Philippe LEGER (avatar)

Philippe LEGER

Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Carnets d'Europe

Suivi par 41 abonnés

Billet de blog 6 octobre 2022

Philippe LEGER (avatar)

Philippe LEGER

Ancien journaliste. Secrétaire général du Comité Européen Marseille.

Abonné·e de Mediapart

L'Unité allemande et la Renaissance européenne fêtées à Marseille

Lundi 3 octobre 2022 - Journée de l’Unité allemande. Madame la Consule Générale de la République fédérale d’Allemagne à Marseille, Clarissa Duvigneau, a donné une réception à la Mairie Bagatelle, à l’invitation de Monsieur Pierre Bénarroche, Maire du 4ème secteur à Marseille. (Par Monique Beltrame, présidente du Comité Européen Marseille).

Philippe LEGER (avatar)

Philippe LEGER

Ancien journaliste. Secrétaire général du Comité Européen Marseille.

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Illustration 1
Clarissa Duvigneau, Consule Générale d'Allemagne en poste à Marseille - Monique Beltrame, Présidente du Comité Européen Marseille © TDR

Le 3 octobre est désormais jour de  fête nationale en République Fédérale d'Allemagne. [NdPhL : la Journée de l’Unité allemande est indissociable de la chute du mur de Berlin et du redémarrage spectaculaire de l’intégration économique, financière et bientôt politique, de l’Europe... Sans l'Allemagne, l'Europe resterait un vœu pieux]. 
Tour à tour ont pris la parole à la mairie de Bagatelle : Madame Michèle Rubirola, Première adjointe au Maire de Marseille, Monsieur le Maire des 6e et 8 arr. de Marseille, Pierre Bénarroche, Madame la Consule générale d'Allemagne, Clarissa Duvigneau ; et enfin, Monsieur le Préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christophe Mirmand.

Illustration 2
De gauche à Droite : Mme Michèle Rubirola, Première adjointe au maire de Marseille - M. Pierre Bénarroche, Maire des 6e et 8 arr. de Marseille, Mme Clarissa Duvigneau, Consule Générale d'Allemagne, en poste à Marseille. © TdR

Au cours de leur allocution devant une foule de personnalités, tous ces orateurs ont mis en lumière la chute du mur de Berlin, survenue le 9 novembre 1989.
L’événement, [qui a pris de court toute les chancelleries], marque aujourd’hui le retour à l’Unité Allemande, [NdPhL : annonciatrice de la fin de la division du continent et d’un redémarrage de l’intégration européenne…]
Avec son côté exubérant, festif et pacifique, et ses participants joyeux accourus de toute l’Europe et au-delà, cet événement prodigieux, historique, tranche plus que jamais avec la tentative déroutante, sans avenir et criminelle, d’un dictateur russe qui prétend aujourd’hui construire un nouveau mur entre les Européens et restaurer les frontières de l’ex-empire soviétique, dans la violence, le feu et le sang.
La première Adjointe a rappelé le départ de Marseille, le 28 septembre, d'un navire de la CMA CGM chargé de mille tonnes d’aide humanitaire en destination d’Odessa. Jumelée au grand port de la Mer Noire, la cité phocéenne a répondu dès le début au drame de l’agression russe en ouvrant ses portes aux réfugiés. Le Maire du 4° secteur a évoqué avec émotion le drame ukrainien.
Monsieur le Préfet a rappelé les étapes de la réconciliation franco-allemande depuis le Traité de Paris (1951). Le célèbre Traité de l’Élysée (1963) scelle l’amitié franco-allemande entre le Général de Gaulle et le Chancelier allemand Konrad Adenauer tandis que le Traité d’Aix la Chapelle (2019), signé par la Chancelière Angela Merkel et le Président français, redéfinit les buts de cette amitié : consolider le travail des deux nations pour faire avancer l’Europe tant sur le plan institutionnel que citoyen.
C’est à cette occasion que fut créé le prix de l’amitié franco-allemande. Il récompense les hommes et les femmes des deux nations qui tissent, par leur initiative et à leur échelle, le lien social et la conscience civique indispensables pour la mise en pratique de l’esprit des Traités. C’est pourquoi Madame la Consule Générale avait invité les nouveaux lauréats ainsi que la présidente du Comité européen Marseille qui avait reçu ce prix décerné par Mme Katrin Aus dem Siepen, Directrice de la section politique de l'Ambassade de la République Fédérale d'Allemagne à Paris à l'issue du colloque sur la défense européenne en novembre 2021. Madame Duvigneau a rappelé les grandes réussites scientifiques et industrielles qui illustrent la réussite de cette étroite collaboration pour un avenir commun.

En ce jour de célébration de l’unité allemande retrouvée, le Président français répondait à l’invitation pour un dîner informel du Chancelier allemand, Olaf Scholz.
Au menu : les questions de l’énergie, de la défense et de la première réunion de la Communauté Politique Européenne (CPE) proposée en juin par la présidence française. 
Depuis la réunification de l’Allemagne en 1990, le 3 octobre est devenu le jour de la fête nationale. [Cette date est indissociable de la renaissance européenne, chère à l'Allemagne et la France...] Monique Beltrame, présidente du Comité Européen Marseille

Titre et sélection du lien et des photos  : Ph. L.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.