

Christiane Singer a accumulé des honneurs dont Marseille peut s’enorgueillir
 
En 1967, elle quitte la France pour se marier avec Georg Heinrich Comte Thurn-Valsassina . Loin de son pays natal, l’amour de la langue française dans laquelle est écrite toute son œuvre, publiée chez Albin Michel, est le fil d’Ariane de sa véritable identité à travers son périple européen (Suisse, Allemagne, Autriche.)
Grand prix de la langue français en 2006 à l’occasion de la sortie du roman « Seul ce qui Brûle », prix des Libraires en 1979 pour « La mort viennoise », prix Albert Camus en 1989 (« Histoire d’Âme ») en 1993, prix des écrivains croyants (« Une passion »), en 2000 prix Anna de Noailles (« Eloge du mariage, de l’engagement et autres folies »).

"Rastenberg"
De Marseille, sa ville natale, elle garde le sens et la chaleur du contact humain, l’exubérance et la lumière de son ciel. Des qualités qui tranchent  avec l’atmosphère sombre et froide du château médiéval de la famille du Comte Thurn-Valsassina Rastenberg.
Cette forteresse juchée sur un piton rocheux  incarne la sombre mélancolie du romantisme allemand, merveilleusement retranscrit dans le roman « Rastenberg » (1995). 

Christiane Singer redonne à la sombre demeure une âme, un attrait, une vie.
Dans la forêt de Rastenberg, elle organise des séminaires à la « Lichtung » («La Clairière»), une maison édifiée par son mari architecte et conçue par elle. Dans une atmosphère propice à la connaissance de soi et à l’épanouissement de la personnalité, on entre en communion avec la nature, source de sagesse et d’émerveillement.
Cette passion de la vie qu’elle cherche à éveiller, à faire partager à son vaste auditoire, est résumé sur sa tombe: “J’ai tant aimé ce monde où rayonne Ta gloire“: Cette épitaphe livre le sens de sa vie et de son œuvre.
La cinéaste Carola Mair a mis en exergue l’enthousiasme qui caractérise l’écrivaine et son œuvre dans son film « Passion. Hommage à Christiane Singer. » Monique Beltrame, présidente du Comité Européen Marseille

Passion - Hommage à Christiane Singer (Trailer) © hoschis2




 (1)film documentaire de 45 mn : "Passion. Hommage à Christiane Singer"

(2) Maison de la Région, 61 la Canebière,  Marseille 1er, le 5 octobre 2013, 17 h 30. 16 h 45 Entrée libre.


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.