25 ans de Cinéma et politique à Toulouse du 15 au 24 mars 2013

La bande-annonce que vous pouvez visionner vous présente l'ensemble de la programmation ordinaire et exceptionnelle, cinématographique et plus largement culturelle que Cinélatino, Rencontres de Toulouse propose à ses sepctateurs de Toulouse et de Midi-Pyrénées, ainsiq qu'à ses 50 invités d'Amérique, d'Europe et d'ailleurs.

Bande annonce Cinelatino, 25es Rencontres de Toulouse (15-24 mars 2013) © CinelatinoToulouse

A l'occasion de leurs 25 ans, Cinélatino, Rencontres de Toulouse propose une rétrospective sur 25 ans de films en provenance d'Amérique latine, qui sous une forme ou sous une autre, triturent la chose politique. Mais ces 25 ans ne sont pas anodins : ils succèdent à des années de dictatures sombres et fracturantes dans la majeure partie des pays d'Amérique latine. Cinélatino, Rencontres de Toulouse a donc choisi de ne sélectionner que des films produits après la chute de la dernière dictature d'Amérique, celle de Pinochet au Chili en 1989. Cette année correspond aussi à la date de naissance du festival. La principale section de la Muestra est ainsi consacrée à un regard rétrospectif sur ces dictatures, mais ce serait faire la part trop belle aux gouvernements apparemment démocratiques qui leur ont succédé, que de ne pas aussi observer, parfois de très près, les violences exercées ou couvertes par les appareils d'état dans ces pays. C'est pourquoi cette même section propose des fictions qui ouvrent la voie à de nouvelles analyses de la contrainte politique.

Mais, la politique, ce n'est pas que la question de violence armée. La Muestra aborde aussi les relations entre pouvoirs politiques et pouvoirs (?) médiatiques, ainsi que les liens entre le développement mondialisé et les responsabilités politiques. Enfin, elle pose la question de la citoyenneté politique à travers un focus sur la multiplicité des situations que subissent les migrants et la place qui leur est accordée ou qu'ils se font dans les sociétés où ils arrivent.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.