Billet de blog 5 déc. 2016

Assez de cette guerre aux psys !

Le député Daniel Fasquelle, suivi par près de la moitié des députés du groupe LR réitère son acharnement contre la diversité des pratiques et le libre choix des parents et des patients par une proposition de résolution (n° 4134) qui sera présentée au Parlement le 8 décembre 2016. C'est une attaque d'une violence insensée contre la psychiatrie, masquée par une attaque contre la psychanalyse

Paul Machto
Psychanalyste - Psychiatre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Collectif des 39

Quelle hospitalité pour la folie ?

Communiqué du 4 décembre 2016

ASSEZ !

Déjà en juin 2013 nous lancions un appel avec plusieurs dizaines d’associations et organisations pour demander la suppression de la recommandation de l’HAS et la nécessité impérieuse d'un autre plan autisme.[1] Cet appel a été soutenu par près de 8000 signataires.

Le député Daniel Fasquelle, suivi par près de la moitié des députés du groupe LRréitère son acharnement contre la diversité des pratiques et le libre choix des parents et des patients par une proposition de résolution (n° 4134) qui sera présentée au Parlement le 8 décembre 2016.

Il va encore plus loin que la ministre de l’époque, Madame Carlotti, que Madame Ségolène Neuville et Marisol Touraine en mai 2016 qui avaient elles-aussi tenté de limiter cette liberté de choix. Le président Hollande avait alors appelé à l’apaisement et à faire cesser cette « guerre ».

S’appuyant sur un dévoiement de la recommandation de la Haute Autorité de Santé, en instaurant une « science d’Etat », il souhaite imposer l’interdiction de la référence à la psychanalyse, interdire leur liberté de prescription aux  professionnels et leur liberté de choix aux patients et aux parents.

Ce risque d’atteinte à ces libertés engagerait notre pays sur une pente des plus inquiétantes :

               - un Etat peut-il imposer une technique de soins pour telle ou telle pathologie ?

               - un Etat peut-il interdire la référence à un élément essentiel de l’histoire de la Culture, des idéeset un outil thérapeutique ?

Monsieur le Député Fasquelle, d’autres députés, nos gouvernants auraient-ils la mémoire courte au regard de l’Histoire, du type d’Etats qui ont prononcées  dans le passé des interdictions à l’encontre de la psychanalyse ?

Nous réaffirmons la nécessité d'un engagement fort de l'Etat à promulguer une loi cadre pour la refondation de la psychiatrie de secteur, totalement détruite par la loi de santé 2016 de Mme Touraine et le rapport Laforcade.

Nous demandons les moyens de la mettre en oeuvre avec les professionnels et les usagers qui sont aujourd'hui partie prenante du soin, pour une psychiatrie fondée sur l'hospitalité et non sur la ségrégation, l’unicité, le formatage des professionnels. 

L’empêchement de penser, donc de créer, pour les patients, pour les professionnels, et pour les familles, est une atteinte à la démocratie et à la culture. 

Déjà en juin 2013, nous appelions à un autre plan Autisme, au retrait de la recommandation de l’HAS sur l’autisme et à la remise en cause de cette HAS là !

Le collectif des 39, - professionnels, familles, patients-, appelle à se mobiliser contre la proposition de loi insultante et mensongère de Monsieur Fasquelle sur la prise en charge de l'autisme et soutient l'ensemble des appels et pétitions qu’il appelle à signer[2]

http://www.collectifpsychiatrie.fr/


[1] http://www.hospitalite-collectif39.org/?-APPEL-DES-1000-JUIN-2013-).

[2]       - Pour la liberté de prescription des médecins, contre l'instauration d'une science d'état : https://www.change.org/p/%c3%a0-tous-les-m%c3%a9decins-pour-la-libert%c3%a9-de-prescription-des-m%c3%a9decins-contre-l-instauration-d-une-science-d-%c3%a9tathttps://www.change.org/p/à-tous-les-médecins-pour-la-liberté-de-prescription-des-médecins-contre-l-instauration-d-une-science-d-état 

        - Pour une pluralité de l'approche scientifique et professionnelle de l'autisme : https://www.change.org/p/fédération-française-des-psychologues-et-de-psychologie-pour-une-pluralité-de-l-approche-scientifique-et-professionnelle-de-l-autisme?recruiter=36949727&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

        - Abrogation du projet de loi favorable à la pénalisation des psychiatres et psychologues : https://www.change.org/p/marisol-touraine-abrogation-du-projet-de-loi-favorable-à-la-pénalisation-des-psychiatres-et-psychologues?tk=bxviuk2ac3qfjspx5pt7b43zxfnoz7mfegd9wvdj3ha&utm_medium=email&utm_source=signature_receipt&utm_campaign=new_signa

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal — États-Unis
Dans le Missouri, l’avortement a déjà presque disparu
En juin prochain, la Cour suprême des États-Unis abrogera probablement l’arrêt « Roe v. Wade », qui a fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Mais dans le Missouri, État conservateur du Midwest, cela fait des années que les interruptions volontaires de grossesse se réduisent à peau de chagrin.
par Alexis Buisson
Journal — Violences conjugales
Johnny Depp/Amber Heard : un risque que les procès en diffamation sapent #MeToo
Le procès en diffamation qui oppose depuis plusieurs semaines Johnny Depp à son ex-épouse, l’actrice Amber Heard, ne cesse de susciter le malaise. Outre le côté spectacle, la diffamation apparaît ici détournée de son objectif premier. Au risque de bâillonner de potentielles victimes dans d’autres affaires. 
par Patricia Neves
Journal — International
« Sauver l’Amérique », huit ans dans les pas de ceux qui prêchent l’intolérance
Qui sont ces prédicateurs qui tentent d’imposer leur radicalisation religieuse aux États-Unis ? Qui parviennent, alors qu’une majorité d’Américains soutiennent l’IVG, à guider le bras de la Cour suprême dans un projet de décision très défavorable au droit constitutionnel à l’avortement ? Thomas Haley a suivi l’un d’entre eux, filmant ses prêches, ses actions, sa vie de famille. Glaçant.
par Thomas Haley

La sélection du Club

Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de "Printemps silencieux" (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes