Philippe LEGER
Abonné·e de Mediapart

Lien publié dans

Édition

Carnets d'Europe

Suivi par 36 abonnés

Lien 6 juin 2014

Pour une reconnaissance du génocide tzigane

À l'occasion du 6 juin, qui commémore le 70e anniversaire du débarquement de Normandie et le début de la libération de l'Europe, Véronique Labbe, président de l'association Notre Route –Amaro Drom- a adressé un courriel au président de la République Française en faveur de la reconnaissance du génocide des Tziganes, les oubliés de notre Histoire nationale.

Philippe LEGER
A travaillé comme journaliste. Retraité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://blogs.mediapart.fr/edition/carnets-deurope/article/060614/pour-une-reconnaissance-du-genocide-tzigane

le génocide des Tziganes (ou Tsiganes) est appelé Samudaripen (terme de la langue Romanès ou Romani) ou Porrajmos © image d'archives

"Monsieur le Président de la République

En ce jour du 06 juin 2014 nous venons de fêter les 70 ans du débarquement en Normandie et vous remercions d’avoir invité tous les Chefs d’Etat concernés.

Nous avons regardé avec émotion la cérémonie retransmise sur TF1 pour, à notre manière, commémorer cette date historique.
Mais Monsieur le Président de la République, nous  ne comprenons pas pourquoi la France n’a pas encore reconnue le génocide tzigane : 48% de nos populations recensées à l’époque et 10 000 oubliés dans un camp qui ne furent libérés qu’en 1946.

Nous vous avons demandé une entrevue mais en vain, nous vous avons interpellé à plusieurs reprises. Nous tenons à votre disposition tous les documents concernant cette partie de l’histoire.
Oui « PLUS JAMAIS CA » mais en ne reconnaissant pas le génocide tzigane, indirectement notre peuple continu à être  rejeté.
Monsieur le Président de la République cela fait 26 ans que notre association se bat pour cette reconnaissance. D’autre part, moi la Présidente de l’association, j'ai fait une promesse sur le lit de mort de mon père qui fût déporté, après dénonciation, c’est pourquoi je me battrai jusqu’au bout pour cette reconnaissance.
La Shoah a été reconnue et c’est très bien mais notre peuple n’a pas cette même reconnaissance : n’avons-nous pas le sang de la même couleur que tout autre ?
Nous restons convaincus, Monsieur le Président de la République, que tout pays se grandit en reconnaissant ses erreurs, ce qui est le cas à notre égard car c’est le régime de Vichy en accord avec le IIIème Reich qui a permis le génocide tzigane.

Nous pensons que vous aurez à cœur de prendre en compte notre demande ;
Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, à notre plus profond respect.
La Présidente de l’association NOTRE ROUTE –Amaro Drom-

Mme LABBE Véronique"

Courriel envoyé à la Présidence de la République à 17 h 47 le vendredi 06 juin 2014

Voir aussi
Union sacrée à Marseille pour la Reconnaissance du Génocide Tzigane


Lancement du Comité d’action pour la reconnaissance du génocide tzigane

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo